Artiste/Groupe:

Cryptivore

K7:

Unseen Divinity

Date de sortie:

Février 2018

Label:

Blood Harvest

Style:

Grinding Death Metal

Chroniqueur:

Azagtoth

Note:

11/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Chronissimo :

Une petite demo tape pour passer le temps plutôt agréablement, voilà ce que je propose aujourd'hui.
Mec-tout-seul de Brisbane, dans le Queensland australien, Chris Anning a monté très récemment ce projet pour jouer des morceaux efficaces et expéditifs qui s'inspirent grandement du death old school, surtout celui bien teinté de grindcore.
On retrouve ainsi avec plaisir des influences Terrorizer, Carcass première période çà et là.
Niveau prod', c'est une tape, donc on peut mieux faire. La voix et les riffs s'en sortent pas trop mal, mais le son de batterie est pathétique. Et je pense que pour la prochaine fois, le sieur Anning devrait se payer les services d'un (vrai) batteur, son jeu étant d'une platitude consternante.

C'est à peu près tout ce qu'il y a à dire sur cette K7, qu'on oubliera finalement assez vite mais qui n'est pas désagréable sur le moment.
Je trouve tout de même dommage que Blood Harvest ait changé la couverture d'origine, complètement typée grind, pour une qui évoque plutôt le death classique. Ce qui a tendance à accentuer l'ambivalence qu'on relève à la lecture des titres des morceaux. Petit détail mais qui a son importance en ce qu'il renseigne assez mal sur le produit.

 

Tracklist d'Unseen Divinity :

01. Raining Human Debris
02. Smoking The Vatican (Low & Slow)
03. Preaching Corruption
04. Abhorrent Vivisection
05. 50 Caliber Point Blank Massacre
06. Involuntary Septic Adultery
07. Outro (Paralysis)