Groupe:

Fallen Lillies

Date:

23 Mars 2022

Interviewer:

fabulous

Interview Hélène (chant, guitare)

Pour commencer peux-tu présenter le groupe pour nos lecteurs

Fallen Lillies est un groupe de heavy rock/garage né en 2013. On s’est connu toutes les quatre au collège ou lycée. Originaires de Montbéliard, on répète depuis nos débuts et on a grandi entre les murs de l’Atelier des Môles.

Vous venez de sortir votre premier album, un travail de longue haleine ?

Oui, il nous aura fallu sept ans pour nous retrouver en studio à enregistrer ce premier album. Mais on voulait vraiment prendre le temps de trouver notre identité et savoir ce qu’on voulait montrer au public. Nos compositions ont évolué au fur et à mesure des années, jusqu’à ce qu’on se sente vraiment prêtes. Cet album est donc à notre image, il se veut plutôt « éclectique » dans les styles des chansons, et abordent différents thèmes qui nous touchent dans nos vies quotidiennes.

Comment s’est passé la compo de cet album ? Vous composez les quatre ?

Oui on fait tout ensemble! Ca commence par un riff de guitare, un rythme de batterie, un thème de chanson ou une ligne de basse, puis chacune vient se greffer dessus, mais la naissance d’un morceau se fait toujours à quatre.

Pour lancer la sortie de votre album vous avez fait une release party à la Poudrière à Belfort, comment ça s’est passé ?

C’était une super soirée! On a eu la chance de faire complet sur cette date avec un public au rendez-vous. On était « comme à la maison », face à des visages familiers (ce qui n’a fait qu’augmenter la pression!!). Mais c’était vraiment notre soirée, et on en a plus que profiter!

No Master For Lilly est dans la lignée de vos deux précédents EP, l’expérience en plus, à savoir du bon rock n roll grunge qui déménage. C’est la musique qui vous a influencé et que vous écoutez encore maintenant ?

Cet album nous parait bien différent des deux précédents EP! La voix comme les parties instrumentales ont pour nous gagné en maturité (et oui, on vieillit!!), mais ce n’est peut-être que notre ressenti en interne. On écoute toutes beaucoup de choses qui nous inspirent plus ou moins en fonction des périodes, c’est pour ça qu’on n’a pas voulu s’enfermer dans un style en particulier avec cet album. Même si on garde une ligne directrice, certains morceaux vont sonner plus « punk », d’autres plus « metal », ou d’autres se rapprocheront du « rock garage ». Tout ce qu’on veut en effet et qu’on garde en tête en écrivant les morceaux, c’est qu’en live, ça déménage !!

Quel est votre album du moment ou la dernière sortie que vous avez aimé ?

Difficile de choisir… Marine dira qu’elle ponce le dernier album de Cachemire, Lulu doit être en train d’écouter du Petrol Girls et Laura est sûrement à sa 1001ème écoute de la discographie de Metallica ahahah

Comment juges-tu la scène Franc-Comtoise ?

Elle envoie le pâté !! Point de vue groupes et rock’n roll, on est sur une scène qui est très riche et qui compte de très nombreux groupes amateurs au top du top! Hateful Three, Invaders Project, Kryptonix, 58 SHOTS, Alta Rossa, Fat Jeff, The Maniax, et j’en passe… pfiouuu la liste est hyper longue! C’est sans doute le comté et le Pontarlier qui boostent la création et le talent ;) ahah

Tu as quelques groupes de la région à conseiller à nos lecteurs ?

Déjà répondu un peu dans la question précédente ;)

Votre album a été enregistré en Belgique, pourquoi là bas ? C’était une bonne expérience ?

Parce qu’on voulait boire de la bonne bière et manger les meilleures frites du monde ! Ahah non la Belgique c’est à cause de Monsieur Charles de Schutter! On a aimé beaucoup d’albums pour lesquels le point commun c’est lui et le Rec’N Roll studio. Donc on lui a écrit et c’était parti ! Une expérience super, c’était deux semaines de fun et de rock’n roll qui resteront dans nos têtes un bon, bon moment!

No Master For Lilly affiche onze titres au compteur, vous avez laissé quelques titres de côté ou tout ce qui a été composé est sur l’album ?

Dix titres ;) Il y a eu des titres qui existaient avant cet album et qui ne figurent ni sur les EPs ni sur cet album. On avait vraiment envie de composer dix titres juste pour cet album, et de faire « peau neuve » en quelque sorte. Peut-être que si on sait encore les jouer dans quelques années, ils figureront sur une édition collector comme des vestiges du passés ahahah

Peux-tu nous parler de l’artwork de l’album qui est très dark, qui l’a réalisé ?

L’artwork a été fait par l’excellent Jean-Luc Navette, un artiste qu’on adore! On n’osait à peine espérer qu’il accepte de travailler sur notre projet, mais on a tenté le coup, et ça a matché! Il a été réceptif à notre musique, puis on lui a parlé des thèmes des chansons, du groupe, et il nous a proposé tout de suite ce dessin fait à la main qui était pour nous, sans le savoir, exactement ce qu’on voulait !! Il a su parfaitement cerner la couleur de l’album, et nous cerner nous sans même nous connaitre. On vous le dit, un génie !

Votre semblez plus vénères sur cet album, c’est cette période de merde depuis deux ans qui vous a rendu plus révoltés ?

Cette période de merde mais surtout la société dans laquelle on vit!! On critique beaucoup de choses c’est vrai, mais il faut dire qu’il y a matière à !

Vous avez quelques concerts de prévu en 2022 ?

Oh oui! Rendez-vous sur notre page Facebook pour voir le programme ;)

Vous avez l’air d’être très soudées toutes les quatre, comment vois-tu le groupe évoluer dans les années à venir ?

On songe parfois à se marier ensemble oui ahahahahahah. On sera peut-être trop rongées par l’arthrose pour continuer à gratter, mais je nous vois plutôt bien réunies autour de thés réguliers à nous remémorer ce parcours déjà incroyable et inespéré qu’on a fait ensemble ;) Difficile de dire où en sera Fallen Lillies dans dix, quinze ou vingt ans, mais je pense que tant qu’on pourra avancer ensemble et prendre le plaisir qu’on prend à jouer ensemble, on le fera!

Pour finir je te laisse le mot de la fin

Toi, Ô toi qui lis cet article et ne nous connais pas encore, TU VAS VITE BOUGER TON CUL EN CONCERT NOM DI DIOU !

Venez donc discuter de cette interview sur notre forum !