Groupe:

Horskh

Date:

28 Septembre 2021

Interviewer:

fabulous

Interview Bastien (chant, clavier, guitare)

Peux-tu nous faire une présentation du groupe pour nos lecteurs ?

HORSKH est réellement né en 2014 avec la sortie de notre 1er EP. Notre musique peut être qualifiée d’indus, d’hard-electro, de métal indus etc…

Wire est votre deuxième album, ou troisième si on compte l’extended version de votre premier EP, cinq ans séparent Wire du précédent album Gate, qu’avez-vous fait pendant ces cinq ans ?

Pour être plus précis, il y a eu quatre ans entre GATE et WIRE. Pendant cette période, on a fait pas mal de concerts en Europe. On a eu notamment le plaisir de jouer dans des festivals comme le Brutal Assault, le Pol and rock festival et avec des groupes comme Igorrr, Ministry, Punish Yourself, Perturbator etc.. Pour la composition de l’album, on a vraiment pris le temps d’aller au bout des idées. On a fait beaucoup d’arrangements et d’expérimentations, testé d’enregistrer des sons divers et variés, des larsens, des machines qu’on avait emprunté à droite à gauche etc.... Après ça, la phase de mixage a été assez longue car on a peaufiné le plus possible. Puis il y a eu le Covid qui a encore repoussé la sortie.

Vous avez effectué deux séances de travail, une au Moulins de Brainans et une à La Rodia, pour travailler des sons, l’aspect visuel etc. Doit-on s’attendre à quelque chose de spécial quand les concerts reprendront ?

En réalité ces phases de travail à Brainans et la Rodia ont été des petites parties de l’iceberg! Oui, on a travaillé le son de l’album et l’aspect visuel du Live. On vient de finir ce nouveau Live qu’on à travailler en dernier lieu dans la salle l’Echosystem, et on est content de pouvoir enfin le montrer aux gens! En tout cas c’est une chance de pouvoir bénéficier de ces outils que sont les salles de la région. On les remercie d’ailleurs vraiment pour ce qu’ils font pour nous!

La scène metal Franc-Comtoise et notamment Bisontine avec des groupes comme Swarmageddon, Torve ou Monsieur Z est talentueuse. Quel est ton sentiment sur cette scène ? Les structures te paraissent t'elles bonnes ? As-tu d’autres groupes a nous conseiller ?

Oui, il se passe pas mal de choses à Besançon et dans la région! Par rapport aux structures, on vient d’évoquer la Rodia et Brainans, mais il y a aussi le Moloco, le Bastion, où on répète, et les petits lieux comme le PDZ. Ces endroits permettent de nous aider en tant que groupes et de faire vivre la musique dans notre région. Je pourrais vous conseiller Alta Rossa, l’autre groupe de Jordan, notre guitariste. Il y a aussi Jack and the Bearded Fisheremen, un autre groupe dans lequel j’ai joué il y a pas mal d'années et avec qui on est en train d’enregistrer un nouvel album. Dans les groupes du coin que j’apprécie beaucoup, il y a aussi Prison Life, The Irradiates, Whoresnation, Trashcells et plein d’autres!

Le processus de composition à changer pour cet album, vous utilisiez beaucoup un ordinateur et un synthé pour la compo de Gate et pour Wire vous avez utilisé une guitare. Quels changements cela a engendré sur votre musique ? Et allez-vous continuer de cette façon sur vos futures compositions ?

Oui, la guitare a été un élément plus important dans WIRE, on s’en est servi pour chercher des lignes de synthé, parfois on enregistrait la guitare, parfois pas. Il y a donc un aspect plus rock et organique dans cet album, même si la part d'électronique est très présente. Et oui, je pense que cette façon de composer va rester ce qu’on va faire par la suite.

Vos précédentes sorties mettaient en avant le côté électro de votre musique alors que Wire est plus sombre, plus indus. Es-tu d’accord avec cela ?

Oui tout à fait. Gate a certains morceaux qui ont des parties presque “joyeuses” alors que dans Wire, pas du tout !

Wire est sorti uniquement en CD et numérique, pas de sortie vinyle ?

On va sortir le vinyle courant 2022. On voulait attendre la reprise des concerts vu que c’est là qu’on en vend le plus.

L’artwork est vraiment beau, peux-tu nous dire qui l’a réalisé ?

C’est Yoann Amnesy qui a joué dans Chrysalide (Audiotrauma) et qui a fait certains de nos autres visuels. On a passé du temps à discuter ensemble de ce qu’allait être ce visuel, puis il est venu à Besançon pour qu’on fasse une sorte de laboratoire pour créer l’artwork. On avait pas mal de matières différentes, un appareil photo, un vidéo projecteur, un modèle photo etc.. Ce qui nous a permis de tester des choses et d’aboutir à un ensemble qui correspond à l’identité musicale de l’album.

La scène electro indus française était très bien lancée avec des groupes comme Punish Yourself, Mass Hysteria et Sidilarsen puis on a eu l’impression que personne ne leur emboîtait le pas, avant l’émergence de groupe comme vous et Shaarghot. Comment l’expliques-tu ? Est-il difficile de trouver un public et le soutien nécessaire dans l’indus metal ?

Je ne sais pas trop à quoi c’est dû mais en tout cas ça fait plaisir de voir que Shaarghot commence à bien fonctionner. On a déjà joué avec eux donc on se connait un peu. On espère refaire des dates en commun le plus rapidement possible. Moaan Exis est aussi vraiment cool dans le style!

Perso, je pense que l’indus metal est la musique la plus adaptée à d’excellentes prestations live, es-tu d’accord avec cela ?

Je pense que chaque style peut amener des prestations intéressantes. Tout dépend de ce que l’on recherche. Personnellement, je trouve qu’il y a des trucs electro ou Trap qui sont tout aussi puissant que certains autres de Métal.

Vous en faîtes, mais est-ce aussi la musique que vous écoutez fréquemment ?

J’écoute pas mal de choses différentes! Du Métal (black, death, hardcore etc..) de l’electro, de la Drum and bass de l’EBM, de la Trap etc.. Je trouve qu’il y a une multitude de groupes qui font des choses intéressantes dans pleins de styles différents.

Quel est votre dernier coup de cœur dans ce style ?

Dans le style indus/métal, j’écoute pas mal 3 Teeth, Youth Code, Health.

Et le dernier vinyle/CD que tu as achetés ?

Je n’achète plus vraiment de cds et de vinyles!! Le dernier ça devait être un album de Rob Zombie.

Wire a eu sa date de sortie repoussée pour pouvoir enchaîner sur le live, ça reste pour l’instant impossible mais vous avez tout de même plusieurs dates de prévues ?

Oui on a pas mal de dates prévues. Notamment une tournée de trois semaines en TOURBUS avec Igorrr entre en Novembre Décembre 2021. Il y a dix-neuf concerts dans des salles cool. On est très excité à l’idée de faire cette tournée. On remercie d’ailleurs Igorrr et the Link production de nous permettre ça!

Vous avez sollicité avec succès vos fans avec une participation ulule pour la sortie de Wire, un bon moyen de rester autonome et en autoprod ? Vous rééditerez l’opération à l’avenir ?

Oui, on a monté notre label qui s’appelle WIRE Control pour la sortie de l’album WIRE. Le fait de lancer un financement participatif a permis de mettre tout ça sur les rails. Aujourd’hui ce label commence à grandir et va accueillir d’autres projets tout en permettant à HORSKH d’être autonome sur pas mal d’aspects. On verra si on a besoin de refaire ce financement participatif, rien n’est encore écrit!

Pour terminer le mot de la fin est pour toi

Un grand merci aux structures qui nous entourent, nous soutiennent et croient en nous. Merci aux gens qui nous écoutent et nous suivent! On est remonté à bloc après cette période de stand by COVID. On espère vous voir sur les routes!!!!

Venez donc discuter de cette interview sur notre forum !