Artiste/Groupe:

Cynabare Urne

CD:

Obsidian Daggers And Cinnabar Skulls

Date de sortie:

Octobre 2020

Label:

Helter Skelter Productions

Style:

Death Old School

Chroniqueur:

Azagtoth

Note:

14.5/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

J’ai jeté mon dévolu sur cette sortie 2020 qui réunit trois personnes pour faire un death plutôt typé old school, les protagonistes pratiquant habituellement une musique plus sophistiquée dans leurs projets et combos respectifs actuels ou ancien : que ce soit le regretté Colosseum pour Sameli Köykkä ou son actuel Counting Hours, le projet solo dronesque Horizon Of The Mute pour Jani Koskela ou l’avant-gardiste Apocryphal Voice pour Ville Salonen.

Ici, il est bien question de death à l’ancienne, orienté riffing à 100%, plus suédois dans l’esprit que finlandais.
Du riff pur certes, mais de compétition. C’est le premier morceau qui m’a directement fait rentrer dans cet album, et la première et excellente impression qu’il en est ressorti n’a pas été démentie par la suite ; ni même après une « redécouverte » tardive, histoire de voir si le soufflé était retombé et que j’étais resté sur un fausse impression. Mais non, c’est toujours aussi bon.

Pas spécialement technique, pas spécialement rapide, forcément, Obsidian Daggers... n’en est pas moins un album redoutablement efficace, exécuté avec beaucoup d’aisance par des musiciens qui savent d’où ils viennent et qui pratiquent un style comme s’ils en étaient eux-mêmes à l’origine.

Excellant autant le death pur jus, les plans doom, groovy ou même thrash, Cynabare Urne nous livre un brillant hommage à un style toujours aussi prisé, avec un presque un vent de fraîcheur qui fait plaisir à entendre.

 

Tracklist d’Obsidian Daggers And Cinnabar Skulls :

01. Erida Evoken
02. Prometheus Bound
03. Hidden In The Higher Light
04. Baal-Berit
05. Escaping Xibalba
06. Dauntless They Are
07. Besmirch Curse
08. De Inferi Chaos
09. Last Of The Icons Alive
10. Misotheist

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !