Darkwater


Artiste/Groupe

Darkwater

CD

Where Stories End

Date de sortie

Décembre 2010

Style

Metal Progressif

Chroniqueur

christian

Note christian

15/20

Site Officiel Artiste

Myspace Artiste

C H R O N I Q U E

 En voilà de la bonne zizique !
 De grâce, faites-lui l'accueil qu'elle mérite !
 Vous ne serez pas dans l'inconnu si vous êtes un fidèle lecteur des Portes et plus particulièrement des chros orientées mélodique : d'abord, parce que la voix de Darkwater, c'est Henrik Bath, le chanteur d'Harmony dont je vous parlais avantageusement ici. Ensuite parce que si vous aimez le bon son que nous concoctent Fredrik Nordström et Henrik Udd (In Flames, Hammerfall ou Dimmu Borgir), vous serez là aussi en terrain connu. Enfin parce que dans la plus pure tradition du heavy mélodique (Symphony X, Vandenplas pour ne citer que les plus expérimentés...), ce deuxième album vous enveloppera pour ne plus vous lâcher qu'à son terme : pas un temps mort, pas une guimauve avec ces neuf morceaux durant pour la plupart autour de six minutes (gage de qualité !), interprétés à la perfection, tout en nuance (pas de double redondante comme avec Harmony par exemple...) et surtout variés donc motivants !
 
 Un régal, je vous dis !
 Depuis 2007, Simon Andersson (ex-Pain Of Salvation quand même...) a remplacé Karl Wassohlm à la basse mais surtout le combo a gagné en maturité et en savoir faire : aucune mélodie n'est laissée au hasard, l'ensemble est convaincant parce que rien n'est superflu et tout est aligné au cordeau : ce qui, pour une formation toute neuve, mérite d'être souligné ! Mais le coup d'essai était déjà de qualité...
 Ne passez pas à côté : dans le style, c'est un must de ce début d'année...
 Ah, voilà qui dynamise pour 2011, non ?
 J'en profite pour vous souhaiter une nouvelle année péchue et mélodique à souhait !


 Tracklist de Where Stories End :

 01. Breathe
 02. Why I Bleed
 03. Into The Cold
 04. A Fools Utopia
 05. Queen Of The Night
 06. In The Blink Of An Eye
 07. Fields Of sorrow
 08. Without A Sound
 09.Walls Of deception.

Venez donc discuter de cette chronique, sur notre forum !