Resistance

Artiste/Groupe

Resistance

CD

To Judge And Enslave

Date de sortie

Janvier 2012

Label

HBR Productions

Style

Metal moderne

Chroniqueur

Scum

Note Scum

16/20

Site Officiel Artiste

Myspace Artiste

C H R O N I Q U E

Holy Shit ! Voici peut-être le premier album de Metal tel qu'il sera joué dans quinze ans. Et c'est à nouveau la Belgique qui porte l'espoir de ce renouveau et de cette fraicheur nouvelle qui pourrait rapidement conquérir le monde si celui-ci daignait s'ouvrir au talent et non plus à l'argent. Resistance que ça s'appelle. Déjà, avec un nom comme ça, on penserait plus à un groupe de metal traditionnel conservateur. Avec le concept puissant mais travaillé du titre To Judge And Enslave - suffisamment évocateur -, le groupe s'avance jusqu'à vous sans rien laisser paraitre de son efficacité et de sa grandeur. Pourtant, avec un album au potentiel aussi grand, ce groupe peut devenir énorme et influencer la moitié de la future scène mondiale.

Tout d'abord, c'est une question de variété. Dix titres tous différents mais avec la même base metallique hardcorisée, alternant violence pure et travail mélodique bref mais de premier plan. C'est ce qui fait que déjà, il est impossible d'ignorer ce disque. Ensuite, il y a le talent de composition : comment sortir indemne du terrible Pointless Desire, mid tempo orageux et ravageur ? Comment surmonter la furie d'un Brutalized, le côté définitif d'un Hordes Of The Damned, ou l'intensité folle de l'introductif The Descent ? Pas mal de groupes signés n'auront pas le talent nécessaire pour approcher 10% de l'efficacité et de la cohérence de ce truc de malades. Le chant est varié, ponctué de cris déviants sur l'aigu pour renforcer le côté borderline de ce chaos organisé. L'équilibre de chaque piste est quasi parfait, le charme opère du début à la fin, et le fan de metal ne pourra que se réjouir d'avoir trouvé un groupe capable de releguer Hatebreed, Chimaira, Killswitch Engage et même toute la frange deathcore mondiale au rang de lointain souvenir.

L'exploit n'est pas mince, le travail est remarquable et ce disque poutre (et pas du genre maison normande mais plutôt du style Bamako sous stéroïdes). Tout simplement. Resistance est le futur de la définition de base du Metal et un tel album ne pourrait être que la bible d'une nouvelle religion guerrière. Préparez-vous à subir la colère belge, elle surpasse de loin celle des cousins américains. Resterait plus qu'à pousser tout les voyants au maximum sur le prochain essai pour obtenir le Reign In Blood du Metal moderne. Respect total.

 

Tracklist de To Judge And Enslave :


1. The Descent
2. Make Belief Savior
3. Hordes Of The Damned
4. Oblivious
5. E.N.S.L.A.V.E.D.
6. Nihil
7. Traitor
8. Brutalized
9. Pointless Desire
10. Clench Your Fist At God

Venez donc discuter de cette chronique, sur notre forum !