Artiste/Groupe:

Armored Saint

CD:

Win Hands Down

Date de sortie:

Juin 2015

Label:

Metal Blade Records

Style:

Heavy Metal

Chroniqueur:

Blaster Of Muppets

Note:

16/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Armored Saint, un groupe qui prend son temps. Une formation qui a fait parler d'elle dans les années 80 mais a toujours conservé un statut relativement confidentiel. Alors certes, le succès d'estime, ce n'est pas ça qui paie le loyer, c'est vrai... mais c'est toujours ça de pris. Ceux qui se sont penchés sur la discographie de ces messieurs savent que la personnalité et la qualité sont souvent au rendez-vous. On aurait pu croire qu'une fois l'aventure Anthrax terminée pour le chanteur John Bush, Armored Saint serait un peu plus productif mais non... Revelation a vu le jour en 2000, il a fallu attendre dix ans pour goûter au décevant (avis personnel) La Raza et ce n'est que maintenant, en juin 2015, que sort Win Hands Down, septième album du combo. Seulement, ce coup-ci, on pourra vraiment dire (contrairement à la dernière fois) que l'attente en valait la peine.

Les premiers instants de la chanson titre rassurent : le groupe semble en grande forme et le son est de bien meilleure qualité que sur La Raza. La production apporte épaisseur et profondeur aux nouvelles compos du Saint et tous les instruments sont parfaitement servis par un mix équitable (qui permet notamment de savourer les belles attaques de basse - instrument souvent sous-mixé - du volubile Joey Vera). En plus de cela, le morceau d'ouverture possède une belle énergie mais surtout une approche mélodique qui fait mouche avec un refrain bien catchy. La mélodie, parlons-en : elle est au centre de ce septième album. Le travail fourni par les Californiens en la matière est assez remarquable et fouillé, ce qui rend cette galette particulièrement accessible. Mais n'allez pas imaginer pour autant que Win Hands Down pue la compromission. Non, l'énergie et la puissance demeurent (Mess, An Exercise In Debauchery, With A Full Head Of Steam ou Up Yours sont là pour en attester) bien qu'il ne s'agisse pas du disque le plus heavy sorti par le combo. 

Ce qu'il vous faut savoir : Win Hands Down, c'est neuf chansons et cinquante et une minutes de musique. Cinq ans d'attente et seulement neuf compos ? Oui. Mais c'est très bien ainsi car l'ensemble est abouti et cohérent tout en restant assez varié. Pas un morceau ne fait doublon avec un autre. Ils ont tous leur petit truc, une identité bien distincte. Le groupe se permet un petit break jazz cool en plein milieu de Win Hands Down, un passage oriental dissimulé au coeur de Mess, un duo entre John Bush et Pearl Aday (fille de Meat Loaf et femme de Scott Ian) sur l'énergique With A Full Head Of Steam, il sort le piano, quelques cordes, une ambiance mélancolique et un chant tout en retenu sur la ballade Dive avant de revenir à un hard plus frontal sur Up Yours... Bref, il se passe toujours quelque chose et, à chaque fois, c'est très bien fait. Les guitaristes Jeff Duncan et Phil Sandoval proposent quelques excellents soli (celui de la chanson titre, bien étendu et mélodique, est parfait) et les musiciens prennent le temps de développer leurs compos les étirant parfois sur six ou sept minutes. Et surtout, jamais tout cela ne sonne daté ou obsolète ; on reconnait le Saint mais sans que le groupe ne cherche à copier ses oeuvres antérieures. Bref, le combo va de l'avant et il le fait avec brio... sans totalement tourner le dos au passé non plus. Il y a quelque chose qui rappelle l'atmosphère de Last Train Home (album Symbol Of Salvation) dans le couplet de Muscle Memory. Le riff bien heavy de That Was Then, Way Back When n'aurait-il pas un petit goût de Lesson Well Learned (chanson qui a révélé le groupe, parue en 1982 sur la compilation Metal Massacre vol. 2 du label Metal Blade Records) ? Mais que les nostalgiques n'aient pas de faux espoirs, Armored Saint ne s'attarde pas sur ses anciens exploits. Win Hands Down ne ressemble donc pas aux premières réalisations des Américains et c'est très bien. Mieux que très bien d'ailleurs... car, soyons clairs, le groupe a rarement aussi bien sonné qu'aujourd'hui ! Prenons John Bush par exemple, il est en forme olympique ! Ce chanteur ne semble pas vieillir et se livre toujours avec la même conviction !

Verdict : Win Hands Down est une belle surprise. C'est l'album d'une formation mûre, libre, en pleine possession de ses moyens. Ce disque regorge de personnalité et de musicalité. C'est heavy, mélodique, varié... on n'a pas le sentiment que le groupe applique bêtement des formules. Au contraire, il y a beaucoup de liberté et de plaisir ici... ça se sent. Assurément, l'un des retours les plus remarquables de l'année. Le problème, c'est que, comme souvent avec Armored Saint, on risque de ne pas être très nombreux à s'en rendre compte... Alors faites-vous donc une faveur et intégrez le petit cercle des chanceux ou curieux qui auront mis la main sur l'un des meilleurs albums de hard/heavy de 2015 !

Tracklist de Win Hands Down :

01. Win Hands Down
02. Mess
03. An Exercise In Debauchery
04. Muscle Memory
05. That Was Then, Way Back When
06. With A Full Head Of Steam
07. In An Instant
08. Dive
09. Up Yours