Artiste/Groupe:

Blackberry Smoke

CD:

Be Right Here

Date de sortie:

Février 2024

Label:

3 Legged Records / Thirty Tigers

Style:

Rock Sudiste

Chroniqueur:

ced12

Note:

15/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Loin de problématiques géopolitiques toujours plus fadas demeure une Amérique « éternelle », celle du Sud partagée entre un Sud-Ouest sauvage vivant à son propre rythme et celui où la musique country reste maîtresse (Etats du Centre et de l’Est). Blackberry Smoke drivé par un Charlie Starr au look adapté nous vient d’Atlanta et s’inscrit dans les glorieux pas des ZZ Top et Lynyrd Skynyrd, ces derniers ayant pondu des hymnes intemporels, parfaites pierres angulaires d’un style musical ultra local. Fondé au tournant du millénaire, Blackberry Smoke ne prétend pas réinventer la roue d’un style par essence « figé » dans le Temps et dont les afficionados / nostalgiques sont légion. Blackberry Smoke avait marqué les esprits avec The Whippoorville (2012) puis Holding All The Roses (2014)  deux excellents disques très recommandables et qui avaient offert au combo sudiste une bien belle exposition. Sur le premier nommé, les deux pistes One Horse Town et Ain’T Much Left Of Me décrochaient la timbale avec de belles atmosphères classiques, un piano qui régale au soutien et des thématiques renvoyant l’Amérique profonde à sa mythologie western. Le groupe avait même percé en Europe et s’offre depuis lors de belles salles parisiennes, preuve d’une réelle qualité parce qu’on ne me la fera pas, les histoires d’un mec qui quitte la ville à cheval ne me semblent pas « parlantes » pour un francilien. Restent des chiffres de vente excellents pour le combo preuve de la bonne démarche artistique retenue.

Depuis, Blackberry Smoke suit son bonhomme de chemin / piste et même si je trouve qu’on y remarque moins de pistes marquantes, la qualité reste présente et le style toujours aussi plaisant. Certes, il faut, je pense, avoir une connaissance (théorique ou pratique) de cette Amérique pour pleinement adhérer, mais le rendu est bien agréable, plaisant et amène une certaine sérénité. En ce sens, ce Be Right Here s’inscrit dans la continuité avec un bon niveau général à défaut d’être renversant. Par essence vouée à l’immobilisme, la musique de Blackberry Smoke ne surprendra plus, mais c’est justement le principe d’un groupe dont je n’avais pas inutilement rappelé la dimension « capsule temporelle ». Il reste donc un  bon disque qui plongera l’auditeur dans un autre monde pour un voyage de l’autre côté de l’Atlantique et ce garanti 100% écolo. Exemple de thématique décrite par le combo : le besoin de trouver son swing dans la vie, formule sudiste semblant recouvrir la même signification chez Charlie Starr que l’éternel « ce qui dépend de toi, change-le. Ce qui ne dépend pas de toi » d’Epictète et son Manuel bien utile en ces temps troublés. 

Même si on ne retrouve pas l’excellence d’un The Whippoorville, ce Be Right Here est un bon album permettant de retrouver un groupe attachant à la musique originale (pour nous autres Européens). A recommander aux fans du combo et de ce style de musique mine de rien assez atypique ou aux curieux qui y trouveront une Amérique plus aimable et estimable que celle renvoyée par ailleurs via les médias / cinémas plus traditionnels.  

Tracklist de Be Right Here :

01. Dig A Hole
02. Hammer And The Nail
03. Like It Was Yesterday
04. Be So Lucky
05. Azalea
06. Don’t Mind If I Do
07. Whatcha Know Good
08. Other Side of the Light
09. Little Bit Crazy
10. Barefoot Angel

 

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !