Artiste/Groupe:

Mick Mars

CD:

The Other Side Of Mars

Date de sortie:

Février 2024

Label:

1313 LLC

Style:

Hard Rock

Chroniqueur:

Bane

Note:

15/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Ça y est, enfin, le voilà ! Des années que l’ami Mick Mars nous parle d’un futur album solo, des années que rien ne sort. Il aura fallu qu’il se fasse lourder par ses anciens potes de Mötley Crüe pour enfin voir cette autre facette de Mars pointer le bout de son disque. Il était temps, punaise ! Et s’il m’est très tentant de jeter quelques crottes de nez sur l’attitude des ex-copains de Mick de ces dernières années, je vais faire tout mon possible pour ne pas le faire. Ça va être dur, mais je vais essayer.

Mais soyons honnêtes deux secondes : qui s’attendait vraiment à ce que cet album soit une réussite ? Clairement pas moi. Pour tout vous dire, amis lecteurs, j’ai eu une petite seconde d’hésitation quand le single est sorti, il y a quelques mois de ça. Fallait-il vraiment s’infliger ça ? La réponse est évidemment oui, sinon je n’aurais pas pris le temps de vous causer de cet album. Et je n’aurais pas mis cette jolie note. Loyal To The Lie, donc, premier single. Je n’avais aucune idée d’à quoi m’attendre, je me doutais juste que Mars ne ferait pas du Mötley. Sur ce point-là, j’avais vu juste : que ce soit ce single ou le reste de l’album, on est assez loin de Dr Feelgood et compagnie. On est plutôt sur un hard rock très "moderne" avec un gros son de guitare presque indus, une grosse prod écrasante (peut être un poil trop) et un (deux, en fait) chanteur qui se rapproche plus de M. Shadows d’Avenged ou de Corey Taylor que des brailleurs sous choucroutes du hard us des 80’s. Étonnant, surprenant mais pas déplaisant du tout, au contraire : tout ça évite à Mars de sortir un truc daté, kitsch voire un peu craignos.

 

 

Ah, avouez, vous ne vous attendiez pas à ça ! Et c’est pas mal, en plus ! Mars va même un poil plus loin sur le deuxième titre, très très heavy, pas si éloigné de ce que pouvait sortir le sieur Manson dans ses grandes années. Sauf qu’en plus de ces gros machins, The Other Side of Mars contient son lot de ballades et autres morceaux plus lents. Si Killing Breed (dont j’adore la petite vibe Avenged Sevenfold) et Undone restent bien rock, un peu rentre dedans, c’est Alone et, surtout, Memories et son piano qui détonnent un peu. Mais ces quatre titres sont loin d’être ratés, alors je ne vais pas me plaindre. Cela dit, j’aurai peut-être organisé la tracklist autrement. En effet, enchaîner Alone/Killing/Memories n’est clairement pas la chose la plus judicieuse à faire, surtout si tôt sur l’album. Heureusement qu’un Right Side of Wrong bien pêchu et accrocheur vient mettre un bon coup de pied dans nos esgourdes ! À noter son clip un peu concon, où on ne voit que Mars jouer, comme si sa guitare produisait aussi des sons de batterie et du chant, tiens...

 

 

Bien sûr, et heureusement, l’album n’est pas constitué que de titres lents. J’ai déjà cité les deux premiers et le tubesque Right Side of Wrong (peut être bien ma préférée) mais il ne faut pas oublier le groovy et tortueux Ready to Roll, qui fait secouer la nuque ou la géniale Ain’t Going Back, avec son refrain qui défonce (hmm, j’ai rien dit, c’est elle, ma préférée). C’eût été une chouette fin d’album mais Mars se permet de fermer les vannes sur une petite instrumentale, aussi bluesy que réussie (et elle est très bluesy). Une conclusion surprenante, assez différente de l’ambiance globale de l’album, mais qui trouve parfaitement sa place ici. J’en aurais presque voulu une autre, tiens... En tout cas, avec ses dix titres en moins de quarante minutes, l’album s’écoute bien, sans déplaisir ni ennui, et on aura vite fait de le relancer.

On a donc là un album franchement réussi, avec ce qu’il faut de tubes, quelques curiosités bien senties et des chanteurs franchement impeccables. Une excellente surprise pour moi parce que, pour être tout à fait honnête, je ne m’attendais pas à grand chose d’écoutable et me voilà avec un p’tit disque bien sympa. Haha, c’est pas Vince Neil et compagnie qui feraient ça ! (zut, j’ai raté, je devais pas me moquer)

 

Tracklist de The Other Side Of Mars :

01. Loyal To The Lie
02. Broken On The Inside
03. Alone
04. Killing Breed
05. Memories
06. Right Side Of Wrong
07. Ready To Roll
08. Undone
09. Ain’t Going Back
10. LA Noir

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !