Artiste/Groupe:

Diamond Head

CD:

Diamond Head

Date de sortie:

Mars 2016

Label:

Dissonance Productions

Style:

NWOBHM

Chroniqueur:

Orion

Note:

16/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Depuis sa reformation, et malgré le buzz autour du nom du groupe orchestré par Metallica notamment, on ne peut pas dire que Diamond Head ait particulièrement brillé par ses sorties.
Trois albums en tout depuis la reformation, et aucun n’a vraiment marqué les esprits (c'est le moins qu'on puisse dire), l’époque du fameux Lightning To The Nations qui a influencé tant de musiciens semblait bel et bien révolue. Re-séparation, re-reformation avec puis sans le chanteur d’origine (Sean Harris) mais rien n’y a fait, Diamond Head se cherche mais ne se trouve pas. Au point que Brian Tatler, le guitariste et seul membre originel encore en piste, a pensé à jeter l’éponge une bonne fois pour toutes.
Mais aujourd'hui, c'est (encore) l'heure d'un nouveau départ pour ce groupe issu de la NWOBHM avec le recrutement au chant d'un certain Rasmus Bom Andersen, danois d’origine. Nouveau départ avec un album sans titre, comme pour remettre les pendules à zéro. Et nouveau départ avec le retour plein cadre du logo originel, présent sur la pochette des deux premiers albums et que l’on n'a jamais revu depuis sur un album studio du groupe.

Et je dois dire que l’écoute de cet album fut une véritable surprise ! Il faut avouer que ça fait un bail qu’un album de Diamond Head a suscité autant d’intérêt de ma part. En fait, jamais, puisque j’ai découvert Lightning To The Nations a posteriori et les autres albums parus depuis que je connais ce groupe ne m’ont pas du tout interpellés.
Ici, c’est le retour gagnant aux racines. Le groupe a cherché à composer des titres dans l’esprit du fameux Lightning To The Nations, ça semble évident, mais le résultat est là. En plus, on découvre ce nouveau chanteur, Rasmus Bom Andersen, dont le timbre de voix n’est pas sans rappeler par moments celui de Sean Harris, le chanteur emblématique du groupe. Pour un retour dans le temps encore plus réussi !

Le premier morceau, Bones, au riff bien foutu et au refrain simple mais accrocheur ("On the edge, on the edge...") lance les hostilités de la meilleure des façons. On reste sous le charme avec le véloce Shout At The Devil et son riff totalement typé années 80. C’est un bond dans le temps que l’on effectue mais Diamond Head arrive à concilier le son typique du groupe (celui de l’album susmentionné) et un son plus moderne. Bref, on est en terrain connu mais en même temps, la production ne sonne pas archaïque du tout. Bon boulot !
Inutile de rentrer dans le détail de chaque morceau, on retrouve (enfin !) le plaisir d’écouter des compositions de ce groupe qui tiennent parfaitement la route, entre des titres bien groovy et rock and roll (See You Rise, Wizard Sleeve, Speed) et des titres où l’influence de Led Zeppelin se fait assez présente (All The Reasons You Live), notamment celle du titre Kashmir sur le dernier morceau, Silence, avec l'apport des cordes. Une influence que le groupe a toujours clamé, un magazine de l’époque (début années 80) les avait même désignés comme les successeurs naturels de Led Zep. Inutile de préciser que les "vieux fans" du groupe vont être ravis. Les autres vont pouvoir découvrir Diamond Head avec un album qui leur rend justice.

Il aura fallu attendre trente-six ans pour que les Anglais nous sortent enfin un album qui soit le digne successeur du Lightning To The Nations. Je n’ai pas dit aussi bon, juste que l’esprit qui anime ce nouvel album est celui qu’on attendait depuis des lustres, celui du tout premier album. Et du coup, cet album m’apparaît sans difficulté être le meilleur de Diamond Head depuis Lightning, même meilleur que le second album, Borrowed Time, auquel je n’ai personnellement jamais vraiment adhéré.
Alors, s’agirait-il d’une résurrection pour ce fleuron de la NWOBHM, resté trop longtemps dans l'ombre ? On dirait bien…

Tracklist de Diamond Head :

01. Bones
02. Shout At The Devil
03. Set My Soul On Fire
04. See You Rise
05. All The Reasons You Live
06. Wizards Sleeve
07. Our Time Is Now
08. Speed
09. Blood On My Hands
10. Diamonds
11. Silence