Artiste/Groupe:

Bad Touch

CD:

Bittersweet Satisfaction

Date de sortie:

Novembre 2023

Label:

Marshall Records

Style:

Hard Rock

Chroniqueur:

KABET

Note:

18/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Moi je dis qu’il n’y a pas de raison ! Puisque Bad Touch nous balance du son classique, je vais faire une chronique classique. Donc, gros retour en arrière sur les bancs de l’école, mais me voilà englué à faire un papier façon dissertation d’étudiant sur la structure thèse / antithèse / synthèse, mais je m’en fous, classique pour classique, j’y vais comme ça !
Bad Touch c’est avant tout un groupe anglais de Norfolk composé de Steve Westwood au chant, Rob Glendinning et Daniel Seekings aux six cordes, Michael Bailey à la basse, et George Drewry derrière les futs, qui nous balance leur sixième opus Bittersweet Satisfaction, une belle galette de dix titres (ça c’était l’introduction).
Franchement Bad Touch c’est simple, ça envoie du lourd dans le style hard rock old school avec des teintes stoner ou bluesy et des constructions de titres assez courtes et sans temps morts. D’entrée, dès Slip Away on se laisse emporté par les riffs de guitare taillés au cordeau, le refrain et la mélodie, tout est placé sur cette chanson qui donne le ton de ce qui va suivre. On reconnait l’influence Aerosmith par moment sur This Life, un groove un peu plus popisant sur Spend My Days, le côté bleuesy sur Tonight pour à chaque fois faire mouche. Le groupe réussit également parfaitement les ballades avec Nothing Wrong With That et Come Back Again qui mettent le chant de Steve Westwood en lumière avec des mélodies et refrains à faire pâlir les plus férus spécialistes de la discipline tel des Bon Jovi ou Aerosmith (encore eux). L’album se clôture sur Dizzy For You, titre encore une fois parfaitement équilibré qui chercher au plus profond des inspirations sudistes façon Lynyrd Skynrd.


Et maintenant me voilà beau avec mes idées de chronique classique façon dissert’, je dois développer le côté antithèse, ou pour faire simple pour ceux qui ne pigeraient pas encore, il faut grosso modo que je déglingue cet album et ma foi ce n’est pas une mince affaire car tout est bon dessus. Mais bon ok j’y vais, je vais chercher des trucs pour remplir ce paragraphe. Alors oui cet album fait 35 minutes et quand c’est bon c’est trop court, et le final de Come Back Again est un peu sirupeux, seulement les huit dernières secondes et les quelques notes au piano. Ben oui faut que je trouve des trucs moi, mais c’est pas simple, et d’ailleurs je ne me contenterai que de ces deux arguments, et tant pis pour la note que j’obtiendrai.


Au final on ne va pas tourner autour du pot, c’est un sacré bon album que Bad Touch nous sort, les autres opus étaient déjà bons, mais celui-ci c’est l’uppercut dans la tronche. Ça enchaine du début à la fin, c’est varié entre sons bluesy, rock sudiste et Hard Rock, l’alternance de style qui nous fait à chaque titre passer un bon moment sans avoir le sentiment du déjà entendu. C’est le genre de musique qui devrait tout faire péter sur scène ce qui semble déjà être le cas. Pour le moment ils tournent de l’autre côté de la Manche, nous attendons avec impatience leur arrivée dans l’hexagone. Ah et puis cette synthèse est suffisante à mes yeux, je ne vais pas m’emm... à faire une conclusion, mais je terminerai simplement : Bad Touch, un très bon groupe et Bittersweet Satisfation un excellent album ! Je pense que c’est clair et tant pis si ma dissertation ne respecte pas tous les codes.

Tracklisting de Bittersweet Satisfaction :

01. Slip Away
02. This Lifge
03. Spend My Days
04. Bittersweet Satisfaction
05. Nothing Wrong With That
06. Taste This
07. Tonight
08. Come Back Again
09. See It
10. Dizzy For You

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !