Massacre

Artiste/Groupe

Massacre

CD

From Beyond

Date de sortie

1991

Label

Earache

Style

Death Metal

Chroniqueur

Azagtoth

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

C H R O N I Q U E

L’histoire de Massacre est indissociable de celle Mantas/Death, dans la mesure où les deux entités ont eu quatre membres en commun.

Suite à son départ de Mantas devenu Death, Kam Lee débarque à Tampa en Floride et découvre un groupe nommé Massacre, mené par Allen West, Bill Andrews et Mike Borders ; sympathique, mais sans grand avenir avec ses reprises d’Anthrax, Overkill et S.O.D.
Ils connaissaient heureusement Lee de réputation et l’avaient vu chanter dans Death à plusieurs concerts ; Lee, quant à lui, avait quitté Death avec la frustration de n’avoir pu développer son chant au profit de son poste de batteur, dans lequel Chuck Schuldiner semblait vouloir le confiner.

Massacre change donc d’orientation et compose rapidement ses premiers morceaux, qui font l’objet de démos (Aggressive Tyrant, puis Chamber Of Ages avec Rick Rozz suite au départ d’Allen West pour Xecutioner, futur Obituary).
Le combo livre à la même époque des prestations scéniques tout à fait mythiques.

Le groupe est malheureusement partiellement absorbé par Death suite à l’enrôlement d’Andrews et Rozz pour l’enregistrement de Leprosy, aux côtés de Terry Butler, lui aussi fraîchement débauché de Massacre qu’il venait d’intégrer.

Ce n’est que quelques années plus tard que Kam Lee se rend compte du succès de Massacre, notamment Outre-Atlantique lors d’une conversation téléphonique avec David Vincent, un certain nombre de bootlegs circulant largement dans l’underground.
C’est donc sous l’impulsion de Lee et Digby Pearson, boss du label Earache, que Massacre se réunit, avec Rozz d’une part, Andrews et Butler dégagés de Death après leur participation à Spiritual Healing (1990) d’autre part.

From Beyond, premier album après sept années d’existence, est enregistré avec tous les moyens nécessaires (Colin Richardson et Scott Burns aux manettes, couverture culte d’Ed Repka, bannière Earache) et sort en 1991, sans doute l’apogée de la première période death metal.
Cet album est celui que tout le monde attendait, et reprend la plupart des morceaux de la démo Chamber Of Ages.
Le riffing implacable de Rick Rozz, allié à la voix d’outre-tombe et d’une profondeur exceptionnelle de Kam Lee fait les ravages espérés. De plus, l’atmosphère du disque est saisissante de noirceur, en partie grâce aux intros de clavier sur le premier morceau et Chamber Of Ages, dans un climat de cauchemar lovecraftien.
La relative simplicité des compositions est ici un atout majeur et From Beyond demeure à ce jour un modèle de pureté death metal, une sorte d’idéal auquel les jeunes générations de musiciens fanatiques du son old school peuvent aspirer.

Un album death metal culte s’il en est, réédité à plusieurs reprises, notamment en 2011 par Earache avec l’EP Inhuman Condition en bonus.

Massacre a continué en dilettante, avec plusieurs séparations et reformations, un autre album n’ayant clairement pas fait l’unanimité (le mal nommé Promise), jusqu’à sa réactivation en 2011 avec une tournée pour 70,000 Tons Of Metal en 2012 et un nouvel album en 2014.


Tracklist de From Beyond :

01. Dawn Of Eternity
02. Cryptic Remains
03. Biohazard
04. Chamber Of Ages
05. From Beyond
06. Defeat Remains
07. Succubus
08. Symbolic Immortality
09. Corpse Grinder

Venez donc discuter de cette chronique, sur notre forum !