Artiste/Groupe:

Civil War

CD:

Invaders

Date de sortie:

Juin 2022

Label:

Napalm Records

Style:

Musique, voir les services du Grand Ordonnateur

Chroniqueur:

Le Diable Bleu

Note:

18/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Un matin pas frais, une pauvre tasse de café tiédasse, tout ça après une nuit particulièrement moite ... et ce songe obsédant qui tourne en boucle
Que voulez-vous, la rencontre, ou plus exactement la convocation chez le Grand Ordonnateur, laisse des traces.

Le diable Bleu, vous m’irritez ! Vous imaginez que je passe mon temps à gérer, à organiser et à ranger ce monde, pour que d’un simple coup de trait vaguement crayonné, vous me balanciez le job à la poubelle.
Nous en avons plus que marre de vos comparaisons éhontées.
Vous n’avez aucune compétence à établir des éléments de comparaison entre ci ou cela avec celui-ci ou ceux-là.
De plus, vous démotivez de manière incommensurable les protagonistes.
Et pour finir, vous polluez le rangement efficient de vos collègues... et je ne parle pas du mien !

Je vous demande de vous arrêter ! De manière définitive, plus de comparaison, et j’espère ainsi retrouver un temps précieux à nettoyer le merdier innommable que vous avez abandonné.
C’est très simple, à la moindre-micro minuscule évocation de comparaison, je vous mute de votre place de cycliste à gravir nonstop des cols d’enfer, en tenue de bouffon et en en vélo tout de fer forgé, à la surveillance de la piscine du purgatoire, en crocs, peignoir et eau à vingt et un degrés.
Et comme vous êtes déjà défavorablement connu de mes services comme petit malin invétéré, je vous fais surveiller par mes équipes ... attention à l’entourloupe.

Le ton, la réputation, le passé du Grand Ordonnateur ne souffre aucune réponse... et je me réveille ainsi, mal disposé à entreprendre cette satanée journée. Tout bleu.

Et bien me voilà dans de jolis draps... alors que je venais de dégoter une bien jolie galette sexy qui m’évoquait tant d’influences passées ou présentes.
Bon, pas le choix, je vais tenter de demeurer vrai, mais shunter le passé du groupe, déclamer mes impressions soit, mais user de prudence :

Amies lectrices, amis lecteurs, voici Invaders de Civil War. Un excellent album qui déchire, qui décimera vos enceintes, vos casques, vos écouteurs.
Un album enthousiasmant, foisonnant, épique, grandiloquent, extrêmement varié dont les compositions défileront trop rapidement sous vos oreilles médusées.
Civil War développe une musique planétaire s’appuyant sur une rythmique pêchue et les modulations de son chanteur si talentueux.
Le Monsieur y place beaucoup d’énergies, la voix est remarquable. Les guitaristes ne sont pas de reste, ils semblent bien agacés également.

En somme :
ça claque, fort.
Ça rentre en tête, vite, et s’enchaîne sans ennui.
Ça tourne à fond sur l’ampli.
 
Le rendu est extrêmement impressionnant. La production met en valeur les petites montées épiques de chaque morceau tout en les développant dans une ambiance volontairement différente.
Voici le sublime morceau Oblivion :


 

Pour vous une faire une idée plus précise concernant la qualité irréprochable du travail de Civil War, voici le pétillant Warrior Soul :

 



Comme vous commencez à basculer, je vous propose le sémillant Slaughterhouse 5 :




En découvrant l’intégralité de l’album, vous serez happés par une formidable variété de tons et d’ambiances.
C’est donc bien une pure tuerie venue d’ailleurs, plus exactement de Suède ... qui ne ramène à rien de connu (mouais....), à rien d’entendu jusque là ... (re-mouais..)
Heum !
Cependant, je vous propose toutefois de suivre la chronique de leur précédent album, The Last Full Measure, dans laquelle vous pourrez glaner quelques renseignements précieux et bien plus objectifs.
Tout en reniant ma foi, mode faux c.l, je me suis également résolu à freiner mes passions et à suivre la ligne du Grand Ordonnateur.
Et même si mon masochisme vous semble abscons, j’espère que vous comprendrez à l’occasion d’une visite Alpestre, pourquoi je tiens tant à conserver ma place, sur le démoniaque vélo ...

 

... ding ding ding, vous venez de recevoir un mail des services du Grand Ordonnateur ...

 

Me..e !


Tracklist d’Invaders :

01. Oblivion
02. Dead Man’s Glory
03. Invaders
04. Heart Of Darkness
05. Andersonville
06. Carry On
07. Soldiers And Kings
08. Warrior Soul
09. Slaughterhouse 5
10. Battle Of Life

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !