Artiste/Groupe:

Periphery

CD:

Live In London

Date de sortie:

Novembre 2020

Label:

Century Media

Style:

Metalcore Progressif

Chroniqueur:

ced12

Note:

16/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Mieux vaut tard que jamais dit l'adage et c'est avec une bonne décennie de retard que je me penche enfin sur Periphery, pointure réputée ultra créative nous venant du Maryland, outre-Atlantique. Dix ans pour moi pour m'intéresser enfin à ce groupe, autant pour Periphery pour proposer son premier live. C'est que ce groupe n'est pas si simple à appréhender. Déjà, à catégoriser entre djent (expression un peu fourre-tout allant de Meshuggah à Vola, vaste spectre couvert en terme d’intensité), metalcore progressif ou encore math-metal. Certaines étiquettes peuvent repousser (personnellement, le math-metal n'est pas trop ma came) et l'occasion ne s'était tout simplement pas présentée à moi. Cela n'a pas grande importance, ce Live In London peut être une bonne porte d'entrée à la musique du groupe, alors let's go.

Et le groupe n'a pas décidé de m'aider. Ouverture de ce show londonien (le plus gros donné par le groupe sur sa dernière tournée, preuve qu'on n'est parfois pas prophète en son pays !), Reptile, dix-huit minutes au compteur (dont une bonne intro de deux minutes), pas évident du tout d'attaquer par ce bout-là quand bien même j'applaudis la prise de risque artistique. Surtout qu'en me documentant un peu (c'est que j'ai bossé !), même si le groupe aime à allonger ses morceaux (dimension progressive oblige) une telle durée, selon la chronique de IV : Hail Stan publiée sur ce noble webzine, c'est un record. Et honnêtement, ça passe plutôt bien même si je pressens d'entrée qu'il me faudra y revenir pour bien absorber ce titre, l'envie ne manque pas, ma curiosité est piquée. Plutôt fair-play pour mon implication, et plutôt malin, le deuxième titre fait moins de quatre minutes, envoie la sauce. Periphery en deux titres, je comprends mieux l'aspect versatile du groupe. Faut s'accrocher mais ça en vaut la peine.

Ce live s'enchaîne vraiment bien, la doublette Scarlet - Marigold plus accessible (commerciale) avec des refrains bien catchy est très réussi et je rentre bien dans l'atmosphère du groupe. Spencer Sotelo au chant assure même si je trouve le chant clair parfois un peu fébrile et si le garçon n'est pas des plus bavards, pour ma part, ça me va très bien. La musique parle d'elle-même et, ici, le fait bien. Le son de ce live est de qualité, les guitares sont mises en avant, tantôt distordues, tantôt bien lourdes avec des riffs typiquement djent qui, à défaut d'originalité, font le job. Certains pourront trouver que dix titres, c'est bien peu pour un groupe qui a cinq disques à son actif, mais voilà la rançon de ce Reptile jouée en ouverture. Il y en a là pour soixante-quinze minutes, c'est plus que convenable. Je laisse aux fans les quelques regrets de ces morceaux qui manqueront mécaniquement, il y en aura toujours et pour un premier live peut-être qu'une approche un peu best-of (en combinant différents concerts) aurait pu être retenue, surtout que – et c’est bien logique - le dernier disque est surreprésenté (quatre pistes sur dix).

Ma découverte (tardive !) de Periphery est donc une réussite pour moi et sans aucun doute, je vais sérieusement m'intéresser aux efforts studio. Tout ici n'est pas parfait, l'aspect versatile, barré de Periphery rend parfois le groupe difficile à suivre mais les Américains retombent bien sur leurs pieds, les refrains parfois un peu trop catchy remettent un peu l'église au milieu du village dans un déferlement d'idées (qui à la lecture d'autres chroniques sur le groupe en laissent certains à quai). Groupe assurément intéressant, live plaisant, les fans peuvent à mon avis y aller sereinement, les autres n'y perdront pas à tenter le coup. Pour moi, ça a fonctionné.


Tracklist de Live In London :

01. Reptile
02. CHVRCH BVRNER
03. Remain Indoors
04. Follow Your Ghost
05. Scarlet
06. Marigold
07. It's Only Smiles
08. Psychosphere
09. Blood Eagle
10. Lune

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !