Artiste/Groupe:

Kalandra

CD:

The Line

Date de sortie:

2020

Label:

By Norse Music

Style:

Folk Nordique

Chroniqueur:

ced12

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

On pensait la vague folk nordique plutôt en repli avec Wardruna et Heilung qui avaient réussi à sortir du lot pour devenir des formations référentielles qualitatives mais depuis quelques temps, on voyait moins de groupes qui fut un temps semblaient sortir comme des champignons en début d’automne. Et puis, début 2022, alors que la sortie de crise sanitaire se faisait en douceur, Wardruna reprenait les routes et emmenait avec eux Kalandra, nom qui ne disait alors rien à personne. Et puis, en quinze secondes de concert, la voix de Katrine Stenbakk emportait tout le monde sur un Borders d’anthologie. Le show était incroyable et Kalandra intégrait immédiatement la liste de ces groupes dont on sait qu’ils vont nous accompagner un bon moment. Je précise que Katrine intervenait ensuite sur scène avec Wardruna aux côtés de la non moins géniale Lindy Fay-Hella. Remercions encore Einar Selvik, déjà pour son job avec Wardruna mais aussi pour être allé nous chercher deux vocalistes incroyables.

Plus tard, Kalandra revint faire un tour en première partie de Leprous, ouverture moins intuitive même si on reste entre norvégiens donc tout allait bien. Encore un show dément et la confirmation que Kalandra, il fallait vraiment se pencher sur le sujet. Investigation immédiate au merch’, découverte de ce disque The Line paru fin 2020, pire moment qui soit pour sortir un premier album. C’est donc un drôle de destin que celui de ce disque, d’une grande qualité mais semblant bénéficier de plusieurs vies. L’excellente Borders déjà citée ouvre le bal et l’atmosphère est déjà bien présente avec un son éthéré, bien nordique, tout ce qu’on aime et surtout les éléments qui avaient impressionnés live. Ensuite, c’est le festival, un The Waiting Game au clip enneigé un peu déroutant mais à la mélodie folk EXCEPTIONNELLE. Là où Borders se faisait épurée, ne reposant quasiment que sur les vocalises de Katrine, The Waiting Game développe un propos plus pop folk tout en restant bien nordique. Cela permet de mettre en valeur les autres musiciens que je n’ai pas encore cités mais qui le méritent, croyez-moi. Florian Döderlein et Jogeir Daae Maeland assurent de superbes lignes de guitares, variées, tour à tour enchanteresses et parfois plus nerveuses. A la batterie, Oskar Johnsen Rydh soutient l’ensemble tantôt en douceur, tantôt plus présent. Parmi les autres morceaux qui méritent d’être cités, Slow Motion fait encore un malheur avec un refrain classe mondiale de Katrine et de superbes mélodies. Brave New World ne passe pas inaperçu (loin de là) avec une mélodie de guitare d’une lumineuse légèreté avant là encore la voix aérienne d’une Katrine qui n’en finit plus de nous bluffer avec son timbre si original. Le reste du disque est à l’avenant, moins impressionnant mais qualitatif.

Avec ce premier disque, Kalandra frappe un grand coup dans le monde de la folk nordique avec une sensibilité, une douceur, un sens de la mélodie phénoménal. Porté par une vocaliste éblouissante dont le lecteur aura compris que le timbre de voix ainsi que la qualité de son chant ont envoûté l’auteur de ces lignes, Kalandra bénéficie aussi de musiciens doués, inspirés au style impeccable. A noter aussi que le groupe s’était fait remarquer positivement au Hellfest, preuve du talent réel du combo dont les prestations live sont très recommandables. Un grand disque qui respire le Nord tout en illuminant et doté de titres fabuleux, hymne à la sauvagerie des grands espaces norvégiens. 

PS Je ne résiste pas à citer la reprise de Helvegen de Wardruna, non présente sur ce disque mais très chaudement recommandé. D’une beauté indicible ...

 

Tracklist de The Line :

01. Borders
02. The Waiting Game
03. Slow Motion
04. Naive
05. Virkelighetens Etterklang
06. Ensom
07. Brave New World
08. On The Run
09. Wonderland
10. With You
11. It Gets Easier
 

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !