Artiste/Groupe:

Dool

CD:

Visions Of Summerland - Live At Arminius Church Rotterdam

Date de sortie:

Novembre 2023

Label:

Prophecy Productions

Style:

Dark Post-Rock

Chroniqueur:

ced12

Note:

18/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Summerland fut pour moi le meilleur album de cette étrange année 2020 et je continue d’écouter ce disque de rock / doomy / psychédélique au charme incroyable. Non mais sérieux, il faut y revenir et en reparler de ce disque, impérial de bout en bout démarrant par quelques pistes rock plutôt catchy pour finir par l’hallucinante Dust & Shadows, joyau d’une noirceur sublimissime. Les lignes vocales y sont d’une mélodicité éblouissante. Non je n’insisterai jamais trop, ce Summerland est un chef d’oeuvre. Le problème c’est qu’il est sorti au mauvais moment, le groupe néerlandais ne pouvant le défendre sur scène. On aurait pu espérer un retour malin lorsque les scènes se sont "réouvertes" mais Dool n’a pas pu / su se faire remarquer et les trois shows proposés dans notre belle contrée me semblent être passés inaperçus. La participation au festival L’Homme Sauvage, lieu assez "conceptuel" était sans doute cohérente artistiquement (quoique les groupes qui s’y produisent sont plutôt orientés black / pagan) mais bon Dool a pour moi sa place dans les plus grands fests. 

Ne les ayant pas vus live, je m’avance sans doute mais ce "live à Rotterdam" me confirme dans mon sentiment. Dool sur scène, ça le fait. Le vrai patronyme de ce premier live est Visions Of Summerland - Live At Arminius Church Rotterdam. Ainsi on sait plusieurs choses déjà : le disque Summerland y sera copieusement représenté (sept pistes au final sur ... neuf sur l’album). Les mauvaises langues diront - à juste titre - qu’avec seulement deux disques à son actif, il n’est pas extraordinaire que ces derniers soient bien "servis". Un live si tôt dans une carrière peut surprendre mais il me semble nécessaire de préciser qu’il s’agissait là d’un show spécial pour le groupe. Outre le lieu solennel à domicile, ce fut aussi le dernier concert joué avec le batteur Micha Haring, ancien membre de The Devil’s Blood et membre fondateur de Dool. Le groupe y perd ainsi son dernier lien avec le groupe culte The Devil’s Blood. Départ pour raisons personnelles dont on devine qu’il se fait sans accroc car le groupe lui dédie ce live.

Parlons un peu musique et cette dernière est ici excellente. Le son est très bon et le groupe sonne à merveille sur ce concert plutôt original et doté d’une certaine solennité on s’en doute. L’interprétation y est très bonne, le chant de Ryanne Van Dorst solide. Le groupe a choisi de présenter une version brute de ce show n’effectuant aucune retouche. Bien construit, ce live brasse bien les deux disques du combo et la setlist est excellente finissant en beauté avec le "tube" Oweynagat et la phénoménale Dust & Shadows déjà citée et tout aussi géniale dans sa version live avec son intro pachydermique et son riff écrasant à souhait. Ravi aussi de voir les joyaux de Summerland en version live où ils tiennent sacrément la route. 

Bien sûr, si ce live ne se justifiait pas pour Dool à un tel stade de sa carrière, ce show a clairement une importance colossale pour le groupe ravi du lieu et bien heureux d’honorer un de leur membre éminent tirant (temporairement ?) sa révérence. Un bien bon live qui outre ravir les fans (trop peu nombreux à notre sens le lecteur l’aura compris) doit surtout rappeler l’excellence d’un disque et d’un groupe hors normes, surdoué et dont on attendra la suite des aventures avec une impatience non feinte. Dool c’est vraiment génial et cela mérite d’être dit, martelé et répété ! 

Tracklist de Visions Of Summerland - Live At Arminius Church Rotterdam :

01. Intro 
02. Wolf Moon 
03. Be Your Sins
04. God Particle
05. In Her Darkest Hour 
06. She Goat 
07. Sulphur & Starlight 
08. Summerland 
09. A Glass Forest 
10. Love Like Blood 
11. Oweynagat 
12. Dust & Shadows 

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !