Artiste/Groupe:

Heart Line

EP:

Original Seeds

Date de sortie:

Décembre 2023

Label:

Pride and Joy Records

Style:

Hard FM

Chroniqueur:

KABET

Note:

16/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Chronissimo:

Heart Line ne fait pas les choses à moitié et c’est peu de le dire. A peine leur dernier album Rock N’ Roll Queen dans les bacs qu’ils nous balancent un EP de cinq reprises de pépites dépoussiérés des années 80. Lorsque j’avais chroniqué Rock N’ Roll Queen il n’y a pas si longtemps, je vous assure la main sur le cœur que je n’avais aucune idée des intentions futures du combo et m’étais allé à une comparaison amusante avec le film Retour vers le Futur, leur musique nous envoyant direct dans cet univers nostalgique. Donc lorsque j’ai vu la pochette de cet EP signée Stan Decker j’ai failli avaler ma chique (comme l’aurais dit Doc dans ce même film, le second volet pour les puristes), la référence est bien présente et ma chronique précédente quelque peu prémonitoire et bien à propos. Plus qu’un simple Artwork, cet EP est une collection de pépites (oui je sais je me répète), des titres presque oubliés des eighties signés Tobruk, Dakota, Aviator, Virginia Wolf et Alien, rien que des pointures de Hard FM et AOR, et je mets au défi quiconque me dire qu’il les connaissait tous. Des groupes qui pour certains n’ont pas eu la chance d’avoir la carrière à la hauteur de leur talent, oubliés ou disparus mais qui méritent d’être redécouverts et c’est le travail d’Heart Line sur cette mini galette.

Le groupe revisite cinq titres des groupes cités ci-dessus à leur manière, c’est comme à chaque fois très propre, clair et efficace. Les solis de guitares sont à tomber et la batterie sur Front Line notamment est superbement mise en avant. Le seul point que l’on pourrait légèrement reprocher à ces reprises est l’omniprésence de claviers, marque de fabrique d’Heart Line, mais là c’est très marqué sur chaque titre, on aime ou pas. C’est un choix défendable et discutable mais cette présence synthétique renvoie directement dans les années 80, même si je me répète aussi sur ce sujet. Le choix de ces titres et de ces groupes est plus que judicieux car il est assez difficile de les comparer aux originaux à moins d’être un mélomane spécialisé en hard FM et particulièrement averti. A titre purement personnel j’aurais adoré y voir figurer un titre d’Huey Lewis, oui tout à fait, soit The Power Of Love soit Back In Time en référence à leur pochette, mais je chipote un peu, cet EP envoi du steak comme il faut.

Au regard de la date de sortie de cet EP Original Seeds, très peu de temps après Rock n’ Roll Queen, le timing est quelque peu audacieux mais néanmoins très habile car il offre au groupe cinq titres supplémentaires pour leur setlist scénique qui va s’étoffer de belles reprises en plus de superbes compos. Un véritable coup de maitre pour les amateurs du style, et un EP brillamment réussi.

 

Tracklisting de Original Seeds:

01. Falling
02. Front Line
03. Go Easy
04. Livin’ On A Knife Edge
05. Runaway

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !