Artiste/Groupe:

Venefixion

CD:

A Sigh From Below

Date de sortie:

Octobre 2021

Label:

Iron Bonehead Productions

Style:

Blackened Death Metal

Chroniqueur:

Azagtoth

Note:

14/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Je suis toujours ravi de constater que les espoirs fondés en certains groupes sont récompensés à terme. C’est le cas pour Venefixion, groupe breton que j’ai décidé de suivre au fil des sorties depuis leur toute première démo, qui laissait entrevoir un certain potentiel derrière la fougue juvénile des débuts.

Leur death metal, thrashisant et blackisant à souhait, est maintenant bien plus maîtrisé, même si l’énergie evil ne manque pas. Le riffing est travaillé, plus mélodique tout en restant nerveux et agressif. On retrouve pas mal de solos qui ajoutent à la tendance mélodique.
Le son est plus propre, plus pro, mais encore suffisamment rugueux.

Malgré un côté générique qui risque de leur coller longtemps à la peau, ils signent des compos franchement bien gaulées, dynamiques et variées, bouffant à tous les râteliers de l’extrême, n’hésitant pas à proposer au sein d’un même titre du blast et du doom tempo (Clavicula Salomonis et son ralentissement progressif). Autre morceau que j’ai beaucoup apprécié pour sa construction, c’est Summoned And Defiled, assez imprévisible dans sa série de plans de riff et aux arrangements mélodiques très réussis. Et le dernier morceau, plus de sept minutes au compteur, est à la hauteur de ce qu’on en attend, avec un riffing bien thrashy et accrocheur, un mid tempo bien dosé et une seconde moitié plus ambiancée qui se meurt très lentement.

Un album vraiment solide, pas véritablement original, mais avec des compos bien amenées et parfaitement pensées. Venefixion devient petit à petit une valeur sûre de la scène bretonne.

 

Tracklist d’A Sigh From Below :

01. Resurrection
02. Veneficial Upheaval
03. Of Wolves And Ghosts
04. Ways To The Netherworld
05. Clavicula Salomonis
06. Summoned And Defiled
07. Subterranean Deathspell
08. Aghori’s Ashes Of The Dead
09. As Light Goes Astray

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !