Groupe:

Torve

Date:

02 Novembre 2023

Interviewer:

fabulous

Interview Nath et Deb

Vous voilà de retour après votre 1er EP sorti en 2020, quel bilan vous tirez de ces 3 années ?

Les retours sur le premier EP ont été excellent, des super critiques des webzines et des fanzines. Notre Label Araki Record a été très satisfait, il a d'ailleurs rempilé dans la seconde quand on lui a annoncé que le deuxième EP était dans la boite. Le seul point négatif c'est que notre premier EP est sorti en février 2020 donc 1 mois avant le covid ce qui à stoppé net notre agenda de concert. Lors de l'annonce de la fermeture le vendredi 20/03 on était en préparation d'un concert dès le lendemain... une annulation qui résume assez bien ce qu'on a vécu pendant 2 ans. Ça nous a pas empêché de faire quelques belles dates par la suite, mais pas autant que ce qui était prévu.

Question bateau : A Cure For Madness est à nouveau un EP 6 titres, a quand l’album ? Vous avez composé plus de morceaux et en avez choisi 6 pour cette sortie ou toutes vos compos ont été exploitées pour cet EP ?

Il y a plusieurs facteurs à cela. Le coût d'un studio, car même si le label finance la sortie physique en vinyle, on doit payer de notre poche la réalisation. Pour 6 titres c'est 10 jours de studio. Et on trouve le format plutôt cool, c'est court mais intense ! On met beaucoup de temps à peaufiner les chansons, on reviens sans cesse sur des modifications on hyper exigeant, et on préfère être ultra satisfait de 6 chansons que moyennement de 12.

Avant de parler de ce nouvel opus, il y a 3 ans je te demandais quel était les derniers vinyles que tu avais achetés, alors même question ?

Les dernières galettes qui tournent pas mal c'est le dernier Birds In Row, Knocked Loose, Batiment.

Le vinyle est sorti le 22 septembre et la sortie sur spotify, deezer etc est sorti le 09 Octobre, c’est rare que ce soit dans ce sens-là. C’est pour privilégier et mettre en avant la sortie physique ?

C'est exactement ça, on voulait mettre en lumière la sorti vinyle, et que les personnes qui ont acheté l'EP à la sortie est en sorte un petit privilège. Mais on dénigre absolument pas les plateformes, c'est géniale, on peut voir qu'on nous écoute à New-York, Marseille, Dublin ou dans le fin fond de la Hongrie.

L’artwork du vinyle est bien vénère avec ce gorille énervé et cette jambe qui a été dévorée. C’est toujours signé Champ Libre ?

C'est signé Grégoire Veauléger et mise en page de la pochette par ChampLibre. L’élément du Gorille était déjà présent sur la pochette du premier EP, et on a voulu extraire ce détail pour en faire un truc bien percutant.

La première chose qui nous interpelle sur ce nouvel opus c’est forcément ce titre acoustique, Picture Perfect Day. Une belle réussite et un beau clip. Vous avez envie d’expérimenter ce genre de titres à nouveau dans le futur ? Avec un featuring peut-être ?

L'idée était de surprendre le public en le prenant à contre pied pour un premier extrait et le résultat est là, la chanson est un succès ! Mais ça reste un one shot, on s'est bien amusé à le faire mais on reste un groupe à guitare saturé.

Sur votre Bandcamp vous vous annoncez comme un groupe de rockin’hardcore, perso je vous trouve aussi sur cet EP un côté indie rock, garage rock. Es-tu d’accord avec cela ?

On est influencé par une multitude de style, certains vont nous qualifier de Math rock, toi tu penses plus à du garage, la dessus on a gagné si chacun s’approprie notre style !

Ce nouveau EP est à la fois dans la lignée du précédent, on reconnaît votre style et votre patte, mais aussi bien différent avec Picture Perfect Day acoustique, des changements de rythmes plus nombreux et la basse toujours bien présente notamment sur False Affordance, c’était voulu dès le départ ou c’est lors de la composition que cette tendance s’est dégagée ?

On se connait mieux et on sait mieux dans quelle direction aller. On a fait appel au même ingénieur du son et avant de rentrer en studio on avait une idée précise de ce qu'on voulait avec des guitares très compréhensibles et un son plus rond.

Vous avez prévu une tournée ou tout au moins des concerts à votre agenda pour défendre cet opus ?

Oui on espère vraiment défendre sur scène cet EP, on à déjà commencé avec quelques dates dans notre région et en 2024 on va intensifier. On espère également quelques festivals comme la Guerre du son, ou la Paille l'été prochain.

Quel est ton titre préféré de A Cure For Madness et pourquoi ?

On va dire Gravity Express parce que c'est un condensé de Torve avec des envolés de guitares, du chant crié et mélodique et un gros riff en fin de chanson.

Un petit jeu : ton premier concert auquel tu as assisté comme spectateur, ton premier CD ou vinyle acheté, ton premier concert que tu as fait dans un groupe et avec quel groupe et où ?

Deb : Le premier concert c'était avec mon père devant Neil Young et ZZ Top au Paloé Festival, super souvenir malgré la pluie et la boue. Pour le CD c'est Guns N'Roses avec Use Your Illusion. Premier vrai concert comme musicien c'était en première partie des Oneyed Jack avec le groupe AURA à Pontarlier salle Pourny J'avais 18 ans... et j'ai bien chier dans mon caleçon. Les Mecs étaient venu nous dire qu'ils s'attendaient à un groupe rock d'ado alors qu'on envoyait du gros Post Hardcore, ils avaient été agréablement surpris, excellent souvenir. Nath : Lofora à Besançon, premier CD c'est Led Zep, et premier concert avec Sorry for Yesterday au café du théâtre à Pontarlier.

Vous êtes dans le van en route pour votre concert, qu’est-ce qu’on écouterait dans le poste en ce moment ? Tes coups de cœur récents et ceux des autres membres du groupe ?

Alors on va mettre le dernier Royal Blood pour s'ambiancer avant de monter sur scène et pour faire redescendre l’adrénaline on va se mettre Queens Of The Stone Age !

Venez donc discuter de cette interview sur notre forum !