Artiste/Groupe:

Fossilization

EP:

He Whose Name Was Long Forgotten

Date de sortie:

Avril 2021

Label:

Everlasting Spew Records

Style:

Doom Death

Chroniqueur:

Azagtoth

Note:

13/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Chronissimo :

En provenance du Brésil, le duo Fossilization a été formé par deux membres du combo de sludge/doom/death Jupiterian, le déclic ayant été une tournée avec Krypts, Father Befouled et Encoffination.
De fait, on sent l’influence du doom/death bien ambiancé et bien old school des combos susnommés sur ce très prometteur EP.

Vingt-cinq minutes de musique, une lourdeur de tous les instants, même quand le tempo change du doom au blast. Le riffing principalement en trémolo est d’un grand classicisme, mais les morceaux sont très bien construits.

Pour le mix et le mastering, ils ont pu bénéficier des services d’Otso Ukkonen (batteur de Krypts, justement), dont on pouvait déjà admirer le travail sur l’ensemble de l’œuvre de son groupe principal.

Rien de neuf ni d’extraordinaire, donc, mais c’est plaisant car très bien fait.

 

Tracklist de He Whose Name Was Long Forgotten :

01. Neanderthal Tombs
02. Blight Cathedral
03. Caront
04. He Whose Name Was Long Forgotten
05. A Deplorable Epoch

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !