Ivory Moon

Artiste/Groupe

Ivory Moon

CD

Dark Time

Date de sortie

Octobre 2012

Label

Spider Rock Promotion

Style

Metal Symphonique

Chroniqueur

christian

Note christian

14/20

Site Officiel Artiste

Myspace Artiste

C H R O N I Q U E

Alors là, je vous confie un secret, vous le garderez pour vous n'est-ce pas ?

En 2007, nous n'étions pas moins de trois chroniqueurs des "Portes..." à nous lamenter sur le manque d'épaisseur du deuxième album d'Ivory Moon Human Nature (voir ici) et voilà qu'aujourd'hui, je vais être le seul à vous alerter sur la sortie de cette excellente surprise : Dark Time !

Si j'ai bonne mémoire (je sais lire aussi...), je notais il y a cinq ans (déjà !) qu'avec leurs deux derniers morceaux, tous les espoirs étaient permis !

Eh bien, le temps a oeuvré avec profit pour nos Transalpins qui pondent ici un bien bel ouvrage à des années lumières du modeste présent évoqué précédemment...

Tout (pour moi...) a pris du relief : ce qui paraissait n'être qu'un pâle ersatz de symphonique bâclé et sans saveur s'est métamorphosé en un florilège varié de metal punchy et maîtrisé ! Car chaque morceau de ce nouvel opus d'une part mérite le détour, d'autre part apporte sa pierre originale au solide édifice qui en résulte : Ivory Moon ne se cantonne plus au metal à voix féminine mais est allé cherché sa nouvelle inspiration dans tout ce qui, au final, constitue le metal avec un grand M comme on l'M : prog (New World Order et New Horizons), heavy (Darkness), power (Apocalypse), sympho quand même (Away) ou gothique (Heroes)... 

Mais que s'est-il bien passé pour qu'on en arrive là ?

Mis à part le départ de Cécilia Serra remplacée par Gabriella Aleo (ce qui doit quand même compter car la voix de la nouvelle venue décoiffe...), pas grand chose : sinon que les musiciens ont dû sacrément bosser pour nous faire oublier leurs travers passés : Sandro Manicone s'est perfectionné au chant, la base rythmique a gagné en puissance et en audace, les claviers se sont enrichis de lignes mélodiques séduisantes, restent des soli de guitare encore bien ternes à mon goût parce que manquant souvent de célérité et d'originalité... La production (Christian Ice) enfin, assure un rendu qui ne lèse aucun des protagonistes et surtout, confère à l'ensemble une homogénéité remarquable !

Je ne m'attendais pas à cette bonne surprise pour finir 2012 alors vous êtes bien d'accord : ne dites pas à mes collègues qu'Ivory Moon est désormais méconnaissable mais par contre, faites tourner la rumeur : un nouveau grand groupe Italien vient de voir le jour après des débuts plus que balbutiants et ça, c'est une sacrée bonne nouvelle pour débuter une nouvelle année Metal ... 

 

Tracklist de Dark Time :

01. New World Order
02. New Horizons
03. Darkness
04. Apocalypse
05. Away
06. Soul Disguised
07. Heroes
08. Out Of Control
09. Endless
10. The Merchant Of Venice
11. Rogue

Venez donc discuter de cette chronique, sur notre forum !