MANOWAR


Artiste/Groupe

Manowar

Album

Gods Of War - Live 2007

Date de sortie

2007

Style

True-Metal

Chroniqueur

yanng

Site Officiel Artiste

Myspace Artiste

C H R O N I Q U E

Les fans de Manowar doivent avoir un sacré pouvoir d'achat pour pouvoir suivre les sorties de leurs Kings car il ne se passe pas 3 mois sans qu'un quelconque EP, album, DVD ou autres ne sorte. Et c'est cette fois le tour d'un nouveau live (encore un me direz-vous !!). Un double live enregistré lors de leur dernière tournée européenne visant à promouvoir leur dernier album "Gods Of War", album qui s'était d'ailleurs révélé assez décevant, longuet et trop orienté vers le métal symphonique. Ce live est donc l'occasion d'entendre comment les dernières compositions des chevaliers du métal sonnent en live.

Commençons tout d'abord par les points positifs : ce double live a une production de folie, certes il a dû être retravaillé en studio mais son mix est parfait. Joe Di Maio a toujours été très exigeant sur la prod' des albums de Manowar et une fois encore, le résultat est brillant, chaque instrument sonnant parfaitement à sa place. En plus, le public est vraiment mis en avant ce qui donne une dimension de folie sur les morceaux les plus épiques.

La set-list (22 titres tout de même !) se concentre donc principalement sur les 2-3 dernier albums du groupe. Bien évidemment, "Manowar" ouvre le bal, "Kings Of Metal" est bien présent mais c'est surtout l'occasion d'entendre live les nouveaux morceaux de "Warriors Of The World United" et "Gods Of War". Exit donc "Hail & Kill", "Sign Of The Hammer"...

Les grands moments de ce double live sont incontestablement délivrés par la foule de Warriors bien décidée à reprendre en choeurs les grands refrains guerriers des Kings. On notera la magnifique deuxième moitié de "The Gods Made Heavy Metal" sur laquelle le public, mixé très en avant, accompagne et répond collégialement à Eric Adams sur le refrain.

Il en sera de même sur l'intro de "Warriors Of The World United" sur laquelle la foule entonnera massivement le thème. "Sons Of Odin", en live, est une vraie merveille. En effet, sur ce morceau épique de guerrier, les orchestrations et la foule déchainée créeront une véritable magie. Ecoutez le "Sons of the gods, today we shall die, open Valhala's door. Let the battle begin with swords in the wind HAIL GODS OF WAR !!" repris par le public.

Les Kings termineront leur show par 2 hymnes, tout d'abord le "Hymn Of The Immortal Warrior" qui rend beaucoup mieux en live que sur le dernier album. Puis c'est le légendaire "The Crown And The Ring" qui vient clore le bal, impossible de ne pas attraper la chair de poule, sortons nos épées, finissons nos bières, faisons le signe du marteau et apprétons nous à partir au combat.

En bref, ce double live est plutôt une réussite qui nous permet de pardonner en partie le passable "Gods Of War". Sa production et le public mixé très en avant sont ses atouts principaux qui lui confèrent quelques passages magiques. Mais maintenant messieurs les Kings Of Metal, il serait temps de vous remettre à composer un nouvel album de vrai warrior, pas de métal symphonique ennuyeux... car je sens gros comme une maison que votre côté marketing va bientôt nous proposer un double best-of ...