Voodoo Six

Artiste/Groupe

Voodoo Six

Album

First Hit for Free

Date de sortie

Mars 2009

Style

Hard Rock

Chroniqueur

Fx

Note Fx

12/20

Site Officiel

C H R O N I Q U E

Voodoo Six (à ne surtout pas confondre avec Voodoo Circle) est un groupe de Hard Rock britannique, qui s'est spécialisé très rapidement dans les premières parties de très gros groupes : Iron Maiden, Guns N' Roses,... « First Hit for Free » est le deuxième album du combo. Les nouveautés de Hard Rock ont la fâcheuse habitude de manquer cruellement d'originalité mais ont, en contrepartie pour tradition de ne pas être mauvaises pour autant. Qu'en est-il de Voodoo Six ?

L'entame de « Shine On » nous propose un bon vieux Hard Rock mélodique en mid-tempo, pas de quoi tomber à la renverse, mais on est bien en terrain connu. Le riff rappelle d'ailleurs étrangement Audioslave, dans ses moments les plus rock. On sent aussi une influence de Lillian Axe, pas forcement volontaire vue la notoriété du groupe, sur « Feed my Soul ». « Century » est un titre dans la même lignée mid-tempo et tout le tremblement. Mais ce titre est, symptomatique du problème ambiant de « First Hit for Free » : les soli de guitare. Ceux-ci ont tendance à avoir tous les défauts de l'exercice. Ils sont, soit poussifs au possible, au point qu'on est envie de mettre avance rapide pour accélérer le mouvement, soit Matt Pearce et Chris Jones se décident à passer la seconde sur leurs six cordes, transformant un solo en véritable brouhaha, à la limite du bordélique. A croire que chacun fait son improvisation dans son coin. Et du solo peu inspiré dans un album de Hard Rock, ça la fout mal.

Mais il serait quand même injustifié de casser du sucre sur le dos de Voodoo Six pour cette galette, car on est quand même loin du naufrage. Point positif des anglais, un bon sens du refrain. Vous savez ceux qui sauvent un morceau ! Un couplet mou du genou au point qu'on écoute la musique que d'une oreille, et puis d'un coup on se met à hocher la tête sans même s'en rendre compte. Voodoo Six doit sans doute cela aux vocalises de Henry Rundell, car bien qu'il possède une voix fort commune pour le genre, met toutes ses tripes dans chacun des morceaux.

Autre défaut récurent du groupe qui ressort après s'être envoyé une bonne partie du disque, ne pas savoir choisir les morceaux à garder ou à ne pas garder. Faire un album de Hard Rock Mélodique entendu maintes et maintes fois, avec au final 12 titres, atteignant presque l'heure d'écoute, est presque suicidaire. 15 à 20 minutes en moins l'auraient rendu bien moins indigeste, surtout qu'on arrive à se demander si on n'a pas déjà entendu le même morceau auparavant, pour finalement s'apercevoir que la première écoute est toujours en cours. A titre personnel, je ne suis pas féru de ballades, mais l'ensemble est tellement linéaire, que ça n'aurait pas fait tâche dans le paysage. Bien que « Saint & Sinners » et « Mistaken » aient tendance à tendre vers la Power-Ballad.

En résumé, il n'y a rien de bien excitant à l'écoute de « First Hit for Free », qui nous montre une formation qui a sans doute déjà atteint ses limites. Pourtant cet album est loin d'être désagréable en soit, d'où une note correcte pour une chronique un peu sèche. On comprend que ce groupe aient fait de grosses premières parties, car ce type de formation a peu de chance de se faire chahuter avec une musique qui botte un peu en touche. Conclusion, un disque correct, mais quand on connait le prix d'un CD à l'heure actuelle, il serait illusoire de se tourner vers Voodoo Six.