Artiste/Groupe:

Mayhem

CD:

Atavistic Black Disorder / Kommando

Date de sortie:

Juillet 2021

Label:

Century Media Records

Style:

Black Metal et Punk

Chroniqueur:

JeanMichHell

Note:

12/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Dans la série : « Y’en a un peu plus je vous l’mets quand même ?» voici les petits gars de Mayhem qui nous font le coup du reste du festin de Daemon. L’album sorti en 2019, dans la continuité assez direct du cultissime De Mysteriis Dom Sathanas, n’avait pas vraiment livré l’intégralité de sa substance. Nous voici donc face à Atavistic Black Disorder / Kommando, découpé en deux parties, trois titres issues donc de la session d’enregistrement de Daemon, et de quatre titres reprises de punk, éminente influence du Black Metal.

En ce qui concerne les restes du festin, c’est du classique. Voces Ab Alta, fleure bon le premier album du groupe. L’ambiance, le riffing si particulier, la couche de double pédale, la manière de chanter d’Attila qui déclame ses paroles autant qu’il ne les hurle, on retrouve les éléments qui ont toujours fait le succès de Mayhem. Un premier titre qui fonctionne très bien. En ce qui concerne Black Glass Communion et Everlasting Dying Flame, sont deux titres plus classiques et assez convenus, pas vraiment de quoi réveiller un mort même si les fans devraient s’y retrouver.

En revanche la seconde partie, elle, est nettement plus surprenante. La fameuse phrase « Deux salles, deux ambiances » n’a jamais été aussi appropriée. Le son est déjà plus net, moins fouillis ce qui correspond mieux aux hommages voulus. In Defense Of Our Future, reprise des incontournables Discharge, permet de comprendre de suite que le groupe est là pour se faire un petit plaisir. Attila, accompagné de Billy Messiah (ex vocaliste live du groupe) se lâche et il transpire une ambiance bon enfant. Maniac fait également partie de la fête en venant pousser la chansonnette sur Hellnation, son timbre de voix si particulier, et toujours un brin tremblotant, correspond parfaitement à celui de Jello Biafra. Entendre ces trois vocalistes, tout droit sortis des enfers, jouer le jeu d’un autre exercice est le principal attrait de cet EP.


Globalement, malgré ce côté évident du plaisir de reprendre des groupes appréciés par le groupe, le groupe propose une pure redite musicale des versions originales. Il aurait peut-être été plus intéressant de faire coller l’univers si particulier de Mayhem à ces compositions punks, et ainsi sortir de la simple reproduction.

Vous l’aurez compris, cet EP n’a d’intérêt que pour les hard fans du groupe. Dans son ensemble, il est sympathique, se laisse tranquillement écouter, mais sans être réellement indispensable. La pandémie a obligé à trouver des nouveaux moyens de financement, Mayhem a choisi celui-ci.


Tracklist de Atavistic Black Disorder / Kommando :

01. Voces Ab Alta
02. Black Glass Communion
03. Everlasting Dying Flame
04. In Defense Of Our Future (reprise de Discharge)
05. Hellnation (reprise des Dead Kennedys)
06. Only Death (reprise de Rudimentary Peni)
07. Commando (reprise des Ramones)

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !