Artiste/Groupe:

Ego Planet

CD:

Ego Planet

Date de sortie:

Octobre 2023

Label:

Argonauta Records

Style:

Stoner Rock

Chroniqueur:

KABET

Note:

15/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Ego Planet c’est avant tout le projet de Chris Baker, musicien du New Jersey qui se faisant comme nous tous royalement ch*er durant le confinement du Covid en 2020, a rassemblé du matériel pour commencer à créer ces morceaux. Une fois les morceaux dans la boite il a appelé Jarrett Mead pour mettre une voix sur les chansons. Et voilà commence l’histoire d’Ego Planet. Ils sont rejoints par Kevin Antreassian à la batterie et enregistrent tout ça pour nous proposer les huit titres qui composent cet album éponyme de Heavy / Stoner Rock. Après une première écoute complète, la surprise est de taille car l’album est sacrément bien foutu, une production propre, tous les instruments trouvent leur place comme il faut pour à chaque fois aboutir sur de très bons titres. Ils me font penser à Bad Moon Rising qui fut chroniqué il y a peu par votre serviteur (et en passant un peu d’autopromo ne fait pas de mal). En entrant un peu plus dans le détail, et après une minute d’intro assez planante, Ego Planet envoie la sauce avec Swallow of the Sun, un titre très mélodique avec des bons riffs de gratte, des parties vocales entrainantes, bref je me répète du bon tout simplement. Certains titres comme Reflection et The Call reprennent cette recette magique, avec en plus un soli à tomber sur The Call. Sur Entertainment le groupe joue sur un rythme plus saccadé mais toujours dans le même esprit heavy-stoner, ce qui tend a prouver qu’ils ne cherchent pas la facilité et osent des choses plutôt sympa. Lorsque arrive le titre Leviathan, je ne vais pas passer par quatre chemins, je trouve que c’est une pépite ni plus ni moins, avec changement de rythme, riffs nerveux, temps plus calme qui met la voix de Jarrett en lumière pour terminer fort. Ce morceau est d’une puissance à faire tomber la foudre.

 


Ego Planet avec ce premier album éponyme a non seulement réussi l’essai, mais l’a également transformé, et devrait normalement s’en sortir haut la main en le défendant sur scène. Ils se sont tracés une voie royale, il ne leur reste qu’a écrire l’histoire. Finalement le confinement du Covid n’aura pas eu que des effets négatifs, Ego Planet en est la preuve.

Tracklisting de Ego planet:

01. Swallow Of The Sun
02. The Call
03. Reflection
04. Entertainment
05. Butcher’s Blade
06. Leviathan
07. Faceless Children
08. Order Of The Tree

 

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !