Artiste/Groupe:

Mother Misery

CD:

From Shadow To Ghost

Date de sortie:

Juin 2023

Label:

Transubstans Records

Style:

Supersonic Rock

Chroniqueur:

KABET

Note:

16.5/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

On peut classer Mother Misery dans la catégorie « ce ne sont pas des perdreaux de l’année » puisqu’ils ont déjà à leur actif quatre albums et 2 EP avant ce From Shadow to Ghost, les mecs pourraient s’enorgueillir d’une belle carrière derrière eux. Une fois n’est pas coutume ce combo nous vient de Suède, et c’est à se demander où les scandinaves trouvent-ils tous ces groupes, le metal est assurément très ancré dans cette partie de l’hémisphère, et il y en a pour tous les styles. Avec Jimmy Lindbergh aux fûts, Stiff Hell à la basse, Thomas Piehl à la six cordes et John Hermansen au chant et guitare, Mother Misery nous distille 45 minutes d’un hard rock moderne teinté de stoner bien réjouissant et réconfortant en ces mois d’hivers qui pointent le bout de leur pif.
Le seul point négatif de cet opus est malheureusement son démarrage, comme s’ils avaient loupé le coup de feu du départ et cravaché pour rattraper la course. No Halo et The Phoenix sont de bons morceaux de stoner efficaces et propres, mais il leur manque ce supplément d’âme qui font vibrer les auditeurs, et pourtant il est nécessaire de poursuivre l’écoute, la suite nous donnera raison. Après un très bon What Can I Say qui permet de nous remettre dans le bon sens de la marche et de plonger pleinement dans cet album avec un titre de gros son qui va chercher plus en profondeur que les deux précédentes chansons, ils balancent un ovni intitulé Next Generation et comme le sera le reste de l’album un titre piqué à l’adrénaline. Une chanson teintée légèrement pop mais parfaitement maitrisée et surtout un refrain à tomber suppléé par des chœurs de chorale qui d’ailleurs terminent le titre a capella et restent bien ancrés dans la caboche pour le reste de la journée. En un mot : un super titre à découvrir juste là :

Cette tessiture popisante se retrouve aussi sur We Live We Die et fonctionne toujours aussi bien avec là aussi un refrain parfaitement bien trouvé. Le reste de l’album sera dans cette teinture très punchy, sauf Reveal Them qui joue sur un tempo légèrement plus calme pour se clôturer magnifiquement sur un Into The Unknown très sophistiqué et beaucoup plus atmosphérique que le reste de l’album mais ô combien réussi.

 


Mother Misery réussit le tour de passe passe de faire le grand écart en passant tour à tour du Hard rock moderne, au stoner, au blues rock voir au metal alternatif tout en restant fidèle à son propre son, le « supersonic rock » comme ils se sont autoproclamés. Leur son fait parfois penser à celui qu’on écoutait dans les 90’s et il est fort à parier que s’ils avaient sorti ce From Shadow To Ghost à cette période Mother Misery aurait surement tutoyé les sommets. En tout cas c’est très fort pour attirer les oreilles d’un grand nombre de curieux, un beau travail de style qui devrait porter ses fruits et donner de la lumière sur ce combo.

Tracklisting de From Shadow To Ghost :

01. No Halo
02. The Phoenix
03. What Can I say
04. Next Generation
05. Don’t Be The Broken
06. We Live, We Die
07. Reveal Them
08. Saint Sinner
09. Someone Else
10. Into The Unknown

 

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !