Artiste/Groupe:

Temple Nightside

CD:

Prophecies Of Malevolence (réédition)

Date de sortie:

Mai 2021

Label:

Nuclear Winter Records

Style:

Blackened Doom Death

Chroniqueur:

Azagtoth

Note:

14/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

En attendant la suite de l’excellent Pillars Of Damnation, voici la réédition de la toute première démo de Temple Nightside, sortie initialement en 2011.
De quoi se replonger dans l’univers occulte et habité de l’entité fondée par certains des acteurs clés de la scène extrême océanienne, Phil Kusabs en tête de liste.

Le black metal dans sa forme la plus simple, et pourtant tellement immersif, du combo avait déjà bien posé ses bases sur cette démo. On retrouve avec plaisir les interludes (les Commune) qui ont disparu après le second album ; ce qui est la seule chose que je pourrais bien leur reprocher actuellement, l’ambient faisant clairement partie de leur essence (cf. Ancient Meat Revived).

La prod’ était assez brouillonne, ce qu’on attend généralement de ce type de démo. La réédition (remasterisée par Kusabs soi-même) a respecté cela. Ce qui donne un rendu bien plus chaotique, black metal finalement que ce qui a suivi ; car j’ai toujours considéré Temple Nightside, et je l’ai déjà dit, comme le pendant death metal de Vassafor.

Comme la sortie initiale n’était disponible qu’à cent exemplaires, c’est l’occasion de mettre la main dessus. Une nouvelle couverture (toujours moche) a été réalisée pour cette réédition. On retrouvera également avec grand plaisir en titre bonus le morceau qui figurait sur le split avec Antediluvian (Cogitating Vacuous, 2012), tout à fait dans l’esprit de la démo.

 

Tracklist de Prophecies Of Malevolence :

01. Malediction Evangelist (Commune 1.1)
02. Incipit - Relinquished
03. Celestial : Summon : Excessum (Commune 1.2)
04. Doctrine Of Earthly Unbalance
05. Transcend Un-End (Commune 1.3)
06. Acolyte Abomination
07. Eclipsed Salvation (Commune 1.4)
08. Twelve Divinations Of Spheres Beyond
09. Gnosis - Dreaming At Death (Commune 1.5)
10. Somnambulant Of The Void - Cogita

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !