Artiste/Groupe:

Helloween

EP:

Skyfall

Date de sortie:

Avril 2021

Label:

Nuclear Blast Records

Style:

Power Metal Mélodique

Chroniqueur:

Blaster Of Muppets

Note:

12/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Eh bien, le voici enfin, ce premier single du Helloween "nouvelle mouture", avec le retour de Michael Kiske et Kai Hansen au bercail... c’est qu’on a failli attendre ! Depuis que ce groupe existe, jamais il n’aura fallu être aussi patient entre deux albums. My God-Given Right est sorti en 2015 et le prochain est prévu pour ce mois de juin. Six ans. C’est long. Et cela fait plusieurs mois que les Citrouilles teasent leur nouveau single, Skyfall donc, la compo qui va nous donner un avant-goût d’un des disques les plus attendus de 2021 (par les fans de power mélodique) et montrer le nouveau visage d’un Helloween qui compte maintenant sept membres. 

Alors, Skyfall, c’est quoi ? Une pochette qui ne fait pas rêver pour commencer. Passons. C’est aussi une vidéo. Pour être poli, je la qualifierai (au mieux) de "gênante". Mon respect pour le groupe me commande de m’abstenir d’en dire davantage. Mais la compo - signée Kai Hansen - tient-elle au moins la route ? Eh bien oui : soyez soulagés, Skyfall est un bon titre, majoritairement speed bien que changeant. C’est une chanson à tiroirs, sérieuse (pas un single "fun" basé sur des mélodies trop festives), qui possède une dimension épique et joue la sécurité (auprès des auditeurs) en reprenant des ingrédients chers au fameux diptyque Keeper Of The Seven Keys sorti dans la deuxième moitié des années 80. Le titre est entraînant, dynamique, servi par un son puissant (la production est de qualité), comportant des parties instrumentales qui permettent à chaque musicien de briller (on notera que la basse de Grosskopf ressort très bien dans le mix, c’est toujours agréable, surtout avec des lignes aussi remarquables) et, surtout, il réunit les trois chanteurs du groupe. Entendre Hansen, Kiske et Deris ensemble (et en forme), quand on aime les différentes ères du groupe, ça fait plaisir, c’est indéniable. On reconnait bien la patte de Kai Hansen à la composition : les mélodies et le côté épique évoquant aussi bien à son travail dans Helloween qu’à certaines compos de Gamma Ray (Somewhere Out In Space) portent son sceau. Hansen fait évoluer sa chanson sans lasser en proposant des breaks savamment agencés, des accalmies, des accélérations foudroyantes, des sonorités variées (avec notamment des passages soutenus par des guitares sèches bien sympas) et, si vous aimez la version éditée pour la vidéo, attendez d’écouter la seconde piste, une version longue de douze minutes qui propose une répartition différente des lignes de chant entre les vocalistes, spécialement pour ce single. Elle est meilleure car moins décousue (les transitions sont parfois un peu trop rapides ou maladroites sur la version courte, certains passages passent trop vite, comme c’était le cas avec la version "edit" du classique Halloween si vous vous en souvenez). Reste que, bien qu’il soit bien fait et efficace, ce Skyfall manque peut-être un peu d’audace, à trop vouloir coller à une formule Helloweenienne classique. Mais ça, c’était couru d’avance, surtout pour un premier single qui n’est pas censé déstabiliser son cœur de cible. 

En bref, voilà un single qui livre exactement ce qu’une majorité de fans attend probablement de lui. On ne tombe pas de sa chaise de surprise, les ficelles sont là, le cahier des charges est respecté, il y a de l’énergie, de bonnes mélodies... ça rassure (si certains étaient inquiets) et ça envoie ! Ils auraient quand même pu se fendre d’une ou deux faces-b sur ce single, ça manque un peu de générosité. Mais la bonne nouvelle est là : Helloween a l’air en forme. Maintenant, il nous tarde de savoir ce que le reste de l’album nous réserve. Rendez-vous dans deux mois. 

P.S. : pour être tout à fait clair, la note attribuée ne prend pas uniquement en compte la qualité de la chanson proposée mais aussi le single en tant que produit dans sa globalité (qui ne propose que deux versions d’un même morceau et que je trouve donc d’un intérêt limité). S’il avait juste fallu noter Skyfall en tant que compo, j’aurais été un peu plus généreux. 

Tracklist de Skyfall :

01. Skyfall (single edit)
02. Skyfall (exclusive alternative vocals edit)

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !