Artiste/Groupe:

Violet Eternal

CD:

Reloaded The Violet

Date de sortie:

Mai 2024

Label:

Rockshots Records

Style:

Heavy Symphonique

Chroniqueur:

KABET

Note:

15/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Le guitariste virtuose du soleil levant Jien Takahashi se posait une question, à savoir que faire de ses dix doigts quand ces derniers ne sont pas en train de martyriser les cordes et le manche de sa guitare. Et donc ce dernier prend contact avec Ivan Gianini, actuel chanteur du groupe de power metal mélodique italien Vision Divine, et boum ! Ça matche, les deux compères, non seulement s’entendent à merveilles, mais en profitent pour créer un groupe, ce qui était l’idée initiale. Mais à deux c’est toujours compliqué de tout faire, c’est pourquoi, ni une,ni deux, ils ont contacté le bassiste Ollie Bernstein, puis ensuite le guitariste Andrea Cappellari. C’est donc à quatre que le tout nouveau groupe s’enferme en studio, fait appel à des invités prestigieux, tels Takao, Ryuya Inoue qui fait drôlement parler la poudre derrière les futs, ou encore le claviériste Yuhki pour ne citer qu’eux.
D’entrée pas de doute, on constate que les compères donnent tout et balancent un heavy symphonique légèrement speed avec une batterie qui charbonne du tonnerre et donne un côté très speed à l’ensemble de l’album. La voix claire d’Ivan est juste parfaite car il ne pousse que juste ce qu’il faut pour monter dans les aigus sans trop en faire. Voilà les bases sont posées, chaque titre sera aussi une ode au talent de Jien Takahashi qui fait virevolter sa guitare dans tous les sens, les solos s’enchainent à une vitesse monstre, ils sont bourrés de technicité pour de la haute envolée guitaristique. Cela n’empêche pas non plus des riffs plus heavy qu’on retrouve sur Now And Forever qui s’apparente comme le premier single du groupe. Le titre est certes un poil plus lent que les autres, mais montre une plus belle maturité sans pour autant renier les qualités des membres cités ci-dessus, mais sur ce titre la batterie se fait légèrement plus lente (légère j’ai dit), ce qui change du reste où l’on a l’impression que tout le monde essaie de suivre comme il peut le rythme de malade que Ryuya Inoue balance derrière ses futs.

Si l’album est assez homogène, les différences identitaires des membres se ressentent sur leurs chansons. Sur Ember Flame, la patte d’Ivan Gianini est très présente et proche de ce qu’il fait par ailleurs, alors que sur The Echoes Of Time ou Sonata Black on retrouve le metal asiatique dans ce qui se fait de mieux de ce côté de la planète, Jian ne doit pas être étranger à ces ambiances. C’est lorsque ce mélange s’entrechoque que le groupe envoie ses meilleures munitions avec outre Now And Forever, Under The Violet Sun.


Un nouveau groupe composé d’excellents musiciens ne pouvait pas aboutir à un truc moyen (je dis ça mais le contraire existe on l’a déjà constaté malheureusement assez souvent) et ce premier opus Realoaded The Violet est vraiment plaisant, varié et offre une palette et une lumière au talent des musiciens, Ivan et Jien en tête qui s’en donnent à cœur joie. Comme quoi une rencontre via internet entre les deux aura abouti à un truc bien bon qu’on espère voir perdurer dans le temps.

Tracklist de Reloaded The violet :

01. The Titans
02. The Echoes Of Time
03. Now and Forever
04. Ember Flame
05. Under The Violet Sun
06. Land Of The Golden Sun
07. Never Surrender
08. Heartless
09. Over The Sorrow
10. Sonata Black

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !