Artiste/Groupe:

Vltimas

CD:

EPIC

Date de sortie:

Mars 2024

Label:

Season Of Mist

Style:

Death-épico-Blackened

Chroniqueur:

JeanMichHell

Note:

13.5/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

En 2019, le groupe Vltimas sort un peu de nulle part, et nous propose un Something Wicked Marches In, qui aura convaincu plus d’un Metalhead. Un album qui évitait au groupe de se retrouver avec une étiquette de supergroupe aussi beau qu’inutile. J’avais donc hâte de suivre la suite du guitariste norvégien Rune "Blasphemer" Eriksen ancien pensionnaire de chez Mayhem, de David Vincent ancien hurleur de Morbid Angel, et du batteur canadien Flo Mounier qui lui officie toujours avec Cryptopsy. Le trio a depuis été complété par le bassiste néerlandais Ype TVS un ancien de chez Dodecahedron et de João Duarte de Corpus Christii pour le live afin de fignoler ce bien beau quintet. Mange disque en action pour un nouveau déluge de décibels !   

C’était en tout cas mon intention au moment de la première écoute qui débute avec un intro où je retrouve les mélodies aussi subjuguantes qu’inquiétantes de Blasphemer, qui enchaine donc avec le titre de l’album, et là ouh surprise. Un titre mid-tempo avec un David Vincent en mode Groowlner (mi growler – mi crooner) fait pour les festivals à grand coup de bras en l’air et de chant fédérateur. Le tout enrobé par une musique assez classique qui tire sur le Heavy via son solo, et par conséquent porte bien son nom. Je retrouve d’ailleurs cette sensation sur Mephisto Manifesto, et je suis surpris. 

Heureusement, Vltimas n’est pas venu pour nous présenter un album de Heavy (oui je sais, je caricature un brin...) et retrouve vite des titres qui correspondent plus à l’univers présenté sur l’album précédent, Miserere me redonne vite ce que j’étais venu chercher, des riffs rapides, directs un peu bas du front et le talent vocal de M. Vincent pour donner des couleurs différentes, le titre Invictus est dans la droite lignée de celui-ci. Scorcher est probablement le titre le plus furieux, très proche d’un Black-Death à la fois sombre, rapide et d’une violence sans égal. Et finalement le titre Spoils Of War qui se pose à l’entre deux  des “ambiances” différentes qui composent cette galette, il est d’ailleurs, à mon sens, le titre le plus épique. 

Sincèrement, cet album sent le plaisir entre potes, David Vincent avait d’ailleurs déclaré que l’album avait été composé dans son ranch, en face à face et entre amis. Nous ne sommes pas toujours lucides face à nos amis et je pense que ce second opus souffre tout de même de la comparaison avec son prédécesseur, non pas qu’il soit mauvais mais, lorsque l’on pose un premier album de cette qualité, la suite est toujours délicate. Je lui trouve un peu plus de faiblesses, et surtout des passages un peu trop convenus à mon goût. Mais si vous avez apprécié le premier, vous trouverez forcément de l’intérêt dans EPIC.  

Tracklist de EPIC : 

01. Volens Discordant
02. EPIC 
03. Miserere 
04. Exercitus Irae 
05. Mephisto Manifesto 
06. Scorcher 
07. Invictus 
08. Nature’s Fangs 
09. Spoils Of War 

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !