Groupe:

Hellfest 2022 - Part 2 - Jeudi

Date:

23 Juin 2022

Lieu:

Clisson

Chroniqueur:

philippec

20h25-21h25: Lowrider - The Valley (Philippec)
 
Arrivé tard sur le site, le concert du groupe de stoner suédois Lowrider, que j'ai vu ici même en 2014, sera mon premier de ce deuxième week-end du Hellfest. Le climat n'est pas le même. Oui on a perdu au moins dix à quinze degrés je supporte bien ma veste. Il y a autre chose qui détonne un peu par à rapport au week-end dernier c'est que The Valley est loin d'être pleine.  Mais ce n'est pas grave les absents ont souvent tort.
 
Lowrider va nous faire un set parfait, on va avoir droit à cinq morceaux du très bon Ep six titres Refractions qui seront mélangés à quelques titres de leur unique album,  le premier joué est Sernanders Krog juste derrière, il y a un vieux brûlot Dust Settlin' qui fait son effet auprès du public, mais l’enchaînement Ode to Ganymede/Ol' Mule Pepe extrait du Ep va le faire exploser. Franchement ces deux compos sont des tueries ! Le line up est le même quand 2014, Peder Bergstrand au chant comme à la basse est impérial, avec le batteur Andreas Eriksson qui porte sa chemise à jabot de l'époque ; ils forment une rythmique de feu. Ola Hellquist et Niclas Stalfors aux guitares sont là pour nous éclairer de leurs solos et de leur riffs. 
 
Lowrider-Hellfest2022-1.jpgLowrider-Hellfest2022-2.jpg
 
L'intro d'Ola sur Into The Wild dynamite The Valley, Niclas sur le titre suivant Red River lui nous envoie un superbe solo. Les quatre Suédois non cinq en fait nous font une démonstration de leur talent et cela de bout en bout de leur set, tout en restant sobres. Cinq parce qu'en live un claviériste se rajoute à eux, ses interventions permettent d'accentuer le côté planant de certaines compos. Jusqu'à présent le public a réagi à touts les titres joués et ce sera toujours le cas sur les deux derniers Lamaneshma et Pipe Rider. 
 
Lowrider-Hellfest2022-3.jpgLowrider-Hellfest2022-4.jpg
 
Les musiciens de Lowrider sont acclamés longuement, après la photo traditionnelle et la distribution des setlists, ils sortent de scènes sourires aux lèvres. En tout cas ils peuvent être fiers de leur prestation ! Premier concert de ce week-end musical de quatre jour et c'est déjà un grand moment ! 
 
Lowrider-Hellfest2022-5.jpg
 
Setlist Lowrider:
Intro
Sernanders Krog
Dust Settlin'
Ode to Ganymede
Ol' Mule Pepe
Into the Wild
Red River
Lamaneshma
Pipe Rider
 
 
21h30-22h30: Solstafir - The Temple (Philippec)
 
Après mon passage dans the Valley, me voilà sous The Temple où va se produire Solstafir encore un habitué du festival. Lors de leur dernier passage j'avais été assez déçu par la prestation des quatre Islandais, il faut dire qu'ils n'avaient pas été aidé par le son qui était très mauvais ce soir là. C'est pour cela que je leur donne une chance de se rattraper.
 
Le concert commence, aux première notes de guitares le public reconnaît Þín Orð et exulte. Les hurlements d'Addi transperce The Temple, avec ses compères Svabbi, Pjüji et Hallgrímur avec ce titre ils vont vite nous mettre dans leurs poches. Suit Otta, le groupe a apparemment choisi de continuer avec les classiques. Une atmosphère d'apaisement flotte sous la tente, l'ambiance est à la communion, le public chantonne sur certaines parties musicales. Sur Pale Rider le tempo devient un peu plus nerveux, ce brûlot ravit tout de même l'auditoire par son agressivité et ses parties plus progressives.
 
Solsfatir-Hellfest2022-1.jpgSolsfatir-Hellfest2022-2.jpg
 
Arrive Fjara un moment très fort du set où l'osmose entre les Islandais et leurs fans atteint son apogée, nous faisons souvent les chœurs à coup de "la, la, la, la" pour appuyer Addi. Après cet Hymne, Solsfatir continue en nous proposant encore un de leur standard le fougueux Ljós í stormi puis termine  avec le sublime Goddess of the Ages. 
 
Solsfatir-Hellfest2022-3.jpgSolsfatir-Hellfest2022-4.jpg
 
On a eu droit à du grand Solstafir ce soir ! Le public ne se trompe pas en les ovationnant très fort !  Cette belle prestation on la doit fortement à la composition de la setlist jouée, faite que de classiques du groupe que le public s'est facilement approprié. Tout le monde sort heureux.
 
Solsfatir-Hellfest2022-5.jpgSolsfatir-Hellfest2022-6.jpg
 
Setlist Solstafir:
Þín Orð
Ótta
Pale Rider
Fjara
Ljós í stormi
Goddess of the Ages
 
 
22h35-23h35: Hangman's Chair - The Valley (Philippec)
 
Dilemme: Septicflesh ou Hangman's Chair, j'aime autant les deux et je les ai vus un certain nombre de fois. Par chauvinisme, je vais choisir les Parisiens et je me dirige vers The Valley.
Les ayant vu quelques semaines au paravent, j'ai tout de même une petite appréhension. Ils n'ont pas l'habitude de varier leur setlist d'un concert à l'autre, en ce moment ils ont tendance à privilégier leurs deux derniers albums.
Le concert commence, s’enchaînent An Ode to Breakdown, Cold & Distant, Who Wants to Die Old, Storm Resounds, quatre titres du nouvel album Loner joués à la suite comme à Cannes... Mais Hangman's Chair ne faillit pas à sa réputation de groupe au gros son, les coups de boutoirs de Medhi couplés au son de la basse de Clément amènent un effet de puissance impressionnant, on discerne bien les différentes strates de guitare envoyées par Ju et Cubi.
 
HangmansChair-Hellfest2022-1.jpgHangmansChair-Hellfest2022-2.jpg
 
C'est indéniable, le son est là, la magnifique voix de Cubi est bien audible ! Mais la setlist me déçoit un peu, la suite reste dans le même ordre que la dernière fois. Nous avons Naïve, Sleep Juice, 04/09/16 trois extraits de Banlieue Triste. Ah, ils me font un peu mentir avec un titre non joué lors du concert cannois Loner puis termine sur A Thousand Miles Away. 
 
HangmansChair-Hellfest2022-3.jpgHangmansChair-Hellfest2022-4.jpg
 
Sans conteste les musiciens d'Hangman's Chair sont des bêtes de scène, le public sort content et a pris encore sa fessée. Mais bon, faire l'impasse sur des titres comme Flashback ou Dripping Low est pour moi impardonnable ! Je vous aime tout même et à dimanche !
 
HangmansChair-Hellfest2022-5.jpgHangmansChair-Hellfest2022-6.jpg
 
Setlist Hangman's Chair:
An Ode to Breakdown
Cold & Distant
Who Wants to Die Old
Storm Resounds
Naïve
Sleep Juice
04/09/16
Loner
A Thousand Miles Away
 
 
00h45-02h00: Jerry Cantrell - The Valley (Philippec)
 
A part le fait que c'est le guitariste et leader d'Alice In Chains, je ne connais rien de Jerry Cantrell, cela va être une découverte pour moi.
Jerry accompagné de très bon musiciens va mêler quelques une de ses compos solos à un best of de titres d’Alice in Chains. Dans les compos solos, j'ai bien aimé le premier titre joué, Atone, le dansant Cut You In, le doux My Song, puis le nerveux et grungy Brighten, tous bénéficient de la patte de Cantrell.
 
JerryCantrell-Hellfest2022-1.jpgJerryCantrell-Hellfest2022-2.jpg
 
Mais là où le public va se retrouver et exulter c'est bien entendu sur les tubes grunges d'Alice In Chains. Joué en début de concert Them Bones a eu son effet, tout comme We Die Young. Mais Jerry et ses acolytes ont surtout mis le feu avec les brulots Man in the Box, Down in a Hole, It Ain't Like That, Would? et Rooster.
 
JerryCantrell-Hellfest2022-3.jpgJerryCantrell-Hellfest2022-5.jpg
 
On a assisté à un bon concert, Jerry Cantrell était là pour donner du plaisir à son auditoire. Et vu l'ovation que lui et ses musiciens ont reçu, on peut en conclure que c'est chose faite. En espérant que ce soit réciproque mais vu leur sourire en quittant la scène, on ne peut en douter. Ma première journée fut courte mais de qualité. Pourvu que cela dure...
 
JerryCantrell-Hellfest2022-4.jpg
 
Selist Jerry Cantrell:
Them Bones (Alice in Chains song)
Psychotic Break
We Die Young (Alice in Chains song)
Check My Brain (Alice in Chains song)
Cut You In
My Song
No Excuses (Alice in Chains song)
Man in the Box (Alice in Chains song)
Down in a Hole (Alice in Chains song)
Had to Know
It Ain't Like That (Alice in Chains song)
Got Me Wrong (Alice in Chains song)
Brighten
Would? (Alice in Chains song)
Rooster (Alice in Chains song)

Venez donc discuter de ce live report sur notre forum !