Artiste/Groupe:

Cassidy Paris

CD:

New Sensation

Date de sortie:

Décembre 2023

Label:

Frontiers Records

Style:

Hard FM

Chroniqueur:

KABET

Note:

13/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Je dis toujours, quand on a baigné dedans depuis la naissance il en ressort forcément quelque chose. Cassidy Paris est une jeune australienne de 21 ans, dont le papa est Steve Janevski, actuellement guitariste de Wicked Smile et ancien membre du power metal band Black Majesty dont j’invite le lecteur à aller écouter un peu leur musique qui décoiffe pas mal. Avec une telle ascendance la jeune Cassidy s’est forcément faite connaitre rapidement par son talent et c’est dès l’âge de 11 ans que le multi-instrumentiste et ancien chanteur du groupe de glam metal Danger Danger Paul Laine l’a prise sous son aile en 2013. Je fais un grand bond en avant et on se retrouve dix ans plus tard en 2023 (et même si je ne suis pas aussi calé que Pythagore ou Thalès en maths, cette addition reste dans mes cordes) avec le premier album de la demoiselle après deux EP, et forcément avec l’aide de papa et ses amis, la couleur du son allait sonner glam metal voir hard FM. C’est avec, excusez du peu, papa Steve Janevski à la gratte, Paul Laine aux chœurs, Alessandro Del Vecchio à la basse et Mirko de Maio à la batterie que Cassidy s’est entourée pour son opus, et entre nous pour une jeune femme proposant un premier album de metal le line up est plutôt flatteur, tout est réuni pour réussir son coup.
Une fois n’est pas coutume, et je préfère prévenir le lecteur hermétique au hard FM, glam et autre AOR que tout ce qui va suivre risque de ne pas vous plaire, tout ce qui caractérise cette musique sera présente dans cet album, et pour tous ceux qui au contraire l’apprécient, il ne faut pas bouder cette galette débordante d’une énergie positive et entrainante, symbole du style AOR et glam. Si l’album commence assez doucement avec Danger dont on retiendra les chœurs de Paul Laine, c’est surtout avec Rock N Roll Hearts qu’on commence à bien rentrer dedans avec des riffs plus puissants et lourds accompagnés par un refrain efficace de dame Cassidy.

L’énergie retombe assez sur Here I Am, première balade tout en douceur mais malgré tout très plaisante, et puis, un disque glam sans ballade n’est pas concevable, soyons un peu indulgents.
En revanche je vais être honnête, Cassidy Paris m’a un peu perdu avec Walking on Fire et On The Bright Side, des titres trop pop bubble gum à mon goût, et bien loin de ce qu’elle sait faire. C’est difficile de rester attentif et je préfère m’arrêter sur ce qu’elle fait de meilleur. Avec Stand, la demoiselle continue dans cette lignée avec une chanson trop calibrée FM et pop pour vraiment sortir du lot, malgré de bonnes idées qui font penser à un titre de Pat Benatar, surtout dans le chant, sympa mais très loin d’un titre rock et encore moins metal. Si Song For Brocken Hearted balance des riffs plus catchy et un bon son rock, les musiciens ont l’air de s’éclater un peu plus, mais cette présence inutile des « who ho » dispensables ternisse quelque peu le titre. Au moins avec Addicted on touche quelque chose d’intéressant comme on aurait aimé voir tout l’album, avec belle présence des instruments qui rendent le titre très AOR. Un peu esseulé sur l’album, mais que je conseille car il résume à lui seul le potentiel de Cassidy Paris.


Finalement un seul mot pourrait résumer ce premier album : dommage ! Avec un tel potentiel, une équipe de musiciens de grande expérience, une voix très singulière et une production de qualité, franchement on s’attendait à mieux pour cet opus qui oscille entre un bon hard FM d’une part et des titres très popisants d’autre part. On ressent l’hésitation de Cassidy Paris, espérons qu’elle bascule du bon côté pour le second album parce que si c’est le cas, j’ai hâte d’y être.

Tracklisting de New Sensation :

01. Danger
02. RnR Hearts
03. Here I Am
04. Walking On Fire
05. On The Bright Side
06. Song For Broken Hearted
07. Searching For A Hero
08. Like I Never Loved You
09. Stand
10. Addicted
11. Midnight Desire

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !