Les éditos de l'année 2015


L'édito d'Orion du 30 DECEMBRE 2015

Ian Fraser Lemmy Kilmister, 24 décembre 1945 - 28 décembre 2015...

Voilà, c'est arrivé... On le savait malade, on avait vu qu'il n'était pas au mieux sur les dernières vidéos et les dernières photos publiées mais on n'osait pas y croire. Depuis le temps qu’on le disait malade ou fatigué… et même mort... Mais voilà, quatre jours après avoir fêté son soixante-dixième anniversaire, Lemmy nous a quittés pour de bon. C'est une saloperie de cancer foudroyant qui l'a emporté. Décidément, quand on vous disait dans l'édito précédent que l'année avait été mouvementée... elle le sera vraiment jusqu'au bout. 
"Celebrate the Life this lovely, wonderful man celebrated so vibrantly himself. He would want exactly that." peut-on lire sur le site officiel du groupe.
Oui, Lemmy, on va le faire... mais on a un sacré pincement au cœur quand même en réalisant que tu n'es plus là. Avec Philthy Taylor qui est parti quelques semaines avant toi, tu vas pouvoir continuer de t'éclater là-haut et faire ce que tu as toujours admirablement fait : de la musique.

Mais ici bas, tu vas nous manquer…


PS : En souvenir, on vous conseille ce reportage d'Une Dose De Metal consacré aux 70 ans de Lemmy...

L'édito de Didier du 28 DECEMBRE 2015

Voilà la dernière mise à jour de l'année 2015. Une année mouvementée à de nombreux points de vue et sur laquelle, musicalement, vos serviteurs chroniqueurs reviendront en tout début d'année en vous proposant leurs best-of respectifs. En attendant, nous vous souhaitons de bonnes fêtes et une année 2016 pleine de santé, de réussites diverses et de bon metal sous toutes ses formes.
Et pour vous remercier d'être de fidèles lecteurs de notre webzine, nous vous proposons la compilation Klonosphere farcie de bonnes choses que vous pourrez vous écouter à donf pour le réveillon. Je suis sûr que vos voisins vont adorer. La bise à tous !

L'édito de Didier du 13 DECEMBRE 2015

Ha, ha, ha. Depuis le temps qu'on explique à nos entourages que les musiques extrêmes calment les metalleux plutôt que de les énerver. Et depuis le temps qu'on ne convainc jamais personne. Voilà qu'une étude scientifique vient à notre secours. La nouvelle est sortie dans 20Minutes.fr, mais la vraie étude sérieuse réalisée par des chercheurs en neurosciences australiens se trouve (en anglais) . Elle démontre sur un panel de 39 metalleux que la musique extrême adoucit l'humeur des pauvres cobayes qu'on avait pris soin de bien énerver avant de leur faire écouter de la bonne zic, en étudiant toutes leurs réactions. A quand le metal en cure ? Le metal remboursé par la Sécu ? Bon allez, après avoir subi le programme TV de ce soir, je vais me calmer avec un petit Kill 'em All...

L'édito de Didier du 6 DECEMBRE 2015

Etonnant spectacle, en ces temps troublés où l'intolérance entre les peuples et les religions règne, que ce reportage d'Olivier Richard, Un Monde de Metal, diffusé pendant l'été sur France 4. Pas moyen de retrouver le Replay mais seulement cet extrait sur YouTube. Un extrait de dix minutes dans lequel on suit le troisième Persian Rock And Metal Festival où se produisent des groupes de régions du monde où la passion du metal peut mener à la mort. Et il est très émouvant de voir tous les musiciens, d'origines et de religions différentes, se retrouver en boîte pour prolonger la fête après le festival. Eux se disent tous frères de musique, au-delà des frontières. C'est pourtant simple, putain !

L'édito d'Orion du 29 NOVEMBRE 2015

La débilité n'a pas de limite. 
Un prêtre du diocèse de Lyon, Hervé Benoît de son petit nom, a encore prouvé que l'intégrisme religieux n'est pas l'apanage des islamistes et que les intégristes catholiques en tenaient une belle couche eux aussi. Une semaine après les attentats, celui-ci évoque les fans du groupe Eagles Of Death Metal, dont pas mal sont morts dans la salle du Bataclan faut-il le rappeler, en les comparant à des "morts-vivants", "des pauvres enfants de la génération bobo, en transe extatique" et, encore mieux, qu'ils sont "les frères siamois" des terroristes qui les ont abattus ce jour-là. "On n'invoque pas le diable en rigolant" dit-il encore. Bah oui, ils la méritaient leur mort, finalement... On vous garde la meilleure pour la fin : "130 morts, c’est affreux ! Et 600 morts, c’est quoi ? C’est le chiffre des avortements en France le même jour. Où est l’horreur, la vraie ?"
L'horreur elle est dans ces propos. Et la connerie, la vraie, merci monsieur Benoît de nous avoir montré où elle était !
Depuis, les réseaux sociaux ont rempli leur rôle à coup de pétitions et ce triste individu a été "invité à se retirer" par sa hiérarchie. Maintenant, ce serait bien que l'imam de Brest, qui a tenu des propos assez similaires, suive le même chemin... Que chaque religion balaie devant sa porte, pour nous prouver un peu qu'elles sont bien porteuses de messages de tolérance et d'amour et non de haine et d'exclusion !

L'édito d'Orion du 22 NOVEMBRE 2015

Les effets secondaires des attentats ne se sont pas fait attendre : on enregistre déjà une baisse de 80% des réservations pour les spectacles à Paris par rapport aux chiffres habituellement constatés à cette période de l'année (source : syndicat national des producteurs de spectacles). Sans compter les personnes qui avaient leur places et qui ne sont pas rendus dans les salles ces derniers jours.
On entend un peu partout des "on n'a pas peur", des "on ne va pas changer nos habitudes, on va continuer à vivre", mais dans les faits, ce n'est pas si simple que ça, apparemment... 
On dirait bien que quelque chose s'est cassé en ce vendredi 13 novembre. Espérons que ce ne sera que temporaire. L'obscurantisme ne peut pas gagner, tout de même... La culture, sous toutes ses formes, reste l'un des meilleurs remparts face à l'extrémisme religieux fanatique.

L'édito de la rédaction DU 16 NOVEMBRE 2015

Vendredi 13...
En ce jour de novembre, on a tous bien réalisé qu'on n'était plus en sécurité nulle part. Un petit resto en soirée entre amis, une petite sortie concert bien sympa en début de week-end qui se transforment en carnage parce que quelques cinglés en ont décidé ainsi... Notre mode de vie est en danger, notre monde a changé. Nous sommes aujourd'hui en guerre, c'est une réalité qui vient de frapper brutalement à notre porte... une guerre moderne où les victimes sont les civils.
Sans verser dans la paranoïa, il semble évident que cette barbarie vise ce que notre société évoluée (elle...) a édifié petit à petit : la liberté, l'égalité et, en l’occurrence, la fraternité qui anime notamment les amateurs de la musique qui nous réunit au Bataclan ou ailleurs... Des "lieux de perversité", comme ces tarés les définissent.
Nos pensées vont évidemment aux victimes et à leurs familles. On souhaite juste que plus jamais pareille chose ne se reproduise. Mais n'est-ce pas un souhait vain dans un monde régi par la haine ?

L'édito de Didier du 9 NOVEMBRE 2015

Quel désastre ! J'ai une la malchance de me trouver devant ma télé pour la fin des NRJ Music Awards, et je suis consterné. Mal présenté, blagues lourdingues, pubs : la totale. Mais surtout un constat : pendant que la plupart de nos groupes rock ou metal se décarcassent pour joindre les deux bouts, entre tournées en minibus à travers la France et leur boulot le reste de la semaine, à payer de leur argent personnel, pour arriver à sortir un album de qualité, NRJ redéfinit le paysage radiophonique français et ce que je vois et surtout entends est particulièrement dégueulasse. Même dans des catégories ou certains artistes sortent du lot et arrivent à prouver une démarche créatrice non nulle, c'est quand même l'(a)variété qui l'emporte. Des résidus frelatés d'émissions télé bidons, élus par le public (de douze à quatorze ans qui crie fort et aigu) sont promus aux avant-postes et remportent des trophées. Quelle mascarade !

L'édito d'Orion du 1 NOVEMBRE 2015

Alors voilà, ça y est, une bonne partie de l’affiche du Hellfest édition 2016 a été dévoilée vendredi dernier. Vous avez vu des noms qui vous intéressent énormément ? Vous vous êtes donc décidés à vous procurer le fameux sésame, le pass 3 jours ? Trop tard ! Bah oui, l’organisation ayant mis en vente lesdits pass bien avant l’annonce des groupes et dans la mesure où ils sont partis comme des kilos de sucres un jour de grève des routiers, c’est terminé, vous ne pouvez plus vous en procurer. C’est ballot, hein ?
Allez, il vous reste une petite consolation : la possibilité que Arte, comme cette année, retransmette un maximum de concerts.

L'édito d'Orion du 25 OCTOBRE 2015

Comme vous le savez sans doute, le Download Festival arrive en France (à l’hippodrome de Longchamp pour être précis) l’année prochaine. Trois jours de Metal avec de grosses têtes d’affiche (Rammstein et Iron Maiden déjà confirmés). Ce sera du 10 au 12 juin.
Et une semaine plus tard, on a quoi ? Le Hellfest, pardi ! Du 17 au 19 juin. Trois jours de Metal avec de grosses têtes d’affiche (que l’on ne connaît pas encore mais une partie de l’affiche sera dévoilée ce vendredi). Alors c’est sûr, c’est sympa d’avoir deux gros festivals de Metal en France… mais pourquoi les coller quasiment aux mêmes dates (on a eu du bol, à une semaine près, c’était en même temps !) ? Il n’y a que le mois de juin pour organiser des festivals en France ? Je ne sais pas pour vous mais après trois jours de Hellfest, on est bien rincé, non ? Remettre ça quatre jours plus tard (pour ceux qui voudraient enchaîner les deux), ça ne dérange personne ? Ou alors, il va falloir en choisir un des deux. Et là, on parlerait de concurrence idiote ou d’un manque de concertation que je ne serais pas surpris.

L'édito d'Azagtoth du 18 OCTOBRE 2015

Suite à la croisière du Motörhead’s MotörBoat, qui a eu lieu du 28 septembre au 2 octobre derniers entre Miami et Nassau aux Bahamas, qui fêtait en grande pompe les quarante ans du groupe du même nom, le magazine VSD a consacré cinq de ses précieuses pages à l’événement, avec notamment une interview de Lemmy soi-même.
Bon, ça ne fait pas la couverture, il ne faut pas rêver. Mais un article aussi conséquent, c’est déjà pas mal.
Ce numéro est actuellement en vente chez ton marchand de journaux préféré. Un petit aperçu du magazine et la page Facebook officielle de l'événement.

L'édito d'Orion du 12 OCTOBRE 2015

Le 6 octobre dernier, Megadeth a donné un concert en Chine, au MasterCard Center à Pékin (vu le nom de l'endroit, on croit deviner avec quels fonds il a été construit).
Malgré les apparences d'ouverture (inviter un groupe de Metal, américain qui plus est), la Chine reste un pays non démocratique. En voici la preuve :
Pour pouvoir jouer, Dave Mustaine et sa bande ont dû se plier à certaines exigences des autorités qui contrôlent tout, jusqu'aux textes des titres joués. Du coup, le groupe a été sommé de ne pas jouer certains morceaux comme "Holy Wars" ou "Angry Again" et certains autres titres ont pu être joués mais uniquement en version instrumentale ("Skin O My Teeth" par exemple). Eh oui, il ne faudrait pas que le peuple chinois ait des velléités de liberté après avoir écouté un concert d'un groupe américain. Vous pourrez toujours dire que c'est mieux que rien. Certes...
Mais quand même, il me vient une question : les disques vendus en Chine (s'il y en a ?) sont-ils aussi uniquement instrumentaux ? Ou alors, ce ne sont que des plages de blanc que l'on trouve sur les CD ? Ca mérite une enquête approfondie...

L'édito d'Azagtoth du 5 OCTOBRE 2015

Le Hellfest est le troisième plus gros festival de musique en France, avec ses 150.000 visiteurs sur trois jours. Le festival a fêté cette année ses dix ans. A cette occasion et pour rendre hommage à tous les acteurs et les participants du Hellfest, un livre de 336 pages contenant près de 500 photos avec  plus de 140 artistes dans des portraits et interviews a été édité et sortira ce mercredi 7 octobre ; les stocks sont apparemment limités.
Le livre sera présenté par l’équipe qui l’a réalisé à cette même date, au cours d’une rencontre à la Maison des Tanneurs à Paris à 17h30.
L’ouvrage pourra être acheté sur place.
Toutes les infos ici même !

L'édito de Didier du 27 SEPTEMBRE 2015

Une nouvelle salle de concert metal ou rock musclé ouvre ses portes et ce n'est pas à Paris. Ehhhhhh non ! C'est à Puget-sur-Argens ! Quoi, vous ne connaissez pas ? Purée, mais si, c'est dans le Var, pas loin des gros rochers rouges au bord de l'A8 que vous prenez pour venir dans le Sud. Eh bien, là, a ouvert le Rat's mesdames et messieurs : 300 places, une thématique bagnole, gros cubes, une scène et un matos de pro, et un groooos son. La programmation d'octobre s'annonce bien chargée avec des concerts les jeudis, vendredis et samedis. Alors toi, metalleux du Sud, oui, toi, on compte sur toi, pour que l'année prochaine on n'annonce pas que la salle a fermé ses portes faute de public. Et toi là, le gars du Nord (au-dessus d'Avignon !), la prochaine fois que tu descends faire le malin à St Tropez, laisse tomber les boîtes bidons et viens au Rat's, il y a de la vraie zic !

L'édito d'Orion

Les metalleux seraient-ils plus nombreux qu'on veut nous le faire croire ?
Le classement des meilleures ventes de CD chez amazon la semaine dernière plaçait quatre albums de Metal parmi les trente meilleures ventes : Iron Maiden, Slayer, Ghost et Motörhead (Iron Maiden et Slayer étant toujours parmi les trente premiers à l'heure où vous me lisez) ! Et tout cela sans aucun passage radio ou télé (ou presque - on notera la très bonne initiative de l'émission de Canal +, "l'album de la semaine" qui a mis le dernier Ghost à l'honneur). Disons que, comparés aux autres "gros vendeurs", ces groupes-là ne sont pas logés à la même enseigne, vous en conviendrez. 
Que conclure ? Que finalement, le Metal en France, il marche pas mal (il n'y a qu'à voir le succès rencontré par le Hellfest, dont les pass 3 jours pour l'édition 2016 ont déjà presque tous été écoulés, et cela sans connaître pour le moment le moindre groupe à l'affiche). Il y a un public (nombreux) pour le Metal. Alors, à quand une reconnaissance de cette musique en France, à la hauteur de sa popularité ?

L'édito d'Orion

Décidément, Lemmy et Motörhead sont sous les feux de l'actualité... et deviennent les sujets principaux de nos éditos ! Alors que la tournée américaine du groupe reprend malgré l'état de santé bien fragile de Lemmy (et on espère que c'est bien lui qui a décidé de reprendre, pas des promoteurs malveillants uniquement intéressés par l'appât du gain), voilà que le groupe balance sur le marché... un sex toy ! Oui, bon, Motörhead a un vieux morceau qui s'appelle "Vibrator". Mais quand même, quelle idée !? J'ai du mal à imaginer quelles personnes vont être intéressées par cet objet à l'effigie du Snaggeltooth... ou pour une collection peut-être, à ranger à côté de ceux de Rammstein...

L'édito de Didier du 7 SEPTEMBRE 2015

On vous l'a souvent répété, le TribalFest de Peymeinade (06) c'est un peu le Hellfest de la Côte d'Azur. Un petit festival, dans un cadre enchanteur, avec un plateau toujours de grande qualité, et une organisation top niveau. Cette dixième édition, n'a pas failli, et nous avons passé un très bon moment, avec les groupes français 3Grimm4 et Black Sheep of Chaos de Peymeinade, puis The Shifted et Darktribe de Nice, et enfin Headcharger de Caen et Klone de Limoges qui ont chauffé la scène pour les suédoises de Crucified Barbara. Le l'habituel tandem Philippe (et ses objectifs) et moi-même n'avons pas chaumé avec, pour cette édition spéciale TribalFest 2015, les interviews de The Shifted, DarkTribe et Klone, le live report de la la soirée ainsi que les chroniques des derniers albums en dates des différents groupes. Bref, tout ça pour résumer presque six heures de fête, dommage que plus de monde n'ait pas joué le jeu, on aurait aimé un peu plus de spectateurs. Il serait bon de rappeler que sans public, les festivals, qui ont déjà bien souvent du mal à joindre les deux bouts, finissent par s'essouffler et jeter l'éponge. Alors longue vie au Tribal Fest !

L'édito d'Orion du 3 SEPTEMBRE 2015

Aïe aïe aïe...
Motörhead vient de sortir un nouvel album (chronique à lire plus bas) et il est encore bien bon. Mais Motörhead doit-il chercher à défendre cet album sur scène ? Ca ne me parait pas être une super idée car l'état de santé de Lemmy ne s'est pas arrangé depuis le Hellfest, où il nous était déjà apparu bien maigre et tout tremblant. Deux shows de la tournée américaine viennent d'être annulés, coup sur coup. Le plus récent, à Austin mardi dernier, a été stoppé au bout du quatrième titre, Metropolis, Lemmy lançant à l'assistance un terrible "I can't do it" (je ne peux pas) dès qu'il lui a fallu commencer à chanter... Il faut se rendre à l'évidence et arrêter les frais. On aimerait que Lemmy préserve un peu sa santé et nous sorte encore quelques albums de la trempe du dernier plutôt que de perdre la vie sur une scène.
On espère qu'il ne fera pas le concert de trop...

L'édito d'Orion du 30 AOUT 2015

Les DVD (et Blu-Ray) sont devenus des supports incontournables pour les groupes. Force est de constater qu'ils prennent de plus en plus la place des albums live audio que nous avions par le passé. D'ailleurs, bien souvent, les DVD live proposent les CD audio en bonus, c'est un signe des temps.
En profitant de la sortie du documentaire sur Death Angel, A Thrashumentary, qui est sorti le mois dernier, on vous a sélectionné quelques DVD "intemporels", connus ou moins connus, qu'il nous a semblé intéressant de vous proposer, que ce soit des concerts ou des documentaires (ou les deux).
Nous créons ainsi la rubrique DVD sur notre site (qui n'existait pas encore - honte à nous !) et nous la compléterons au fur et à mesure des sorties ou des envies des chroniqueurs.

L'édito d'Orion du 23 AOUT 2015

Rage Against The Machine va sortir le 16 octobre son concert donné à Finsburg Park (Angleterre) en DVD.
L'histoire de ce concert très spécial mérite que l'on s'y attarde. En effet, en 2009, un DJ anglais du nom de Jon Morter et sa femme prirent l’initiative de lancer une campagne dans le but de détrôner le gagnant de X-Factor de la première place des charts, celui-ci étant systématiquement premier des ventes de singles à l'approche de Noël. 
Pour ce faire, ils incitèrent leurs concitoyens à acheter le single "Killing In The Name" de RATM pour qu'il dépasse les ventes du single de la pseudo star de la télé réalité. Le groupe ayant appris ce qu'il se passait (et appréciant la démarche) a alors décidé de reverser tous les bénéfices de cette vente à une association caritative et a donné un concert gratuit. C'est ce concert historique que l'on pourra donc voir en DVD.
Et pour terminer la petite histoire, sachez que l'opération "Killing In The Name vs X-Factor" fut un succès, le titre prenant la première place des ventes de single en Angleterre le 20 décembre 2009

L'édito de Didier du 12 AOUT 2015

Vous aimez écouter les cigales sous les grands pins en sirotant une roteuse ? Et si je vous propose les roteuses, les pins, mais le bruit des cigales couvert par de la bonne zic, ça vous inspire quoi ? C'est en tout cas ce que nous propose l'association TribalRoch à l'occasion de son TribalFest, dixième du nom, s'il vous plait. Pour cette édition, nous aurons un plateau franco-suédois, avec en tête d'affiche les jolis minois des Crucified Barbara (méfiez vous quand même car elles envoient du pâté), précédées d'une belle brochette de groupes français haut de gamme et de styles différents. Headcharger et son stoner musclé, Klone et son metal hypnotique et planant ou encore le power metal mélodique de Darktribe. Avant ça nous aurons aussi un panel de groupe régionaux: The Shifted, Black Sheep Of Chaos et 3Grimm4. Tout ça se passe le 22 août, à Peymeinade, pas loin de Grasse (dans le 06) et c'est 20 Euros (12 pour les étudiants). Alors, que vous soyez locaux ou touristes, venez nombreux, les portes ouvrent à 17h.

L'édito de Didier du 5 AOUT 2015

Décidément, les Foo Fighters sont un groupe à part. Cette semaine, ils ont encore défrayé la chronique. Ou plutôt leurs fans italiens l'ont défrayée. L'un des leurs, particulièrement motivé, a monté le projet un peu fou de faire jouer une chanson des Foo Fighters par 1000 rockeurs et musiciens italiens, pour leur demander de venir jouer chez eux. Après un an d'organisation, le grand moment est arrivé : dans un champ des environs de Cesena, ils jouent Learn To Fly avec 1000 musiciens venus des quatre coins du pays. La vidéo est super sympa, pleine d'émotion. Internet et les réseaux sociaux se sont occupés du reste: 12 millions de vues en trois jours sur YouTube et du coup, réponse du groupe via son leader, Dave Grohl, en italien, s'il vous plait: Nous viendrons !!

L'édito de Didier du 28 JUILLET 2015

Certains d'entre-vous, j'en suis sûr, sont des musiciens, des guitaristes plus précisément. Et vous avez peut-être déjà entendu parler d'une application appelée RiffStation pour PC et Mac, qui moyennant quelques dizaines d'euros, vous donne les notes utilisées par un fichier audio mp3. C'est déjà bien cool, même s'il faut passer à la caisse après la période d'évaluation (d'un autre côté c'est normal de payer si on utilise un software non ?). Bref, la vraie news c'est que RiffStation teste une version en ligne, qui fait à peu près la même chose avec des vidéos Youtube. C'est gratuit pendant la beta, ensuite rien n'est moins sûr. Je vous laisse tester avec un bon vieux Back In Black par exemple. C'est !

L'édito de Didier du 22 JUILLET 2015

Le Hellfest 2015, dixième édition, s’est terminé il y a tout juste un mois. Encore une sacrée belle édition, que nous vous résumons dans cette édition spéciale. Au programme, du lourd, avec : neuf interviews, des centaines de photos, un report par journée regroupant les ressentis de nos sept représentants sur place plus un report dressant un petit bilan global, qui visiblement porte ses fruits puisque de nombreux soucis relevés dans nos bilans précédents (poussière, gestion des toilettes…) ont été corrigés par une organisation impressionnante (et à l’écoute). Difficile de se plaindre aujourd’hui devant un tel résultat : musique, ambiance, bouffe, boisson, confort, non vraiment je ne vois pas ce qui pourrait nous empêcher d’y retourner en 2016.

L'édito d'Azagtoth du 13 JUILLET 2015

Avec ses trente-sept ans de radio à la BBC en tant que Dj, présentateur, journaliste, découvreur de talents, John Peel avait, jusqu'à sa mort en 2004, accumulé une collection impressionnante d'albums, mini et singles qu'il a laissée en héritage.
The Space, site monté par la BBC et l'Arts Council England, propose à différents artistes de se plonger dans cet extraordinaire catalogue pour y extraire les œuvres qu'ils jugent particulièrement influentes.
Après Joe Boyd, Mala et Don Letts, c'est au tour de Shane Embury (Napalm Death, Brujeria, Lock Up,...) de revenir sur ces morceaux et albums qui ont posé les bases de ce qui est devenu le grindcore ; on retrouve des artistes évidents comme Repulsion, Discharge ou S.O.B. à côté d'autres qui le sont beaucoup moins, comme Throbbing Gristle, The Sweet ou Slade. Le tout commenté par Shane en personne ici.

L'édito d'Orion du 6 JUILLET 2015

C'est l'été... les vacances pour la plupart d'entre nous. Mais ça n'empêche pas de rester connecté avec notre musique préférée. Et cette année, l'été sera chaud au niveau des concerts en France. Déjà, si vous êtes dans le Sud en juillet, il y a l'événement à ne pas louper : Dream Theater, Anathema et Myrath au Théâtre Antique d'Arles (20 juillet).
Les 11 et 12 juillet, il y a le "Rock And Roll Train Festival #3" (Longwy - 54) avec au programme Loudblast, No One Is Innocent, Pro-Pain, Crucified Barbara et Biohazard. Biohazard que l'on retrouve le 13 juillet au Trabendo à Paris en compagnie de Tagada Jones. N'oublions pas non plus le Motocultor Festival à St Nolff en Bretagne (56) les 14, 15 et 16 août avec Opeth, Trivium, Delain, Carcass, Death DTA, Sepultura et bien d'autres... Et j'en oublie (Butcher Babies le 18 juillet au divan du monde à Paris, Pat Mc Namus le 8 juillet à St Cyr sur Mer, Agalloch à Paris le 17 août, TribalFest à Peymeinade le 22 août, etc...) Bref, on trouve un peu de tout aux quatre coins de la France, histoire d'agrémenter vos vacances avec du bon son !

L'édito d'Orion du 28 JUIN 2015

Comme l'année dernière et celle d'avant, les caméras d'Arte étaient au Hellfest. Mais cette année, grande première : la chaîne franco-allemande, par l’intermédiaire de son site web "arte concert" nous a fait vivre en direct durant les 3 jours du Hellfest la bagatelle de 33 concerts ! Comme si on y était !
Notez que la plupart de ces concerts reste en ligne sur le site, ici, pendant encore un moment si vous les avez loupés ou si vous voulez juste revivre de bons souvenirs.
Un grand merci à Arte donc, pour qui le Metal est bien une musique comme les autres, qui mérite le respect, et pour qui le Hellfest est un grand festival (combien d'autres médias français en ont juste parlé ?) qui mérite d'être traité comme un événement musical majeur.
Et restez connectés cet été : quelque chose me dit qu'ils nous préparent la même chose avec le Wacken Open Air !

L'édito de Didier du 17 JUIN 2015

Dave Grohl est un sacré furieux. Ca on le savait déjà. Mais lors du concert des Foo Fighters du 12 juin dernier à Göteborg, il chute de la scène et se casse le péroné. Il disparaît un moment, laissant les autres improviser quelques reprises, puis revient sur scène et reprend le micro pendant que l’équipe médicale réduit la fracture et le plâtre. Il finira le concert, en jouant de la guitare assis, ou en chantant debout… avec des béquilles. Si c’est pas Rock'n'Roll ça ? The Show must go on, comme on dit, malgré tout, le reste de la tournée de SuperGrohl et ses Foo Fighters est annulée.

L'édito d'Orion du 9 JUIN 2015

Le Hellfest approche à grands pas.
Pour l'occasion, le 12 juin, sort une BD, "Welcome to Hell(fest)". C'est le fruit du travail de Johann Guyot (co-fondateur des éditions Croc En Jambe) et Sofie Von Kelen (journaliste) et c'est sous forme d'un carnet de voyage de 144 pages. Le premier volet retrace les éditions 2012, 2013 et 2014. D'autres volets suivront, pour les éditions futures.
On découvre, de manière humoristique, l'univers du festivalier metal ainsi que des anecdotes (souvent sérieuses) sur les groupes. Drôle et instructive, cette BD pourra être achetée au stand des Acteurs De l'Ombre du Metal Market mais on peut aussi la commander sur le site des éditions Croc En Jambe )

L'édito d'Orion du 3 JUIN

Je suis tombé l’autre jour sur une enquête qui m’a interpellé (voir ci-dessous). On y apprend que, chez les jeunes de 12 à 19 ans de la région des Pays de la Loire (mais je veux bien croire qu’on peut étendre ces résultats aux autres régions), le Metal serait le style musical le plus détesté. OK.
Mais étudions tout cela de plus près. Qui répond qu’il déteste le Metal ? La plupart du temps, ceux qui n’en ont jamais écouté. La preuve, viennent ensuite la musique classique et le jazz. Pas franchement les musiques les plus écoutées par les jeunes de 12 à 19 ans. Du coup, peut-on détester ce que l’on ne connaît pas ?
Ensuite, le Metal, c’est hyper vague. Quel Metal ? Je ne sais pas vous mais moi, il me semble que Within Temptation et Nile n’ont pas grand chose à voir l’un avec l’autre. Pas plus que Marduk et AC/DC.  Pourtant, ils sont tous classés en "Metal" et je pense qu’on peut tout à fait aimer les uns sans être obligés d’aimer tous les autres. Il y a tellement de courants musicaux différents dans le Metal que tout le monde peut y trouver son bonheur, pour peu qu’on s’y intéresse un peu.
Bref, la question qui aurait dû être posée est : "quel style de musique vous connaissez le moins" et non "quel est celui que vous détestez le plus". Ca aurait eu le mérite d’être plus proche de la vérité et de ne pas faire passer, une fois de plus, le Metal pour une musique que tout le monde rejette.

L'édito de Didier du 25 MAI

tssssssssss, tssssssssss, tssssssssss, tssssssssss, c'est le bruit des cigales en été dans le midi de la France. Pas très metal ? Détrompez-vous ! Le 13 juin la première édition du South Metal Fest, va couvrir le bruit des cigales pour la plus grande joie des Metaleux du Sud et d'ailleurs. Ca se passe à Peynier, pas loin d'Aix-en-Provence, et pour cette première édition 100% française, le programme n'est pas dégueu puisque 10 groupes se succéderont sur la scène de la base de loisirs de La Garenne : Dagoba, Eths, ZUUL FX, A.c.o.D, Heart Attack, Witches, Heavy Duty, Kopper8, Crowling et Colorblind. Il y aura des stands pour manger et pour boire et le début des hostilités est fixé à 11 heures. AuxPortesDuMetal, y sera présent, alors ramenez votre fraise, ça vous fera un échauffement pour le Hellfest et ça permettra au festival de perdurer.

Et vu l'affiche, moi je vous le dis, ça va siffler. Et ça ne sera pas les cigales !!

L'édito d'Orion du 17 Mai 2015

Vous le savez sans doute, BB King (de son vrai nom Riley B. King, les initiales BB signifiant "Blues Boy") nous a quittés il y a quelques jours, à l'âge de 89 ans.
Même si, bien sûr, il n'a jamais joué de Hard Rock, ce grand bluesman fut une influence pour un nombre incalculable de guitaristes de Rock et de Metal. Et n'oublions pas que le Blues, au départ, était considéré comme "la musique du diable" ! On dit de lui qu'il est l'inventeur du solo de guitare, un incontournable de n'importe quel morceau de Rock ou de Metal, du moins jusqu'à une certaine époque. Il est aussi l'un des premiers (sinon le premier) à avoir donné un "prénom" à sa guitare, la célèbre "Lucille" (cette guitare, une Gibson acoustique, avait échappé à un incendie allumé par accident par deux gars qui avaient renversé un poêle à kérosène en se battant pour une fille prénommée Lucille). Une mode que d'autres guitaristes prestigieux ont suivi (Tony Iommi, Billy Gibbons, Yngwie J. Malmsteen...)
BB King
C'est encore une page de la musique du vingtième siècle qui se tourne avec sa disparition.

L'édito d'Orion du 10 Mai 2015

Vous le savez peut-être, le week end dernier, le site du Hellfest a été vandalisé par des extrémistes catholiques, toujours en croisade contre la tenue de ce grand rassemblement hautement sataniste et malfaisant : tags, destruction de matériel, destruction d'arbustes... Tiens, les arbustes aussi sont satanistes ?
Une nouvelle fois, le seigneur leur a montré la voie. La voie de l'intolérance, de la délinquance, de la bêtise... et de l'ignorance tout simplement. Rappelons que cette année, les têtes d'affiche du festival sont Scorpions, Nightwish, Judas Priest, Faith No More, Korn, ZZ Top, Motörhead... je les mets au défi de me trouver, chez ces groupes, une quelconque relation avec le satanisme.
Il n'y a pas plus aveugle que celui qui refuse de voir...

PS : Ajoutons pour être complet que de nombreuses associations chrétiennes ont condamné ces actes de groupuscules intégristes et soutiennent l'organisation du festival.

L'édito de Didier du 3 MAI 2015

Ok, ok, on râle souvent que la France n'est pas une terre de metal et que c'est mieux en Finlande, et patati et patata. Mais on peut quand même se consoler en regardant la situation des métalleux des pays islamiques, comme l'Arabie Saoudite. Chez eux par exemple, il y a ... un groupe de black metal, anti-islam, bien entendu, qui reste dans l'anonymat sous peine de condamnation à mort. Ah oui, quand même ! Leur nom est Al-Namrood (nom d'un roi babylonien) et pour eux, laissez-moi vous dire que ça n'est pas un choix de vie facile. Vous trouverez une interview d'un de leurs membres ici, et si vous avez quelques minutes, lisez-là ; vous verrez, ça calme. Finalement, on est pas si mal loti que ça en France. Et si ça vous intéresse d'approfondir le sujet, je vous conseille aussi le documentaire primé sur le groupe de metal iraquien Acrassicauda

L'édito de Didier du 25 AVRIL 2015

Dans la continuité socio-metal de la semaine dernière, de nombreuses personnes s'interrogent sur la raison pour laquelle la Scandivanie, et la Finlande tout particulièrement, est une Terre de Metal (voir la carte). En effet, le pays aux mille lacs compte pas moins de 54 groupes de metal pour 100 000 habitants (une règle de trois donne 32 500 groupes de metal français si on applique le même ratio). Cet article explique les possibles raisons des goûts extrêmes des Finlandais (mythologie et folklore très riche, beauté inspirante des paysages, extrême dureté des hivers). Toujours est-il que le metal est "mainstream" en Finlande et on se rappelle très bien l'épisode Lordi à l'Eurovision. Eh bien, s'il est besoin d'autres preuves, voilà que la poste finlandaise va sortir six timbres à l'effigie des grands noms de leur représentants metal (ici): Hanoï Rocks, The Rasmus, HIM, Apocalyptica, Children Of Bodom et bien sûr Nightwish. Bon alors, quand est-ce que l'on modernise La Poste de chez nous, avec une série de timbres de Trust à Vulcain en passant par Trepalium, Mass Hysteria, Klone et tous les autres ? Tonton, pourquoi tu tousses...

L'édito de Didier du 16 AVRIL 2015

Les sociologues manient les statistiques, c'est pas nouveau. Ce qui est plus marrant, c'est quand des chercheurs s'attaquent à l'espérance de vie des musiciens en fonction des styles musicaux pratiqués. En se penchant sur les grandes lignes du rapport, on peut lire que les musiciens de blues, jazz, country vivent bien plus vieux que ceux de rock, punk, metal et rap. Espérance de vie du simple au double quand même ! Dans un autre article, ils croisent leurs données sur les causes de la mort par rapport aux styles musicaux. Et là aussi, c'est assez enrichissant : le bluesman meurt de crise cardiaque, et le rappeur se fait descendre. Le metalleux a peu de risque de mourir d'un cancer car il mourra avant, d'un accident ou bien par suicide. Pas de panique non plus, ce sont des chiffres américains. Au passage, le rapport dégomme la théorie de la mort des rockeurs célèbres à 27 ans, en démontrant une moyenne à 56 ans. Ahhh les stats...

L'édito de Didier du 8 AVRIL 2015

Doit-on en rire ou en pleurer ? J'ai failli m'étrangler en voyant la bande annonce de l'émission de Patrick Sébastien, qui accueillait le week-end dernier... Scorpions ! Hein ? Quoi ? C'est quoi ce délire ? Une erreur peut-être ? Mais non, les extraits sont là pour confirmer, c'est bien la Flying-V de Mr Schenker et la casquette de Mr Meine. Arg ! Bon, sur le coup, je suis sous le choc : doit-on prendre ça pour une bonne ou une mauvaise nouvelle ? Difficile à dire, je penche pour la deuxième option et me demande quand même à quoi ça va bien pouvoir servir à un groupe comme Scorpions qui est supposé être sur le départ à la retraite, à l’abri du besoin et avec plus grand chose à prouver à personne. Ils vont réaliser la prouesse d'être invités au Hellfest et chez Sébastien dans la même année ! Prochaine étape l'Eurovision pour l'Allemagne ?

L'édito de Didier du 30 Mars 2015

Je vous avais parlé de la statue de Phil Lynott que j'avais eu la chance de découvrir en plein centre de Dublin. En fait il y a tout un tas d'autres aux quatres coins du monde. Bon Scott à Fremantle (Australie), Stevie Ray Vaughan à Austin (Texas, USA), Ronnie James Dio à Kavarna (Bulgarie), etc... Le défi du vrai rockeur qui sommeille en vous, consiste à aller faire des photos de chacune d'elles. C'est le nouveau concept de géocaching metal. Pour vous aider, je vous donne un petit indice . Le premier qui nous envoie ces photos (un selfie bien sûr), gagne, un super cadeau (qu'on trouvera d'ici là). Bon voyage !

L'édito de Didier du 24 Mars 2015

Alors bande de p'tits graisseux et bande de p'tites graisseuses, on n'écoute plus tonton Zégut et son émission mythique Wango Tango ? Eh ben si justement ! Le 30 mars, de 23h à minuit, Francis Zégut sera de retour derrière le micro pour animer une émission Wango Tango unique, comme à la belle époque (de 1980 à 1990 quand même !). C'est bien sûr RTL2 qui diffuse (c'est sur la bande FM, les jeunes), comme au bon vieux temps. Et bien sûr aussi, Warner Music France sort pour l'occasion un coffret 4 CD, regroupant 61 morceaux de hard rock vintage et le livret 28 pages qui va bien. Alors pour les vieux qui, comme moi, se sont fait défoncer les cages à miel pendant 10 ans et pour les jeunes qui ont raté ça, rendez-vous tous le 30 mars à 23h sur RTL2 pour un dernier Wango Tango mémorable.

L'édito de Jojo du 16 Mars 2015

Ah, le mois de mars...le signe du printemps et du beau temps...ça donne envie de se faire un bon petit festival, n'est-ce pas ?
L'autre jour, une réflexion m'est venue à l'esprit. J'ai l'impression que le vent tourne pour le metal en France. Non pas que l'on soit plus et mieux représenté dans les médias, ça non (ne rêvons pas), mais j'ai l'impression que le Hellfest a véritablement changé les choses, et principalement la motivation des assos et du public. On voit fleurir, ici et là dans notre bel Hexagone, un certain nombre de festivals de tailles variées. Autant d'héritiers du Hellfest qui souhaitent apporter leur pierre à ce bel édifice qu'est le metal (et le punk et le hardcore, svp). Qu'ils se nomment Motocultor, Xtrem Fest, Sylak Open Air, Nantes Hardcore Fest, Lezard'Os Metal Fest, Metallurgicales, TribalFest, South Metal Fest, Raismes Fest tous sont en quelque sorte des enfants du Hellfest, qui a grandement aidé à émanciper les organisateurs et a prouvé à toutes et à tous que le public sait répondre présent ! Nous voilà donc avec de nombreux évènements metal d'un bout à l'autre de la France, histoire d'être sûr de se faire plaisir ! Et quand on a un style qui se prête à merveille à l'exercice du live, c'est que du bonheur, non ?

L'édito d'Orion du 8 Mars 2015

Vous le savez maintenant, en plus du site ici présent sur lequel vous pouvez lire nos chroniques, interviews et live report chaque semaine, nous avons le facebook des portes du metal pour vous tenir informés entre deux mises à jour du site.
Vous y retrouverez chaque jour des news sur l'actualité des groupes, des tournées ou des nouvelles vidéos. N'hésitez pas à aller régulièrement y faire un tour. Vous pourrez aussi, si vous le souhaitez, y discuter avec les membres de l'équipe. A bientôt donc sur notre page facebook !

L'édito de Didier du 1er MARS 2015

Nous vous parlons régulièrement de l'association TribalRoch à l'occasion de son célèbre TribalFest qui a lieu chaque fin d'été à Peymeinade dans l'arrière pays grassois (06). Ce que vous savez peut être moins, c'est que cette association, par ailleurs école de musique, ne se tourne pas les pouces le reste de l'année. En effet, elle organise aussi trois autres festivals : le Metalloween Fest, le Winter Local Fest et le Blues Fest. C'est de ces deux derniers dont je veux vous parler aujourd'hui car le 7 Mars (c'est bientôt !) pour le Winter Local Fest pour avons Porno Graphic MessiahMoghan RaThe Way I Breath, Black Sheep et Shifter. Tout ça pour 5€ ! Quand même ! Venez défendre la scène locale et partager une bière avec eux, il y a aussi à manger sur place (Salle des Fêtes de Peymeinade). Le 10 avril pour le Blues Fest, les Ecossais de King King sont de retour (déjà passés en 2014) avec en support, Lake Shore Blues et BB Blues. Ca va groover sec et faudra pas non plus rater ça (Salle Daudet à Peymeinade). Je compte aussi sur vous !

L'édito d'Orion du 20 FEVRIER 2015

Petit retour sur la cérémonie des Grammy Awards 2015. Dans la catégorie "Best Metal Performance" (autrement dit, le meilleur titre de l'année dans la catégorie Metal), c'est Tenacious D qui a gagné avec sa reprise du "Last In Line" de Dio. Je vous laisse quelques secondes pour bien réfléchir à ce que je viens d'écrire. Ca y est ? Donc, Tenacious D, groupe qu'on ne peut pas franchement considérer de Metal, gagne avec une reprise. C'est tout ce qu'ils ont trouvé pour l'année 2014 ? Il n'y avait rien de mieux ou de plus original ? (autres nominés dans la catégorie : Machine Head, Anthrax, Mastodon, Slipknot. Avouez que ça ressemblait plus à quelque chose). On se croirait revenu l'année où Jethro Tull avait remporté le titre du meilleur album de Metal devant Metallica !
Décidément, ce genre de cérémonie arrive toujours à nous prouver son incompétence et son inutilité.

L'édito d'Orion du 12 FEVRIER 2015

Grosse polémique sur le facebook de Nightwish. Un internaute a mis en ligne leur nouveau single, Elan, pas encore sorti. Forcément, ça n'a pas plus au groupe qui a balancé le lien avec le nom du fautif. Ouh, les méchants ! Du coup, gros déferlement d'insultes et de haine à l'encontre du groupe. En vrac : on n'a pas le droit d'incriminer cette pauvre personne (innocente bien sûr), on a le droit de disposer de tout sur internet, vous n'avez pas le droit de nous empêcher de télécharger votre musique (illégalement), bla bla bla...
Cela aura, comme vous vous en doutez dans pareil cas, donné l'occasion à chacun de donner son avis, d'agresser le groupe qui ne fait que défendre son boulot face à ceux qui visiblement s'en foutent (et se considèrent comme fans, je suppose, puisqu'ils sont sur la page du groupe) et même de ramener dans le débat la pauvre Tarja... des arguments débiles par une bande de débiles qui, si tout le monde raisonnait comme eux, n’auraient plus rien à écouter puisque ces groupes qu’ils aiment tant ne peuvent pas vivre juste de leur passion de la musique.
Drôle de mentalité, drôle de monde...

L'édito de Didier du 3 FEVRIER 2015

L’Amérique, l’Amérique... Nombreux l’ont chantée, certains l’ont dénigré mais on dira ce qu’on voudra, c’est quand même un pays génial par certains côtés. Voilà comment se sont passées les douze premières minutes de mon voyage professionnel de la semaine dernière. Le Monsieur d’AVIS s’excuse de m’avoir fait attendre (tu parles, je n’avais même pas remarqué, après les douze heures de vol), et me propose un « upgrade » de voiture. J’accepte volontiers, je démarre le véhicule, le bruit n’est pas des plus écolo je l’admets. J’allume la radio sur la station Best Rock local déjà programmée, et me voilà le bras à la portière (il fait 20 degrés en Californie, je sais, ça énerve tout le monde) de ma Ford Mustang, en train d’écouter Kashmir de Led Zep à la radio en descendant la Highway 101 Sud. Si c’est pas Rock ‘n’ Roll ça…

L'édito d'Azagtoth du 25 JANVIER 2015

Ayant déjà à son actif l'indispensable Black Metal: Evolution Of The Cult, dont je vous ai parlé l'année dernière, Dayal Patterson ne s'est pas arrêté en si bon chemin et a terminé le premier volume d'une série intitulée Black Metal: The Cult Never Dies.
Au programme, trois facettes du genre sont approfondies : le black norvégien, le black polonais et le DSBM (Depressive Suicidal Black Metal), avec essentiellement des interviews des protagonistes, dont certaines exclusives.
L'ouvrage sortira le 31 mars prochain, les pré-ventes sont déjà lancées.
Plus de détails ici.

L'édito d'Orion du 19 JANVIER 2015

Avez-vous tiré le bilan musical de l'année 2014 ? Vos coups de coeur ? Vos concerts préférés ? Nous, oui. Vous pouvez retrouver les tops 2014 de l'équipe des portes du metal en cliquant ici, peut-être que cela vous donnera des idées pour établir le vôtre.
D’autre part, vous avez peut-être remarqué, depuis notre lifting, que le forum du site n’est plus accessible. Vu qu’il ne servait pas à grand chose (c’est le moins qu’on puisse dire), nous avons préféré le faire complètement disparaître. Mais vous pouvez toujours consulter les news et nous laisser des commentaires sur notre facebook.
Au plaisir de vous y retrouver !

L'édito de la rédaction du 12 JANVIER 2015

Oui, nous sommes un webzine musical. Non, nous ne sommes pas des journalistes professionnels... mais il se passe parfois des choses dans notre monde qui nous obligent à sortir de notre créneau habituel. Vous voyez bien sûr à quoi je fais allusion. Nous aussi, nous sommes Charlie. Nous non plus ne pouvons pas accepter qu'une minorité de personnes aveuglées par la haine veuille nous priver de ce qui est, ici en France, notre bien le plus précieux : notre liberté de penser, d'écrire, de créer, d'écouter ce que bon nous semble. Halte à l'obscurantisme ! Halte aux tueries au nom d'un dieu qui, s'il existe, n'a certainement jamais demandé qu'on l'honore de cette façon.
Pour revenir au Metal et en tant que Français, nous tenons à remercier tous les groupes étrangers qui ont réagi à cet acte odieux en mettant sur leurs sites des messages de soutien au peuple français. C'est un bel exemple d'union, par delà les frontières, qui montre à cette bande d'abrutis que nous sommes plus que jamais soudés face à leur vision étriquée du monde.

L'édito de Didier du 5 JANVIER 2015

Notre bon vieux site n'avait jamais connu de changement de style depuis sa création en 2006. Il nous a semblé opportun (comprenez "nos jeunes recrues chroniqueurs le trouvaient naze"), à l'aube de cette année 2015, de le relooker un petit peu. Rien de grandiose mais de la cosmétique qui, nous l’espérons, ne fera qu'améliorer votre expérience de lecteurs assidus. Plus clair, plus lisible (hélas, certains d'entre nous vieillissent :-), tous ces petits détails ont fait l'objet de longues discussions animées parmi les chroniqueurs, croyez-en votre serviteur (et webmaster), qui a bien cru devenir chèvre pendant la trêve hivernale. Au passage, nous avons aussi ajouté une rubrique "Live" à notre section "Back To The Past" ainsi que des liens pour nous faire connaitre à vos amis sur facebook. Alors n'hésitez pas à leur montrer notre nouveau look. Et bien sûr, bonne année 2015, pleine de santé et de bonne musique !

Les éditos de l'année
Les éditos de 2021
Les éditos de 2020
Les éditos de 2019
Les éditos de 2018
Les éditos de 2017
Les éditos de 2016
Les éditos de 2015
Les éditos de 2014
Les anciens éditos