Anthrax

Artiste/Groupe

Anthrax

CD

Among The Living

Date de sortie

1987

Style

Thrash Metal

Chroniqueur

Jojo

Site Officiel Artiste

Myspace Artiste

C H R O N I Q U E

Oui oui, c'est vrai, Among The Living n'est pas le seul bon album d'Anthrax (je vous invite à lire l'excellente chronique à propos de son prédécesseur Spreading the Disease). Et oui, c'est vrai qu'il y a pour Among The Living une sorte de consensus, comme si cet album résumait à lui seul la carrière du groupe (de l'aveu même du groupe, d'autant plus qu'on retrouve l'artwork de l'album en image de fond dans leurs concerts). Mais pourquoi ? Qu'est-ce qui donne cet engouement pour cet album ? Vaut-il vraiment le coup ?

Eh bien oui messieurs ! Cet album est plus qu'une confirmation, c'est un coup de poing dans la face ! On retrouve dans cet album la plupart des éléments qui avaient fait la beauté et l'originalité de Spreading The Disease, en mieux distillés. Cet album n'est pas forcément plus mature, il est juste... plus beau. Comme si Scott Ian et les siens avaient pris confiance en eux, qu'ils avaient un peu lissé leur son et hop, on envoie la sauce !

Parce que quand je parle d'un album plus "beau", ce n'est pas au sens propre bien sûr. On a affaire là à du thrash metal de haute volée, puissant par moments, mélodique dans d'autres. Et c'est cela même qui fait le charme d'Anthrax, cette capacité à alterner les tempos. Tout en gardant une ligne de conduite, les New-Yorkais sont parfois très mélodiques (Indians, Among The Living, Horror Of It All) et parfois sur-vitaminés (Caught In A Mosh, A Skeleton In The Closet). Charlie Benante et Frank Bello sont de nouveau irréprochables; l'un alterne les passages purement thrashy et les blasts à 300 à l'heure (by the way, si vous aimez les "circle pits", A Skeleton In The Closet est pour vous) et l'autre change de ligne de basse comme de chemise, passant d'une basse qui tabasse (A Skeleton In The Closet toujours, N.F.L.) à une basse qui groove à mort (Caught In A Mosh, Indians).

Belladonna a pris ses marques, et se lâche plus encore, se permettant de hautes envolées lyriques, en prenant toujours soin de laisser aux backing vocals (qui ne sont autre que Scott Ian et Frank Bello) le soin d'animer les refrains en choeur, qu'on ne peut s'empêcher de chanter chez soi, en phase avec eux. Mélangeant humour (notamment sur I Am the Law ou A.D.I./Horror Of It All, où le A.D.I. signifie "Arabian Douche Intro", avec une intro en électro-acoustique !) et sérieux (Indians), le groupe se déchaîne pour notre plus grand bonheur !

Et puis merde quoi, ces riffs ! Imitation Of Life, Caught In A Mosh, Indians... Ces mosh-parts furieuses, ces solos à toute vitesse, tout est bon là-dedans !

Among The Living est une réussite, à tous points de vue. Rien d'étonnant à ce qu'il soit considéré comme le meilleur album du groupe, même si d'autres sont à sa hauteur ou presque. Anthrax confirme qu'il a du talent à revendre, et avec Among The Living la notoriété du groupe va exploser !

 

Tracklist de Among The Living :

  1. Among the Living
  2. Caught In A Mosh
  3. I Am The Law
  4. N.F.L.
  5. A Skeleton In The Closet
  6. Indians
  7. One World
  8. A.D.I./Horror Of It All
  9. Imitation of Life

Venez donc discuter de cette chronique, sur notre forum !