Artiste/Groupe:

Duff McKagan

CD:

Lighthouse

Date de sortie:

Octobre 2023

Label:

The World Is Flat

Style:

Blues Punk Rock

Chroniqueur:

KABET

Note:

17/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

« - Mais c’est pas du métal ton truc !

-  Pourquoi ? C’est Duff qui a fait l’album !

- ?????

- Duff McKagan bon sang ! Le bassiste punk et fondateur d’un des plus grands groupes de metal au monde, les Guns n’ Roses au sein duquel il jouera de la quatre cordes pendant douze ans de 1985 à 1997. C’est pendant cette période qu’il va se faire connaitre du grand public et également se brûler les ailes dans toutes sortes d’addictions d’alcools et de drogues. En même temps vu la réputation du groupe, le succès très jeune et l’art du destroy c’était couru d’avance. Duff c’est pour moi une image qui reste gravée dans ma mémoire et qui résume cette période : la reprise d’Attitude des Misfits sur le Use your Illusion tour en 1992 ou ce bassiste dégingandé et peroxydé dans un état quasi second s’avance sur le devant de la scène dès le premier quart du concert et s’empare du chant en plus de sa basse pour un moment de pur punk ! Une véritable madeleine de Proust. Tiens regarde :


Après avoir quitté les Guns en 1997 à cause d’une mésentente avec Axl Rose (pas étonnant) et avoir rejoint le Velvet Revolver pendant un temps, et avoir travaillé à Slash ou Ozzy Osbourne entre autre, il a aussi fait quelques albums solo.

- Ah OK ! Donc c’est parti pour un nouvel album punk / metal avec Lighthouse !

- C’est là où tu te fous le doigt dans l’œil jusqu’à la garde car pas du tout ! Moi aussi j’attendais ce son Duffien bien punk et complètement barré, mais le garçon s’est assagi à l’aube de la soixantaine, sa femme jouant un rôle majeur dans le contrôle de sa vie et éviter le retour aux addictions diverses et variées. Lighthouse c’est un album avant tout introspectif où Duff s’ouvre et chante avec son cœur et ses tripes. En plus il joue quasiment tous les instruments : batterie, basse, guitare acoustique et électrique pour un résultat tout en sobriété, loin mais alors très loin des Guns, du Velvet Revolver ou des reprises punk dont on était habitué. Cet opus propose onze titres (oui plutôt 10 + 1 reprise de Lighthouse) écorchés qui nous font assez souvent penser à du blues rock façon Bob Dylan, pas de titres qui nous rappellent son passé sauf peut être Just Another ShakedownDuff balance un titre plus punchy mais toujours dans une sorte de retenue magnifique. Ce Lighthouse est un album d’une grande maturité, complet, chanté et joué avec les tripes et ça se ressent. Tout est parfait, Duff réussit un truc grandiose, et même si ce n’est pas un album de métal, c’est un sacré bon disque réalisé par l’un des plus grands bassistes du metal / punk pour toute une génération.

 


- Bon tu m’as paumé là ! Un album qui n’est pas métal, mais fait par un bassiste metalleux et punk au passé long comme le bras, et tu y trouves ton compte même si le style est très blues rock ? Mais c’est bon ou pas au final ?

- Mais ce n’est pas bon ! C’est excellent ! Ce serait une hérésie de passer à côté de cette galette que je conseille à tous ceux qui veulent s’aventurer sur quelque chose d’original. Là Duff réussit un sacré tour de passe passe et prend tout monde à rebrousse poil pour une réussite totale.  »

Tracklisting de Lighthouse

01. Lighthouse
02. Longfeather
03. Holy Water
04. I Saw God On 10th St.
05. Fallen
06. Forgiveness
07. Just Another Shakedown
08. Fallen Ones
09. Hope
10. I Just Don’t Know
11. Lighthouse (reprise)

 

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !