Within Temptation

Artiste/Groupe

Within Temptation

CD

The Silent Force

Date de sortie

2004

Label

Style

Metal Symphonique

Chroniqueur

Orion

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

C H R O N I Q U E

Après deux albums très différents mais très inspirés aussi, Within Temptation fait un retour... en force (évidemment, difficile de la louper, celle-là).
Le groupe batave aime prendre son temps entre chaque sortie d'album studio, ce qui lui laisse le loisir de sortir un DVD live (presque) à chaque fois. Ici, quatre années séparent Mother Earth de Silent Force. Quatre années qui ont vu le groupe s'assagir encore un peu plus et être touché par le syndrome Evanescence qui, entre-temps, avait sorti son Fallen et avait un peu chamboulé le paysage musical en rencontrant un sacré succès un peu partout (même en France, ce qui est un signe). Il était forcément tentant de suivre ce chemin tout tracé, d’autant que la configuration du groupe et son style musical l’y prédisposait.

Oui, avec Within Temptation, à ce moment-là de sa carrière en tout cas, les albums se suivent et ne se ressemblent pas. Il faut dire que, depuis l’album précédent, le groupe a subi d’importants changements de personnel. Exit Martijn Westerholt (claviers, parti pour cause de maladie), Michiel Papenhove (guitares) et Ivar De Graaf (batterie), remplacés respectivement par Martijn Spierenburg, Ruud Jolie et Stephen Van Haestregt. Au niveau de la composition, et même si Robert Westerholt et Sharon Den Adel, les principaux compositeurs, sont toujours là, cela a forcément une incidence.
Les orchestrations, toujours bien présentes (l’intro, Jillian, Forsaken…) sont le lien conducteur avec le superbe Mother Earth. Elles sont toutefois dans l’ensemble moins majestueuses que sur le chef d’œuvre précédent, qui restera du coup inégalé.
L’évolution de Within Temptation sur cet album, il faut aller la chercher sur des morceaux comme Stand My Ground ou Angels qui montrent la volonté encore plus affirmée du groupe de proposer une musique de plus en plus "mainstream". La durée des morceaux, ne dépassant plus les cinq minutes, respecte le format radio pour avoir plus de chances d'y être diffusé, volonté dont le groupe ne s'est jamais caché. Les ballades ont pris encore plus de place, elles sont nombreuses (Pale, Memories, Somewhere, The Swan Song en bonus) mais il faut reconnaître qu'elles sont particulièrement réussies, la voix de Sharon y étant pour beaucoup. De plus, chacune a sa propre ambiance : contours folk (Pale) ou plus sombre (Memories), la palette d’émotions est bien garnie. On note, et ce n’est pas une surprise, que les growls, déjà absents sur l’album précédent, sont définitivement abandonnés. Le dernier morceau à en posséder sera Jane Doe, disponible en bonus dans certaines éditions de l’album. Dommage d’ailleurs car il est excellent. Mais il ne rentrait probablement pas dans l’idée d’ensemble que le groupe avait de cet album.
Mais si la mélodie a clairement pris le pas sur la puissance qui se dégageait d'un Enter, il reste tout de même des morceaux qui bougent bien comme See Who I Am ou Forsaken, sans oublier quelques rythmes assez lourds, rappelant un peu ce premier album comme sur Aquarius et It's The Fear mais avec toujours ce chant de Sharon qui semble planer au-dessus de la musique.
Within Temptation sait aussi se vendre en proposant pour chaque single (Stand My Ground, Angels, Memories) des vidéos très réussies (mention spéciale pour Angels, de mon point de vue la plus réussie des trois), où l’on peut voir que les Hollandais ne lésinent pas sur les moyens. On en aura la confirmation avec le DVD qui suivra cet album, The Silent Force Tour, qui montrera un concert exceptionnel au niveau de la mise en scène, où tout a été pensé dans les moindres détails, y compris le lieu assez insolite (en plein air, sur une île du port d’Amsterdam).

The Silent Force montre définitivement la nouvelle voie du groupe néerlandais. De moins en moins Metal, lorgnant presque vers la pop parfois, de plus en plus mélodique et tout public, encore que cela reste très relatif dans la mesure où le grand public n’a pas accès à ce genre de musique, en tout cas ici en France. D’ailleurs, on peut légitimement se demander pourquoi Evanescence a connu un tel succès sur nos ondes et pas Within Temptation ? Il y avait largement la place pour eux aussi.
Il n’en reste pas moins que Within Temptation montre encore avec cet album un talent indéniable et accroît son statut de groupe incontournable du Metal Symphonique (Silent Force est souvent considéré par les fans comme leur meilleur album, étant celui par lequel bon nombre d'entre eux ont découvert le groupe).

 

Tracklist de The Silent Force :

01. Intro
02. See Who I Am
03. Jillian (I'd Give My Heart)
04. Stand My Ground
05. Pale
06. Forsaken
07. Angels
08. Memories
09. Aquarius
10. It's The Fear
11. Somewhere
12. A Dangerous Mind
(bonus)
13. The Swan Song (bonus)

Venez donc discuter de cette chronique, sur notre forum !