Artiste/Groupe:

Nirvana

CD:

Unplugged In New York

Date de sortie:

1994

Label:

Geffen Records

Style:

Unplugged

Chroniqueur:

KABET

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Le 24 mai 1991 est une date très particulière dans l’univers de la Musique (oui avec un grand M), c’est le jour où la planète musique a subi un big-bang universel qui a provoqué ni plus ni moins qu’un bouleversement dans la hiérarchie musicale de tout amateur de rock et consorts. Cette date, que tout le monde connait est le jour de la sortie de Nevermind de Nirvana, album ô combien phénoménal qui a tout emporté sur son passage jusqu’à son leader, Kurt Cobain, pas du tout préparé à ce qui allait suivre et surtout pas au star system pour un jeune homme de vingt-quatre ans à l’esprit plus que tourmenté. La suite tout le monde la connait, après avoir régné presque en maitre pendant deux ans et demi avec Nirvana, le toujours jeune Kurt se donne la mort le 5 avril 1994 alors en pleine gloire à l’âge de vingt-sept ans, et laisse des millions de fans inconsolables dans le monde entier.
C’est dans ce contexte que les deux rescapés du groupe, Dave Grohl et Krist Novoselic décident de sortir l’Unplugged in New-York en guise de testament du groupe et de leur chanteur le 24 octobre 1994.

L’enregistrement ne se passe pas au mieux entre la chaine MTV et le chanteur, ce dernier étant constamment sous stupéfiant et très nerveux, d’autres points de divergences n’arrangeant pas les choses sur le choix des titres et des reprises. C’est d’ailleurs dans une ambiance très sombre avec un décorum très spécifique composé de fleurs blanches que le groupe se produit et, pour l’anecdote, Nirvana sera jusque-là l’unique groupe à ne faire qu’une prise de son Unplugged, ce qui renforce encore plus cette idée de testament, Cobain refusant même de faire un rappel estimant ne pas pouvoir faire mieux que sa reprise de Where Did You Sleep Last Night de Leadbelly, ce qui à l’écoute de ce titre de clôture peut se comprendre. Je n’irai pas jusqu’à analyser les morceaux qui sont déjà ancrés dans l’inconscient collectif et que tout un chacun connait, ou devrait connaitre, j’incite ceux qui découvriraient cet album à s’y plonger sans filet.

Plus qu’un extrait, voici l’émission Unplugged de Nirvana :

Et c’est en un peu plus de cinquante-trois minutes, quatorze titres dont six reprises que Nirvana ferme le cercueil de son existence d’une manière magistrale, tous les yeux braqués sur son défunt leader, toutes les oreilles à l’écoute de sa voix torturée et rocailleuse, les yeux emplis de larmes quand on sait que celui qui chante n’est déjà plus là depuis quelques mois. Juste un chef-d’œuvre (encensé par le monde entier) venant d’un groupe qui, en cinq ans, aura marqué éternellement toute une génération, voire tout un pan entier de l’univers musical. Ciao l’artiste !


Tracklisting de Unplugged In New-York :


01. About A Girl
02. Come As you Are
03. Jesus Doesn’t Want Me For A Sunbeam
04. The Man Who Sold The World
05. Pennyroyal Tea
06. Dumb
07. Polly
08. On A Plain
09. Something In The Way
10. Plateau
11. Oh Me
12. Lake Of Fire
13. All Apologies
14. Where Did You Sleep Last Night

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !