Rage

Artiste/Groupe

Rage

CD

The Soundchaser Archives

Date de sortie

Mai 2014

Label

Nuclear Blast

Style

Heavy Metal

Chroniqueur

Orion

Note Orion

8/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

C H R O N I Q U E

Les trente ans d’un groupe, ça se fête !
Rage (ou son label, Nuclear Blast) a décidé de sortir pour l’occasion un double album de trente titres (pour trente ans !), inédits ou en version démo, baptisé The Soundchaser Archives.
Voyons tout de suite ce que nous réserve ce cadeau d’anniversaire.

Si vous connaissez relativement bien ce groupe, vous aurez remarqué en jetant un œil sur la tracklist que la plupart des titres sont connus. En effet, la moitié des morceaux provient de démos de titres que l’on retrouve sur les albums du groupe... avec une bonne production. Là, comme souvent pour les démos, le son varie de mauvais (Spiritual Awakening, Gental Murders) à correct (Long Hard Road, Another Kind Of Madness) en passant par passable (les quatre démos de l'album Missing Link, Enough Is Enough…). On sera heureux (ou pas) de découvrir parfois de petites différences avec les versions finalisées.
Puisqu’on parle du son, le top du cra-cra est atteint avec un titre sorti de l’époque où le groupe s’appelait encore Avengers (Assorted By Satan) qui est en fait un collage de deux morceaux. La première partie a un son bien pourri, puis on a un blanc (si, si) et ça repart avec un son un peu meilleur mais c’est finalement plus ou moins un morceau que l’on connaît déjà sous un autre titre. Faut vraiment être fan absolu du groupe pour avoir envie d’écouter ça.
Il y a aussi une autre chanson de cette époque, Down To The Bone, bien speed et dont le son est meilleur. On rangera ce morceau dans les bonnes surprises de cette compilation (il y en a peu, mais il y en a).
Les plus fervents supporters du groupe auront peut-être aussi reconnu d’autres titres dans la tracklist. En effet, Mystery Trip et Darkness Turns To Light sont des morceaux parus en bonus sur différentes éditions de l’album Unity. Mention bien au second. French Bourrée était en bonus sur l'édition limitée de Soundchaser. Titre pas super indispensable. Quant à Last Goodbye, c’est un morceau tiré du EP Beyond The Wall (sorti en 1992) vraiment pas inoubliable avec un Peavy assez insupportable au chant.
Tiens, puisqu’on en est là, parlons de l’inédit Waterfalls dont on ne connaît pas trop l’époque d’écriture mais qui doit être assez reculée vu la qualité du chant de Peavy. Le titre est quasi inécoutable, à cause de ce chant justement. Franchement, on sait pourquoi ils l’ont laissé de côté car il n’est pas terrible du tout. Fallait-il le ressortir du placard ? Je ne pense pas.
On retrouve également cinq titres écrits par Victor Smolski pour la compilation Into The Light des vingt-cinq ans de Nuclear Blast sortie en 2007. Quatre de ces chansons ont été publiées, avec au chant Tobias Sammet, Mats Leven, Schmier et Andi Deris, et une autre n’a pas été utilisée (In Union). Elles sont ici au stade de démo avec Peavy au chant. Mais est-ce que cela en fait des titres de Rage ? Pas sûr… Voilà encore quelques morceaux loin d’être inoubliables…
Du côté des bonnes surprises, on a donc quelques titres inédits. Le premier, Anybody Home?, est aussi le plus récent puisqu’il s'agit d'une chute de studio de l'album 21. Honnête. On a aussi un Speed Of Sound qui date de l’époque End Of All Days. Assez réussi mais pas renversant non plus. Puis Here Comes The Night de l’époque Soundchaser. De nouveau, ça s’écoute mais ce n’est clairement pas un de leurs meilleurs morceaux. D’ailleurs, s’il a été laissé de côté à l’époque de la constitution de la tracklist de l’album, c’est bien qu’il n’était pas à la hauteur, non ? C'est rare qu'un groupe éjecte un titre excellent, surtout que l'album en question n'est déjà pas constitué que de morceaux incontournables.

Bref, quatre ou cinq titres intéressants sur un total de trente si on connaît bien la discographie du groupe (et si on a aussi la compilation Into The Light), est-ce que ça vaut l’investissement ? Je vous laisse juges mais clairement, en ce qui me concerne (et je considère que je me situe parmi les amateurs de ce groupe que je suis depuis 1989), ce sera l’impasse. Je pense qu’il faut vraiment être fan absolu du groupe pour trouver de l’intérêt à cette compilation. Et si au contraire vous ne connaissez pas Rage et vous voulez découvrir le groupe, essayez plutôt l’un de leurs albums studio, il y en a pas mal qui valent le coup (citons Secrets In A Weird World, The Missing Link, Black In Mind, End Of All Days, XIII, Ghosts, Unity, 21…)
Oui, les trente ans d’un groupe, ça se fête. Mais pas n’importe comment. Cette compilation est un grand fourre-tout bancal pour lequel on a raclé tous les fonds de tiroir. Des archives, oui, mais pas franchement indispensables. Je pense que Rage méritait mieux que ça.
Sachez enfin qu’un DVD live (enregistré aux Masters Of Rock 2013) accompagnera cette compilation sur l’édition limitée. Des DVD live de Rage, on n’en manque pas. Acheter l’album juste pour ça (et quelques inédits) ? Encore une fois, je vous laisse vous faire votre propre opinion.

 

Tracklist de The Soundchaser Archives :

CD 1 :

01. Anybody Home?
02. Mistery Trip
03. In Union
04. Long Hard Road
05. Full Moon (International Version)
06. Nevermore
07. French Bourrée
08. A Perfect Day
09. Enough Is Enough
10. Here Comes The Night
11. Spiritual Awakening
12. Lost in The Void
13. The Missing Link
14. Another Kind Of Madness
15. Down To The Bone

CD 2 :

16. Speed Of Sound
17. Darkness Turns To Light
18. Death Is Alive
19. Gental Murders
20. From The Cradle To The Grave
21. Refuge
22. Fugue No. 5
23. Last Goodbye
24. Dirty Wings
25. The Pit And The Pendulum
26. Waterfalls
27. Heads Off
28. Assorted By Satan
29. Shame On You
30. Soundchaser Demo

Venez donc discuter de cette chronique, sur notre forum !