Artiste/Groupe:

My Dying Bride

CD:

Macabre Cabaret

Date de sortie:

Décembre 2020

Label:

Nuclear Blast

Style:

Doom Gothique

Chroniqueur:

ced12

Note:

14/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Été 2016, Summer Breeze Festival à Dinkelsbühl en Bavière. Il fait froid, humide, bref, une soirée d'août en Allemagne (pourquoi croyez-vous que ce peuple au goût certain colonise les plages de la Méditerranée ou celles des Canaries ?). Notre équipée de quatre mousquetaires se scinde en deux. De notre côté, nous affrontons la pluie et le froid et nous prenons pleine face, outre des rideaux de flotte, un concert apocalyptique de Parkway Drive. Les deux restés en retrait ne peuvent de fait se prendre une bière au BeerGarten comme ils aiment tant le faire et attendent dans la grande tente couverte ... et assistent, contraints et un peu forcés, au concert de My Dying Bride. Le moral quelque peu plombé, leur débriefing sera impayable. "Des types en costume, un chant bien dark, une atmosphère bien funèbre et pesante ... pfff une purge !!". Telle fut de fait ma première impression sur My Dying Bride et honnêtement, ça ne m'avait pas motivé outre mesure (euphémisme).

Novembre 2020 ayant été un mois bien pourri (comme pour tant de gens), je me suis dit que c'était peut-être l'occasion de tenter le coup. Après tout, difficile de faire plus adaptée comme ambiance (même si bon soyons justes, il y a un peu trop de soleil en terre occitane pour vraiment apprécier du doom !). Bon point allant dans ce sens : c'est un EP trois titres et pour attaquer un tel univers, c'est un format très adapté. Premier morceau et "single", Macabre Cabaret qui dure dix minutes et je suis déjà dans ce à quoi je m'attendais : de l'orgue, un riff de guitare lancinant, je retrouve l'atmosphère pesante annoncée, cette voix bien funeste. Et je dois dire que ce titre passe plutôt bien avec une bonne variation d'intensité au milieu qui offre une belle alternance. C'est moins écrasant qu'un Beyond Broken Earth de Paradise Lost et au niveau des vocaux, je pense parfois à un Alice In Chains en plus pesant encore (oui, les initiés s’en amuseront sans doute mais je ne pensais pas cela possible). Les deux autres morceaux sont sur des formats plus courts dépassant cinq minutes. A Secret Kiss possède un bon riff de guitare bien tordu, le chant harmonisé va toujours chercher du côté du gothique, ça s'écoute même si c'est assez intense, épais voire étouffant. A Purse Of Gold And Stars est plus expérimental, du piano et pour tout te dire, je n'ai pas vu grand intérêt à ce titre.

Je ne suis pas devenu fan de My Dying Bride grâce à cet EP. Ce n'est pas mon domaine de prédilection. Néanmoins, c'est très pro, s'écoute sans déplaisir et les fans de ce style si particuliers devraient s'y retrouver sans problème. Un bon encas pour les fans dans l'attente d'un prochain album.

 

Tracklist de Macabre Cabaret :

01. Macabre Cabaret
02. A Secret Kiss
03. A Purse Of Gold And Stars

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !