Artiste/Groupe:

Sorcerer

EP:

Reverence

Date de sortie:

Décembre 2021

Label:

Metal Blade Records

Style:

Epic Doom Metal

Chroniqueur:

Blaster Of Muppets

Note:

15/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Cela ne vous aura peut-être pas échappé : depuis le mois de septembre, le groupe de heavy doom suédois Sorcerer sort, chaque mois, une reprise d’un groupe qu’il compte parmi ses influences. On a eu le droit à Gates Of Babylon de Rainbow en septembre, à When Death Comes de Black Sabbath en octobre, Crusader de Saxon en novembre et Waiting For Darkness d’Ozzy Osbourne en décembre. Ces quatre titres sont maintenant regroupés sous la forme d’un petit EP (digital) affichant vingt-cinq minutes de musique qui régalera les amateurs de heavy classique. 

Alors évidemment, n’espérez pas des reprise délirantes ou inattendues. Un groupe de heavy doom qui reprend du Sabbath ou du Ozzy, ça ne va pas donner une relecture de foufou, on s’en doute. Mais c’est quand même bon... et pour plusieurs raisons. Déjà parce qu’on a affaire à des musiciens et une production de qualité. Anders Engberg est un excellent chanteur. Orion avait d’ailleurs noté une ressemblance avec un certain Tony Martin dans sa chronique de Lamenting Of The Innocent, alors quand le monsieur reprend When Death Comes (album Headless Cross, avec Martin justement), il est loin d’être ridicule. Et quand il s’attaque aux lignes de chant de Dio sur le morceau de Rainbow, il se montre tout aussi brillant. Ensuite parce que parmi les titres choisis, certains sont surprenants. Avouez que Waiting For Darkness ou When Death Comes ne sont pas les premières chansons qui viennent à l’esprit quand on vous dit qu’on va reprendre du Ozzy ou du Sabbath... Enfin parce que Sorcerer, même s’il se montre assez fidèle aux compos originales, a quand même su se les approprier. Pas toutes autant que je l’aurais souhaité, c’est vrai... Mais, par exemple, j’aime beaucoup la façon dont le groupe a alourdi Gates Of Babylon, transformant ce classique en morceau bien plus heavy et ténébreux que celui que l’on connait. Excellent ! Le reste est moins brillant / surprenant mais parfaitement joué, doté d’un gros son et d’une carapace heavy doom qui fait que ça sonne bien comme du Sorcerer (et donc plus lourd ou costaud que les compos originales). En plus, les guitaristes ont pris des libertés avec les solos, se démarquant là aussi de la décalcomanie pure. 

Alors oui, c’est sûr, il ne s’agit que d’un EP de reprises. On se gardera donc de surjouer l’émerveillement. Il faut raison garder. On n’ira pas jusqu’à mettre ce Reverence en compétition avec les meilleures créations originales de 2021 (il est d’ailleurs compliqué de le noter, je trouve)... mais quand même, dans le genre, l’exercice est quasi-parfait. "Quasi" parce qu’il lui manque juste une petite pincée de folie. Parce que la version de Gates Of Babylon est tellement excellente qu’elle me fait (très très) légèrement regretter que les autres (toutes très bonnes, j’insiste) ne soient pas tout à fait du même niveau. Voilà donc un petit EP (uniquement digital comme dit plus haut ; j’espère que Metal Blade aura la bonne idée de l’ajouter en bonus dans une édition spéciale du prochain album de ces messieurs) qui procure beaucoup de plaisir. Je félicite Sorcerer pour son bon goût (les titres sélectionnés) et la grande qualité de son interprétation. L’hommage est beau. Il est classe. Il est puissant. Maintenant, vivement la suite !

Tracklist de Reverence :

01. Gates Of Babylon
02. When Death Comes
03. Crusader
04. Waiting For Darkness

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !