Groupe:

Sorcerer

Date:

25 Juin 2022

Interviewer:

Blaster Of Muppets

Interview Kristian Niemann + Richard Evensand

Salut les sorciers ! Merci de m’accorder un peu de votre temps aujourd'hui. C'est la saison des festivals et vous avez participé à plusieurs événements en Europe ces dernières semaines... comment cela s'est-il passé jusqu'à présent ?

Kristian : Oui, c'est le cinquième ou sixième festival auquel nous participons cette saison, c'est génial ! Tout s’est bien passé et nous avons vécu une expérience fantastique aujourd'hui. C'est vraiment cool d'être ici, c'est tellement énorme !

Il me semble que c'est la première fois que vous participez au Hellfest d’ailleurs…

Kristian : Je suis déjà venu avec Therion, mais c'est la première fois avec Sorcerer, en effet.

Vous êtes actuellement en tournée pour promouvoir votre dernier album, "Lamenting Of The Innocent."En fait, cet opus est sorti il y a deux ans, toutefois vous n’avez pas pu le promouvoir avant à cause de la pandémie... Qu’est-ce que cela fait de partir en tournée si longtemps après l’enregistrement d’un album ?

Kristian : Pour commencer, je dois dire que les chansons me paraissent un peu vieilles, cela fait un moment que nous les connaissons... nous préférons jouer nos nouveaux morceaux juste après les avoir enregistrés, mais c'est super de pouvoir enfin les jouer. Nous sommes vraiment heureux de nous retrouver et de nous produire sur scène à nouveau. Même si les morceaux semblent un peu vieux maintenant, cela reste amusant parce que le public ne les a pas encore entendus, donc tout est nouveau pour eux.

Richard : Oui, nous pouvons enfin nous produire sur scène. Je ne me suis pas encore lassé de ces morceaux... Quand j'enregistre un album, j’évite de l’écouter très fréquemment car nous connaissons parfaitement les chansons. Je suis tout simplement heureux que nos activités reprennent, que les gens viennent assister aux concerts, c'est formidable de se retrouver et de jouer enfin ces morceaux.

Au départ, votre style musical s’apparentait à l’epic doom traditionnel, toutefois "Lamenting of the Innocent" est un album plus varié qui comporte davantage de changements de tempo et d'éléments heavy metal que vos précédents albums... est-ce une formule que vous souhaitez conserver à l'avenir ou envisagez-vous d'autres changements ?

Kristian : Nous voulons apporter d’autres modifications à notre style, nous tenons vraiment à évoluer à chaque fois. A mon avis, le prochain album sera un peu différent. "Lamenting" est assez similaire à l'album précédent... Je pense que le prochain album sera un peu plus agressif et plus varié. Nous sommes catalogués comme un groupe "epic doom" mais je pense que cette description ne nous correspond pas vraiment. Nous sommes un groupe de metal et nous pouvons proposer de nombreuses choses différentes, pas forcément des morceaux de power metal par exemple, mais le metal est un style de musique suffisamment large qui permet d’essayer différentes choses.

En parlant de l'avenir... compte tenu de la pandémie et du fait que deux ans se sont écoulés depuis la sortie de votre dernier album, peut-on supposer que vous nous proposerez bientôt de nouveaux morceaux ?

Kristian : Bien sûr ! Nous avons commencé à composer l'année dernière. Nous avons environ quinze ou seize nouveaux morceaux pour l'instant. Ils ne sont pas tous terminés évidemment, mais nous en avons suffisamment pour faire une sélection et nous allons continuer à travailler pour voir comment cela évolue. Donc oui, j'espère qu'il y aura un nouvel album l'année prochaine. Nous devrions entrer en studio avant la fin de l'année, à l'automne, pour que notre nouvel album puisse sortir en 2023.

J'ai beaucoup apprécié les reprises que vous avez proposées en version numérique l'année dernière... Cet EP sera-t-il disponible sous forme physique un jour ?

Kristian : En fait, une version physique est disponible mais vous pouvez uniquement l'acheter lorsque vous venez nous voir en tournée. Vous ne pouvez pas l'acheter sur notre site internet ou ailleurs... Je ne sais pas combien d’exemplaires il nous reste mais cet EP est bien disponible sous forme physique.

J'adore votre version de "Gates of Babylon"... et j'aime aussi beaucoup "Waiting For Darkness", sans doute parce que le choix de ce morceau est plus inattendu...

Kristian : Eh bien, "Gates Of Babylon" est un morceau très connu, tout le monde l'a déjà repris... Je n'ai pas choisi ce morceau, mais il m’a vraiment inspiré. Je tenais vraiment à proposer une version différente, je voulais qu'il sonne comme si c’était Tony Iommi qui l’avait composé… très heavy... et finalement, le résultat s'est avéré génial. Nous n'avons pas vraiment modifié "Waiting For Darkness", notre version est pratiquement identique à la version originale... En tout cas, nous voulions éviter de ne reprendre que de "grands classiques". Tu vois, "When Death Calls" par exemple, cela fait combien de temps que Black Sabbath ne joue plus ce morceau ? Ils l'ont joué lors de la tournée qui a suivi la sortie de "Headless Cross" et c’est à peu près tout.

A ce propos, la première fois que j'ai entendu votre musique, il m'a semblé percevoir une certaine influence de Black Sabbath, mais plutôt la période Tony Martin, peut-être à cause des mélodies et de la façon dont Anders les chante... Et puis, lorsque vous avez décidé de reprendre un morceau de Black Sabbath l'année dernière, vous avez opté pour "When Death Comes" ! Il ne peut s'agir d'une coïncidence...

Kristian : Eh bien, non, évidemment... nous aimons vraiment ce groupe. C'est amusant car lorsque nous avons demandé à nos fans de nous suggérer des morceaux pour nos covers, de nombreuses personnes ont mentionné Black Sabbath, la période Headless Cross... et certaines d’entre elles ont spécifiquement mentionné "When Death Calls." En fait, je ne sais plus bien qui a choisi ce morceau dans notre groupe, je sais que ce n'était pas moi...

Richard : Personnellement, j’ai choisi "Crusader" de Saxon, les idoles de ma jeunesse. Mais je pense que "When Death Calls" est le morceau le plus réussi sur cet EP. Il est vraiment beau.

J'ai toujours pensé que cette période spécifique de la carrière de Black Sabbath était un peu sous-estimée. Quel est votre avis à ce sujet ?

Kristian : Totalement sous-estimée ! J'adore la période Tony Martin... "Headless Cross" et "Tyr" en particulier, j’aime vraiment beaucoup ces deux albums. Évidemment, il est impossible d'ignorer les grands classiques d'Ozzy, mais si je devais choisir, je préférerais écouter les morceaux qui datent des années Dio ou Tony Martin.

En parlant d'influences, je me souviens avoir lu il y a quelques années que tu étais friand de pop. Quels sont tes groupes préférés dans ce genre ?

Kristian : Eh bien, il y en a pas mal. En ce moment, j'aime beaucoup écouter Coldplay. J'adore Dua Lipa, je la trouve géniale... Les vieux classiques aussi, Michael Jackson, Madonna... Parfois, je n’aime pas vraiment les albums dans leur ensemble, j’apprécie seulement quelques morceaux par-ci par-là... Une bonne chanson pop, c'est tout simplement génial et il y en a vraiment beaucoup. Je n'aime pas forcément toutes les chansons de Pink, mais j’adore certains de ses morceaux. C'est amusant parce que lorsque nous avons discuté de l'EP, nous pouvions proposer cinq morceaux chacun et j'ai proposé des chansons pop... Je pensais que ce serait une bonne idée mais personne n'était du même avis dans le groupe ! (rires)

Une question concernant le line-up de votre groupe… Je me souviens avoir vu Kristian et Anders sur scène avec Therion il y a vingt ans, je crois… Est-ce que vous vous êtes rencontrés lors de cette occasion ou est-ce que vous vous connaissiez déjà auparavant ?

Kristian : J'ai rencontré Anders grâce à Therion. Il était ami avec Sami Karppinen, le batteur de Therion... ils se connaissaient depuis longtemps. Anders était déjà dans Sorcerer au départ avec Richard et ils étaient amis avec Sami, mais on ne se fréquentait pas… Mais, lorsqu'on a proposé à Anders et Johnny de reformer Sorcerer pour participer au festival Hammer Of Doom, ils m'ont demandé si je pouvais les accompagner à la guitare, car ils n'étaient pas restés en contact avec leurs anciens guitaristes. C'est comme ça que tout a commencé.

Quels souvenirs gardez-vous de votre expérience commune au sein de Therion ?

Kristian : Je pense que le groupe était très performant sur scène, tous nos concerts étaient très réussis. Le line-up que nous avions avec Anders évidemment, mais surtout celui que nous avons eu par la suite avec Mats Levén, les tournées que nous avons faites pour promouvoir "Sirius B/Lemuria" puis " Gothic Kabbalah "... Cette période était vraiment géniale. En fait, "Gothic Kabbalah" est mon album préféré de cette période parce que nous avons davantage contribué à sa création. Mais les concerts restent vraiment mes meilleurs souvenirs.

A propos de votre discographie, apparemment il n'y a que trois albums officiels sortis récemment sur Metal Blade mais en cherchant des informations sur mon compte Spotify, j'ai pu trouver des albums beaucoup plus anciens intitulés "The Sorcerer" (datant de 1992) et Anno 1503 (1989)... S'agit-il de démos ou d'albums produits de manière indépendante à l'époque ?

Richard : Anno 1503 était une démo... Le premier batteur m'a dit qu'ils en avaient vendu 3 000 copies, de manière non officielle, probablement sur cassette. Ensuite, j'ai rejoint le groupe pour enregistrer l'album suivant... Je ne me souviens plus du titre, peut-être "The Inquisition" ou quelque chose comme ça. Le morceau "The Sorcerer" y figurait et cette chanson a probablement fait connaître l'album sous ce titre sur les plateformes de streaming... Nous avons enregistré cet album et il n'est jamais sorti. Ensuite, chacun a suivi sa propre voie, Johnny a rejoint Tiamat, Anders a rejoint Lionshare... Et quelques années plus tard, alors que je me trouvais dans le nord de l'Écosse, je suis entré dans un magasin de disques et tout à coup, j'ai vu cet album de Sorcerer !

Kristian : (rire) Non ? C’est vrai ?

Richard : Oui ! J'ai appris que John Perez, le guitariste de Solitude Aeturnus qui a fondé Brainticket Records, avait contacté Johnny ou Anders et qu'il avait obtenu la permission de sortir ces deux démos en CD.

Si vous pouviez sélectionner trois chansons pour faire découvrir votre groupe au public, quels morceaux choisiriez-vous ?

Richard : Eh bien, tout d'abord, "The Sorcerer" évidemment. Sinon, des morceaux comme "Sirens" et "Institoris" car ils représentent assez bien notre groupe... Pour finir, je choisirai également un de nos morceaux plus lents et vraiment épiques comme "Lamenting Of The Innocent".

Kristian : Je ne choisirais pas "The Sorcerer" car il s'agit d'un ancien morceau et je n'ai pas contribué à sa composition, mais j'opterais certainement pour "Lamenting Of The Innocent" et "Abandoned By The Gods"... qui est un de mes morceaux préférés à jouer. Il est tellement heavy ! Et enfin, peut-être "Sirens" ou "Hammer Of Witches" qui ont un style plus heavy metal.

Quels sont vos projets pour les semaines ou les mois à venir ?

Kristian : Nous avons encore plusieurs concerts prévus, nous allons participer au festival Bloodstock au mois d’août, puis nous allons passer tout notre temps à composer et à enregistrer des morceaux pour notre nouvel album.

Vous faites partie d'une affiche vraiment exceptionnelle... quels sont les groupes que vous tenez absolument à voir sur scène pendant ce festival ?

Richard : En fait, j'aurais aimé voir Metallica... car je ne les ai jamais vus sur scène.

Kristian : Quoi ? Tu n'as jamais vu Metallica sur scène ?

Richard : Non, jamais. Je suis allé voir AC/DC à la place... cinq fois. En fait, j'aimerais bien voir Airbourne aussi...

Oh, désolé, ils jouent en ce moment. (rires)

Richard : C'est vrai ? Vraiment ? Ils jouent là maintenant ?

Oui, tu rates leur set à cause de moi... si tu veux aller les voir, je comprendrai parfaitement.

Richard : Non, non... Je suis trop fatigué de toute façon. Mais oui, j'aimerais vraiment les voir sur scène parce que je suis un grand fan d'AC/DC et que leur musique rappelle celle d'AC/DC... et je sais qu'ils donnent des concerts incroyables. Leur show est fun.

Quels sont les derniers albums que vous avez achetés ?

Kristian : Je ne m’en souviens pas, je n’ai pas vraiment eu l’occasion d’acheter des albums ces derniers temps. J'écoute beaucoup de morceaux sur des plateformes de streaming, je sais que je ne devrais pas… mais c'est comme ça... Mais je sais ce que j'achèterais : le dernier album de Vola, je l'adore.

Richard : Je crois que j'ai acheté un album du groupe Oceansize et un autre de Fair To Midland. Ce groupe était génial mais il n'existe plus. Ils avaient un style vraiment unique.

Complétez cette phrase : si vous (n') aimez (pas)... alors Sorcerer (n’) est (pas) pour vous !

Kristian : Je pense que la réponse la plus évidente est Candlemass. Enfin, notre style n’est pas exactement identique à celui de Candlemass mais si tu aimes Candlemass, je pense qu'il y a vraiment des chances que tu apprécies notre musique, enfin c’est mon avis... Qu'est-ce que tu en penses, Richard?

Richard : Oui... et Black Sabbath, la période Tony Martin.

Kristian : Voilà, exactement. Et puis, je dirais que si tu n'aimes pas les belles compositions, tu n'aimeras pas Sorcerer (rires) ! Non, en fait je ne sais pas, c’est une question difficile... Si tu n'es pas fan de heavy, de chant épique, de batterie percutante, tu n'aimeras pas Sorcerer.

Je vous laisse le mot de la fin :

Kristian : Je tiens vraiment à remercier le Hellfest, la France et les fans français de nous avoir accueillis. C'est la première fois que nous participons à ce festival et c'est tout simplement incroyable de faire partie de cet événement. J'espère que cette fois sera la première d'une longue série. Nous savons que nous avons beaucoup de chance d’être là. Nous sommes un petit groupe sur cette affiche et le fait de donner des interviews, de passer du temps sur le site et de jouer ici avec tous ces grands groupes, c'est vraiment une expérience exceptionnelle pour nous.

Richard : Je suis tout à fait d’accord. Je tiens simplement à remercier tous ceux qui ont participé à cet événement... Je suis vraiment heureux de voir autant de personnes se réunir et passer un bon moment. J'espère que nous vous reverrons bientôt.

Venez donc discuter de cette interview sur notre forum !