Artiste/Groupe:

Vansind

CD:

Morket

Date de sortie:

Novembre 2023

Label:

Mighty Music

Style:

Folk metal

Chroniqueur:

KABET

Note:

16/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’avec Vansind nous allons voyager vers des contrées non réputées pour leurs chaleurs estivales. Le groupe nous arrive directement du Danemark avec J. Asgaard au chant, Line Burglin également au chant, Kirk backarach à la guitare, Mikael Christensen à la basse, Rikke Klint Johansen aux claviers et cornemuse, et enfin Danni Jelsgaard derrière les futs dont on risque de parler un peu plus tard dans cette missive. Morket est leur premier album après toute une série de singles et un EP MXIII qui ont permis de tenir en haleine une partie de leur public et c’est assez malin de leur part de teaser comme ça son travail, même si je ne suis pas un professionnel du marketing. Vansind c’est donc un groupe de metal folk arrivant tout droit de Slagelse sur l’ile du Sjaelland en plein centre du Danemark, qui pour y avoir été, n’est pas l’endroit le plus touristique et le plus funky du monde (ce village, pas le pays). Je ferme la parenthèse du guide touristique pour revenir à nos moutons (danois). Et qui dit folk metal nordique dit forcément histoire de vikings et autres légendes que notre combo non seulement nous conte sur les huit titres de cet opus, mais le fait dans sa langue d’origine, le danois pour ceux qui n’auraient pas encore fait le rapprochement, ce qui donne une immersion supplémentaire à leurs chansons, et à ce stade j’implore l’indulgence de nos estimés lecteurs quand à la rédaction des titres de l’album, mon clavier bien frenchie n’est pas adapté à cet alphabet composé de "O" barrés et autre accents arrondis, je referme la parenthèse. Pour un premier album le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est bougrement réussi d’un bout à l’autre.

Morket pour le résumer en un seul mot c’est « équilibre ». L’équilibre entre la musique traditionnelle de flute et cornemuse et le métal bien lourd fait de riffs de gratte, gros sons de futs et growls bien présents. Chaque titre est sur le fil du rasoir tout en maintenant cet équilibre pour le moins casse gueule s’il n’est pas maitrisé et pour le coup ici c’est parfait. Dès les premières notes de Den Store Ask Vansind nous plonge dans les mythes scandinavo-vikings et autres traditions danoises. Le chant growl est utilisé comme chant principal, soutenu par le chant clair féminin et le tout en danois je me répète, donc à moins d’être bilingue avec cette partie de la Scandinavie il est assez difficile d’être emporté par les paroles, la mélodie et les refrains faisant clairement le job. Au final avec les deux premiers titres de l’album on ne va pas se cacher derrière un arbre (conifère de préférence ils sont légions par là-bas), ça envoie du lourd et c’est bien bourrin. Par contre Vansind nous fait une construction de chanson par moment assez déroutante sur Grib Til Vaben ou For Dagen Gryr entre autre où en lieu et place d’un classique solo de guitare, ils nous balancent un solo de batterie. Et quand je dis solo, Danni Jelsgaard a dû bien tourner aux boissons excitantes avant de cogner comme un sourdingue sur ses peaux, c’est impressionnant de puissance et ça donne un sacré relief sur les chansons en question. Pour se reposer quelques instants les cages à miel, Blot nous emmène toujours plus loin dans les histoires nordiques avec une très belle opposition chant clair féminin et growl masculin tout en symbiose pour un titre qui fait mouche, ce tempo un peu plus lent et féérique se retrouve également sur Frigg qui clôture de façon majestueuse cet album.


Avec ce premier opus Morket, Vansind va se faire une belle place dans l’univers folk metal, mais plus sur le versant bourrin du style. L’équilibre avec les instruments traditionnels et leur univers vikings et scandinave vont permettre d’élargir leur fan base, même si certains aspects très singuliers de leurs propositions comme le chant dans leur langue d’origine et l’omniprésence des growls risquent de freiner quelques ardeurs, mais malgré tout Vansind a frappé très fort sur ce coup là, Morket est une réussite.

Tracklisting de Morket :

01. Den Store Ask
02. Grib Til Vaben
03. Blodmosen
04. For Dagen Gryr
05. Den Forste Fejde
06. Blot
07. Rejsen Mod Nord
08. Frigg

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !