Artiste/Groupe:

Thy Kingdom Will Burn

CD:

Thy Kingdom Will Burn

Date de sortie:

Juin 2021

Label:

Scarlet Records

Style:

Mélodeath

Chroniqueur:

ced12

Note:

16.5/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Nouvelle star de la scène death mélodique en perspective ? Je ne vais pas trop m’avancer, nous ne sommes là qu’avec un premier disque d’un tout jeune groupe mais ma foi, il s’y passe quelque chose, je trouve. Il est certes vrai que la scène death mélo est assez bien balisée après plus de deux décennies et que la musique proposée par les différentes formations obéit à quelques règles devenues parfois trop «convenues ». La surprise n’est donc plus trop de mise mais à mon sens, la qualité reste présente et de jeunes formations tiennent la route. Surtout, le sens des belles mélodies reste présent et moi, eh bien j’aime ça.

Evidemment, le cœur du réacteur death mélo se situe en Scandinavie et c’est du côté de la Finlande, de ses lacs que je vous embarque. Décollage immédiat pour Kouvola, à approximativement une cinquantaine de bornes au Nord-Est d’Helsinki. Passage obligé pour toute nouvelle formation que nous aimons à vous présenter, son line-up. La section rythmique est composée de Janne Ruuskanen à la basse et de Lauri Viren à la batterie. Les guitares sont gérées par Jussi Viren et Sami Kujala, ce dernier assurant le chant. Nous avons donc deux frères (à moins d’une homonymie qui laisserait à penser que je me suis manqué dans mes petites recherches). Ce quatuor n‘a pas évolué depuis ses débuts en 2016 et le groupe s’est contenté jusqu’ici d’une démo puis d’un EP dénommé Unclean, morceau que nous retrouvons ici, d’ailleurs. Pour les influences, bon là, rien de très original avec des At The Gates, Dark Tranquillity mais on retrouve, plus étonnant, un Testament qui n’œuvre pas dans cette scène. Voilà un point intéressant chez les jeunes formations qui n’hésitent pas à croiser des influences de différentes scènes et c’est heureux. Comme je le disais plus haut, cette scène a atteint un réel niveau de maturité mais nécessite des apports nouveaux pour évoluer et ne pas stagner dans une logique presque régressive (que les fans de thrash me pardonnent, mais il m’arrive de le penser parfois concernant ce style qui tend trop selon moi à revenir aux sonorités 80’s, âge d’or certes).

Thy Kingdom Will Burn respecte les conventions du style mélodeath, intro mélodique qui va bien mais se démarque plutôt bien par la qualité de ses mélodies, vrai point fort de cette jeune formation. Les guitares sont très belles et sur l’aspect mélodique (un tiers du libellé du style musical, donc pas rien !), c’est très réussi. J’aime bien le chant aussi même si j’avoue qu’il m’a fallu deux, trois titres pour complètement l’apprécier. Rien de particulier dans les vocaux de Sami Kujala mais … eh bien, en fait justement rien de particulier. C’est efficace, solide mais ne se démarque pas non plus outre mesure. Ce n’est point grave, la musique proposée se suffit très bien comme ces arpèges sur Though The Storm, bon morceau qui varie intelligemment le propos dans une déferlante de très bons titres percutants. Les dix titres sont très bons, le tout forme un ensemble cohérent et de très bonne qualité.

Les lecteurs l’auront compris, j’ai bien accroché à cette jeune formation finlandaise et je suis ravi de pouvoir en dire du bien. Je me retiens juste de dire ce que je pense de cette pochette, franchement très moyenne mais je me rends compte que je n’ai pu m’en empêcher. Ceci dit, je la trouve assez laide mais c’est bien, voilà déjà un bel axe de progression pour leur prochain effort studio. Le registre mélodeath se porte franchement bien en ce premier semestre 2021, le compte à rebours du nouvel At The Gates est déclenché depuis quelques semaines maintenant et grâce à ce Thy Kingdom Will Burn, me voilà fin prêt. Très plaisante découverte et groupe à recommander et à suivre.

Tracklist de Thy Kingdom Will Burn :

01. The Awakening
02. Alone
03. Follow The Fallen
04. Rise Against
05. The Black River
06. In Company Of Wolves
07. Unclean
08. Through The Storm
09. War !
10. Season Of Sorrow

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !