Saxon

Artiste/Groupe

Saxon

DVD

The Saxon Chronicles

Date de sortie

2003

Style

Heavy Metal

Chroniqueur

Orion

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

C H R O N I Q U E

Saxon, groupe phare de la NWOBHM, en piste depuis vingt-cinq années à l'époque. Il fallait bien un DVD pour fêter ça. Ce fut fait en cette année 2003 et bien fait ! Saxon ne se contente pas d'un simple DVD de concert mais d'un double DVD retraçant toute la vie du groupe à travers ses vidéos mais aussi des apparitions à la TV. Le tout dans un somptueux boîtier en simili cuir accompagné d'un livret de cinquante-deux pages. Tout (ou presque) ce que vous vouliez savoir sur Saxon s'y trouve !
Allez, on attaque.

Le premier DVD est le concert au Wacken Open Air en 2001. La cote de popularité du groupe est redevenue bonne et le public les attend de pied ferme, presque en tête d'affiche du festival ce soir-là (ils jouèrent juste avant Dimmu Borgir). Pour l'occasion, Saxon a sorti le grand jeu... et le fameux aigle tout en spot, celui des grandes années, qui fait son atterrissage sur la scène lors d'un magnifique The Eagle Has Landed de circonstance...
L’arrivée du groupe sur la grande scène du Wacken laisse un peu perplexe. Pas de grosse mise en scène, ils arrivent tranquillos. Par contre, dès qu’ils attaquent Motorcycle Man, alors là, pardon ! Pas besoin de fioritures, ça envoie direct. On voit tout de suite que le groupe est doté d’une expérience énorme. Scéniquement, à part le bassiste Nibbs Carter qui saute dans tous les coins, trépigne et headbangue comme un malade (avec son short, la ressemblance avec Angus Young est parfois frappante), les autres membres sont plutôt avares en déplacements. Même le grand Biff Byford qui se contente d’arpenter la scène de long en large et du devant vers l’arrière. Ils nous gratifie parfois de quelques sauts tout de même. Mais peu importe, on est là pour la musique. Et pour le spectacle, le furieux bassiste fait le show, se dépense pour quatre et termine Wheels Of Steel avec une seule godasse (et le concert pieds nus).
La setlist mêle les grands classiques du groupe et les titres plus récents comme Dogs Of War (de l'album du même nom), Cut Out The Disease (de Unleash The Beast) ou Conquistador et Metalhead (de Metalhead). Des morceaux très efficaces en live qui montrent que Saxon ne mise pas tout sur son passé. Mais bien évidemment, le groupe est attendu sur ses morceaux les plus connus et à partir de la moitié du show, il n’y a plus que ça ! (voir setlist). Un vrai best of en live.
Les moments les plus forts : The Eagle Has Landed évidemment (putain, ce morceau !) à la fin duquel Biff vient expliquer que ça faisait des années que l’aigle ne les avait pas accompagnés sur un concert. Un aigle rebaptisé le "fucking pigeon" un peu plus tard, lors de sa réapparition sur Wheels Of SteelCrusader, toujours LE grand moment des concerts du groupe, où l’intensité monte d’un cran, Power And The Glory, Princess Of The Night et son riff inoubliable et… toute la fin du concert en fait ! Il faut dire que terminer avec Wheels Of Steel, Strong Arm Of The Law, 20.000 Feet et Denim And Leather, ça calme !
Les traditionnels jeux de scène sont là. On fait gueuler le public sur Solid Ball Of Rock, on le refait gueuler sur Wheels Of Steel en faisant le battle de cris entre la gauche et la droite de la fosse, on sort les feux d’artifice sur Princess Of The Night. On a aussi droit au solo de batterie de Fritz Randow sur Conquistador qui, comme d’habitude, est bien trop long (mais avec un petit jonglage à trois baguettes assez intéressant).
Le montage vidéo n’est pas hystérique (comprendre cent mille plans à la minute) même si on aimerait parfois que la caméra s’attarde un peu plus sur un musicien. Je ne sais pas combien de caméras tournent mais c’est évidemment le top. De toute manière, vous le savez, quand les concerts sont filmés au Wacken, c’est rarement de mauvaise qualité. Bref, un excellent concert qui montre ce groupe culte de la NWOBHM dans une grande forme.
Sur ce même DVD, on trouve une interview de Biff Byford, sous-titrée en français.

Le second DVD est celui que l'on va appeler le DVD d'archives avec ses huit videos clips. Des clips bien kitsch pour la plupart. Ceux de Rockin' Again et Back On The Streets sont très américanisés, on voit bien où le groupe voulait en venir à l'époque. Le summum du kitsch est atteint sur Power and The Glory où l'on voit les membres du groupe attaquant un château fort en combinaisons imperméables (?) et armés de sortes de harpons ressemblant à des lance-flammes (??). Le tout pour un clip sans queue ni tête (si quelqu'un a compris, qu'il nous laisse un message sur le forum). Et surtout, n'en ratez pas une miette, vous verrez Biff manquer de se prendre une gamelle à l'entrée de la cour. Culte !
Sur ce même DVD, on a droit à quelques archives télévisuelles de la grande époque. Des passages à l’émission culte Top Of The Pops (en playback s’il vous plait – oui, ça se voit) et d’autres émissions de télévision anglaises ou allemandes. Ce qui est dommage, c’est que la plupart ne sont que des extraits de titres. On aurait préféré les morceaux complets, évidemment.
A cela s’ajoute un petit reportage sur le groupe en tournée, pas hyper indispensable mais qui recèle trois morceaux en live (et complets cette fois-ci) au Esbjerg Rock Festival au Danemark en 1995 : 747, Princess Of The Night et Wheels Of Steel.

The Saxon Chronicles est le DVD historique du groupe que tous les fans se doivent de posséder, évidemment.

Contenu de The Saxon Chronicles :

DVD 1 :

Setlist du concert à Wacken :

01. Motorcycle Man
02. Dogs Of War
03. Heavy Metal Thunder
04. Cut Out The Disease
05. Solid Ball Of Rock
06. Metalhead
07. The Eagle Has Landed
08. Conquistador (with drum solo)
09. Crusader
10. Power And The Glory
11. Princess Of The Night
12. Wheels Of Steel (with guitar solo)
13. Strong Arm Of The Law
14. 20.000 Ft
15. Denim And Leather

Interview with Biff Byford

DVD 2 :

Saxon On Tour (36 min)

Videos :

01. Suzie Hold On
02. Power And The Glory
03. Nightmare
04. Back On The Streets
05. Rockin’ again
06. (Requiem) We Will Remember
07. Unleash The Beast
+ making of
08. Killing Ground

Saxon on TV (16 min)

Venez donc discuter de cette chronique, sur notre forum !