Artiste/Groupe:

Nominon

CD:

Yesterdeath

Date de sortie:

Décembre 2020

Label:

Emanzipation Productions

Style:

Swedeath

Chroniqueur:

Azagtoth

Note:

14/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

A mon grand regret, je n'ai jamais eu l'occasion de parler de Nominon, un de mes groupes de swedeath préférés. Il faut dire que les bougres n'ont pas sorti d'album depuis 2012 (l'excellent The Cleansing) ; la séparation de 2015 à 2018 n'a certainement pas dû aider. Ce groupe a vraiment fait son chemin dans ce style très balisé et dans lequel on retrouve pas mal de formations assez médiocres, en tout cas très formatées. Leur secret, c'est de faire dans le blasphématoire et l'impie plutôt que dans le mortuaire, comme il est de coutume dans le swedeath ; et ça se sent dans la musique, qui apparaît plus sombre que chez les congénères.

Yesterdeath est une compilation qui reprend des titres de démo (Blaspheming The Dead, 2003), de splits (avec Sathanas, Morbosidad, Exorcism et Nunslaughter, que des types pas fréquentables), EP (Manifestation Of Black, 2011) et deux titres live qui figuraient en bonus d'albums précédents (j'ai Condemned To Die sur ma version de Terra Necrosis, l'édition Deathgasm).

A une époque, j'avais essayé de récupérer un maximum de choses de ce groupe, dont certains EP (Omen et Manifestation Of Black). Et il y a de bonnes choses à piocher dans les splits également, comme le très bon Of Ancient Craft.

Faute de mieux, cette compilation peut constituer une entrée en matière pour découvrir l'univers du groupe, car elle balaie une période assez longue de leur carrière. J'aurais bien aimé retrouver leur reprise de The Hammer de Motörhead.

 

Tracklist de Yesterdeath :

01. Rigor Mortis
02. Of Ancient Craft
03. Manifestation Of Black
04. Burnt Human Offering
05. Through Dead Deams Door
06. Black Chapel
07. Release In Death
08. Hordes Of Flies (live)
09. Condemend To Die (live)
10. Blaspheming The Dead
11. Invocations
12. Blessed By Fire

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !