Artiste/Groupe:

Deep Purple

CD:

Perfect Strangers

Date de sortie:

1984

Label:

Style:

Hard Rock

Chroniqueur:

Orion

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

En 1984, Deep Purple le grand revient sous sa forme la plus légendaire : Blackmore - Gillan - Glover - Paice et Lord, le célèbre Mark II. Pour beaucoup, le "vrai" Deep Purple.
Depuis 1973 et les légendaires albums In Rock, Machine Head et le live Made In Japan, le groupe avait connu pas mal de changements de line-up pour finir par se disloquer complètement en 1976 (le groupe ne comprenait plus alors que Ian Paice et Jon Lord, seuls rescapés de la formation la plus célèbre).

Et puis, en 1984, Ritchie Blackmore met fin à Rainbow (ce qui libère également Roger Glover), Ian Gillan après un très court passage chez Black Sabbath quitte le groupe, Jon Lord quitte Whitesnake... tout est réuni pour que l’inattendu se produise : l’annonce de la reformation du combo légendaire.
En septembre sort Perfect Strangers.
Knocking At Your Back Door, qui ouvre l'album, rassure tout le monde. On y découvre un Deep Purple qui sonne plus moderne (heureusement – il faut s’adapter à l’air du temps) mais qui n'a rien perdu de son talent de composition et des musiciens qui semblent ravis de jouer de nouveau ensemble. Ce morceau, avec sa longue intro à l’orgue Hammond de Jon Lord, le chant de Ian Gillan, décidément plus à l'aise ici qu'avec le Heavy Metal de Tony Iommi, le solo magique de Ritchie Blackmore et la rythmique millimétrée de messieurs Roger Glover et Ian Paice sonne décidément l’heure du retour en grande forme.
Avec Under The Gun, Noboby's Home (seul morceau écrit par tout le groupe, comme à la grande époque – les autres étant signés Blackmore, Glover et Gillan), Hungry Daze ou Mean Streak, on retrouve le groove du groupe. Mais comme précisé plus haut, les morceaux, s'ils ont bien cette touche particulière du combo britannique, collent à leur époque. Pas de retour nostalgique sur les années 70-73, pas de long solos démonstratifs. Les titres sont concis et vont à l'essentiel (à part le premier morceau de sept minutes et le titre éponyme de cinq minutes trente, les autres tournent tous autour des quatre minutes). Refrains accrocheurs, mélodies mémorisables.
Le clou de l'album étant certainement le morceau éponyme. Le rythme pachydermique avec son petit côté Kashmir (Led Zeppelin) en fait un morceau immédiatement accrocheur. Chose surprenante, surtout pour du Deep Purple, ce titre n'est que rythmique, il n'y a aucun solo de guitare ou d'orgue.
Sur A Gypsy's Kiss, on retrouve la patte Rainbow. Ce titre est construit sur un rythme rapide où Blackmore vient faire des étincelles à la gratte, bientôt rejoint par le synthé.
Le groupe passe aussi par l’incontournable ballade (obligatoire sur un disque de Hard Rock à l'époque) et s'en tire plutôt bien avec Wasted Sunsets.
Le CD compte un morceau en plus par rapport au vinyle, Not Responsible (lui aussi écrit collectivement), dans les paroles duquel, ô scandale, Gillan a osé glisser un "fucking"…

Deep Purple avait donc frappé un grand coup pour son retour. L'album a connu un succès conséquent tout comme la tournée qui suivit. Malheureusement, les tensions qui existaient à l'époque de la séparation vont vite revenir à la surface. Deep Purple, sous cette forme, va encore sortir deux albums, The House Of Blue Light (1987) et The Battle Rages On (1993) (entrecoupés de la parenthèse Slaves and Masters où c'est Joe Lynn Turner (ex-Rainbow) qui remplacera Ian Gillan viré un temps). Deux albums pas aussi passionnants et qui ne rencontrèrent pas le succès de Perfect Strangers.
Finalement, Blackmore quittera définitivement le groupe (et le Hard Rock) en 1993 sans même terminer la tournée engagée pour aller s'adonner aux sonorités du Folk Rock avec sa compagne Candice Night en formant Blackmore's Night.
Deep Purple a su prouver par la suite qu’il pouvait exister sans lui, on en est aujourd’hui au Mark VIII. Ce qui est certain, c’est que le Mark II, celui qui a fait les beaux jours du groupe, ne se reformera plus jamais, avec la disparition il y a peu de Jon Lord...

 

Tracklist de Perfect Strangers :

01. Knocking At Your Back Door
02. Under The Gun
03. Noboby's Home
04. Mean Streak
05. Perfect Strangers
06. A Gypsy's Kiss
07. Wasted Sunsets.
08. Hungry Daze
09. Not Responsible