Artiste/Groupe:

Tyr

CD:

Battle Ballads

Date de sortie:

Avril 2024

Label:

Metal Blade Records

Style:

Folk Metal

Chroniqueur:

Le Diable Bleu

Note:

19/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Dite donc, amies lectrices, amis lecteurs, une question me terrasse...
Vous ai-je déjà évoqué mon chien ?
Pourquoi faites-vous cette tronche ?
Vous vous dites peut-être que je suis sous rampe de lancement pour chroniquer le dernier de Cédric Sapin Defour, son odeur après la pluie.
Non, non et non, point du tout. Je suis en partance, et sans doute en errance, pour évoquer un point commun que je partage avec Meije.

 

Meije,
Ce chien un rien beige
Qui adore lui aussi la neige,
Mais qui Ö sacrilège
Et m’en déplaise,
Abjure les GMA finlandaises.

Bien non, il ne s’agit pas de ce point-là. De plus, il eut été trop aisé d’en faire le lien. Non, ce que nous partageons est étonnant, écoutez un peu. Quand on lui caresse un point précis dans le cou, son membre postérieur gauche bat inévitablement la mesure sur le sol. Gros nigauds, je vous vois prendre vos têtes de coquinous, ressaisissez-vous, car dans mon cas il ne pourrait s’agir de cela, bien évidemment.
Dans mon cas précis, mon membre inférieur droit se trouve sollicité pour battre la mesure en présence d’une GMA époustouflante, bien évidemment. Comme si celle-ci agissait sur une partie particulièrement réactive et très rarement sollicitée.
Et à ce jour précis où la cadence martellante devient exceptionnelle, le Meije perçoit que je venais de tomber sur une GMA. particulièrement dingue, le Battle Ballads des mythiques Tyr.

Tyr, le groupe de Folk pur jus, pur aussi et entier, qui délivre depuis toujours un Viking Metal honnête et dur, de la plus belle des manières, avec émotion et force, avec finesse et puissance.

Un album plein, remarquable d’équilibres et de diversités.
Un album fort, poétique et enthousiasmant.
Un album complet, empreint de nouveautés progressives et de classicisme.
Un album dingue, sautillant et martelant.

Vous ne serez pas déçus si vous deviez découvrir ce groupe à l’identité unique, évoluant tout à la fois dans le Death, Heavy, le Folk, le Viking Metal etc...
On peut y trouver de la musique folk avec des guitares acoustiques, des sonorités de claviers métalliques, juste après un pur heavy/speed Metal et aussi quelques passages bruts de Death (courts et rares) empreint de touches symphoniques.
Et vous, fans de toujours, fans de 25 années, vous serez conquis par les nouveautés et le virage énergique prit par ce 9e album.

Alors, commençons vite, pour tenter de convaincre les plus sceptiques, par ce bien représentatif du genre Viking, Hammered, et révélateur d’un style Tyr modernisé.




Pour les plus anciens fans du groupe, voici un futur classique que l’on devrait adorer en live, Dragons Never Die. On y retrouve tout ce que l’on a aimé dans la carrière de ce groupe qui ne ment pas et qui bénéficie d’un joli capital sympathie inoxydable.




Achevons ces présentations par le chef-d’œuvre Torkils Døtur. Je vous propose ici une ancienne version live que vous ne trouverez pas sur notre Battle Ballads ici chroniqué. Le final tonitruant de cette ballade nordique que vous trouverez sur le Battle Ballads est une pure dinguerie, on frôle le divin.




L’ensemble de l’album pourrait vous être présenté de la même manière, le splendide Causa Latronum Normannorum, l’ultra tonitruant Axes, le sautillant Unwandered Ways etc ...
Alors, je vous abandonne à la découverte des autres pépites que vous ne tarderez pas à découvrir dans ce remarquable Battle Ballads.
Bon, honnêtement, j’apprécie un tantinet moins la piste Battle Ballads, rappelant peut-être quelques molles compositions passées du groupe.

Voici, un album de guerriers, de bourrins et de fins musiciens à la fois, qui devrait vous transporter.
Les compositions finement ciselées et puissamment produites transpirent l’amour de la musique populaire des contrées envoutantes des iles Féroé.
Ces mélodies riches, innovantes et variées alliées à la maitrise de leur art, à la puissance du Rock, du Folk Metal et du Death Mélo mettent le frisson. Les Tyr viennent d’enrichir leur palette en y apportant quelques touches progressives qui ici flirte avec le divin. C’est étonnant, car le groupe ne proposait plus, depuis quelques albums, que quelques rares morceaux transportants. Son dernier live philharmonique m’avait laissé en arrière de leur route. Merci de m’avoir repris avec vous et gros respects, messieurs les musiciens de Tyr.

Pour conclure, le seul et unique gros défaut (il faut bien en trouver un...) de ce sublime Battle Ballads est qu’il demeure trop concis ... à l’instar de la vie trop courte de nos fidèles compagnons à quatre patounes. En attendant, ma papatte droite défonce le plancher au rythme de cette dinguerie. Meije confirme mon doute, on va carreler non ?!

Tracklist de Battle Ballads :

01. Hammered
02. Unwandered Ways
03. Dragons Never Die
04. Row
05. Torkils Døtur
06. Vælkomnir Føroyingar
07. Hangman
08. Axes
09. Battle Ballad
10. Causa Latronum Normannorum

 
 
 

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !