Artiste/Groupe:

Kiss

CD:

MTV Unplugged

Date de sortie:

1996

Label:

Style:

Hard Rock en acoustique

Chroniqueur:

Orion

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

L’exercice unplugged était un peu devenu le truc à la mode pour les musiciens / groupes de Rock à cette époque. En 1995, la légende Kiss s’y frotte, avec un certain succès il faut le dire, lors de l’émission dédiée, MTV Unplugged.

En général, je ne suis pas un grand amateur des concerts acoustiques mais il faut bien une exception, la voici. Il faut dire que là, Kiss, groupe plus habitué aux stades qu’au concerts intimistes, sort de sa zone de confort et délivre une prestation remarquable. Le groupe reste sur un dernier bon album, Revenge, sorti en 1992, mais souffre tout de même de la vague grunge et attire moins les fans qu’avant. Ce concert acoustique arrive au bon moment pour relancer le groupe en proposant quelque chose d’inédit pour lui, en allant jouer sur le même terrain que les groupes de grunge (pour rappel, Nirvana avait sorti son album MTV Unplugged fin 1994 et Alice In Chains sortira le sien quelques mois après celui de Kiss).
Cet album live acoustique est excellent à plus d’un titre.

Premier point positif : le choix des titres. Kiss ne s’est pas contenté de ressortir tous ses tubes mais est plutôt allé piocher du côté de morceaux moins connus / moins joués live comme Comin’ Home, Goin’ Blind, A World Without Heroes, I Still Love You ou See You Tonight (titre tiré de l’album solo de Gene Simmons de 1978, là c’est carrément une première).
Kiss dépoussière donc de vieux morceaux quasiment oubliés mais n’a pas non plus tourné le dos à ses titres les plus récents avec Domino (qui se prête très bien à l’exercice) et Every Time I Look At You, représentant le dernier album studio en date, Revenge.
Second point positif : l’interprétation. On a souvent pris les musiciens de Kiss pour des guignols (il a même été raconté à une époque que ce n’était pas eux qui jouaient sur les albums), là, toute les critiques de ce type sont balayées. L’exercice unplugged est en quelque sorte un juge de paix quant à la qualité technique des musiciens. De plus, Gene Simmons prouve sur cet exercice qu’il a une belle voix, notamment sur les titres les plus calmes (Goin’ Blind, A World Without Heroes, See You Tonight). Bruce Kulick montre qu’il est aussi à l’aise avec une guitare électro-acoustique qu’avec sa guitare électrique habituelle et brille carrément sur ses solos. L’exercice unplugged montre aussi ce que valent les compositions. De ce côté-là non plus, Kiss n’a pas à rougir. Les titres choisis passent très bien, même les moins évidents (Plaster Caster, Rock Bottom, Domino, Nothing To Lose). I Still Love You, morceau tiré de Creatures Of The Night, n’est pas une compo que j’aime trop dans sa version originale mais je trouve qu’elle passe bien mieux dans cette version acoustique. Pour la ballade Every Time I At Look At You, le groupe obtient le renfort de quelques violonistes. Effet garanti.
Troisième point positif : Le son est nickel, bien équilibré, la basse est notamment particulièrement audible, avec un son bien rond, excellent !

Et en plus de tout ça, il y a la cerise sur le gâteau.
Au moment d’attaquer les derniers titres, Paul Stanley annonce la présence de "membres de la famille". Enorme surprise, il s’agit de Peter Criss et Ace Frehley. Les quatre hommes n'avaient plus joué ensemble depuis 1979. C'est un peu l'hystérie dans le public, on le comprend. D'autant que ces messieurs n'ont pas perdu la main, la magie opère toujours dès qu’ils commencent à jouer. Là encore, choix judicieux des morceaux puisqu'on va pouvoir avoir pour la première fois en live le 2000 Man des Rolling Stones chanté par Ace et l’incontournable Beth chanté par Peter mais en version sans orchestre, avec uniquement guitares et basse acoustiques. Eric Singer et Bruce Kulick rejoignent tout ce beau monde après Beth et c’est à six qu’ils entament les deux derniers morceaux, Nothing To Lose chanté par Peter en duo avec Eric et l’énorme classique du groupe, Rock And Roll All Nite, chanté par Gene, Peter et Ace et animé par Paul, qui conclut traditionnellement tous les shows du groupe, électriques ou pas.

Exercice réussi pour Kiss, qui au bout de vingt-trois ans de carrière, arrive encore à surprendre et surtout à rebondir quand il semble sur le déclin. En effet, cet album live acoustique fut à l'origine de la réunion des quatre membres originels de Kiss. Après cet événement, Paul et Gene vont tout simplement laisser tomber l'album en cours d'écriture avec Bruce et Eric (qui sortira tout de même presque clandestinement en 1997, sous le titre Carnival Of Souls – the Final Sessions), remettre les maquillages et repartir avec Peter et Ace sur les routes, pour une tournée mondiale au succès garanti d’avance.

On peut voir l’intégralité de l’émission sur youtube avec un titre en plus, Got To Choose (dommage qu’il n’ait pas fini sur le CD celui-là), ainsi qu’un faux départ du titre Domino :

 

Tracklist de MTV Unplugged :

01. Comin’ Home
02. Plaster caster
03. Goin’ Blind
04. Do You Love Me
05. Domino
06. Sure Know Something
07. A World Without Heroes
08. Rock Bottom
09. See You Tonight
10. I Still Love You
11. Every Time I Look At You
12. 2000 Man
13. Beth
14. Nothing To Lose
15. Rock And Roll All Nite