Les éditos de l'année


L'édito de Didier du 10 DECEMBRE 2017

On n’est jamais si bien servi que par soi-même ! Le proverbe s’applique aussi en matière de concert, comme j’ai pu le découvrir samedi soir à Nice. En effet, grâce à l’association « Concert chez moi », dont je suis dorénavant membre, je me suis retrouvé avec environ soixante-dix personnes dans la maison d’un des organisateurs, pour écouter deux excellents groupes de post-rock stoner instrumental de la région : Pretty Poison et First Came the Shadow, le tout dans une ambiance super décontractée, et en partageant le boire et le manger avec d’autres passionnés de tout âge. Franchement, une autre façon d’aborder la musique que je recommande à tous. Il y a des associations comme ça dans toutes les villes, renseignez-vous !

L'édito de Didier du 1 DECEMBRE 2017

Il vous est certainement apparu qu’un certain nombre de groupes de metal utilisent des thématiques historiques dans leur démarche créatrice. Que cela soit dans les paroles, dans les tenues ou les décorations de scène, certains poussent le concept extrêmement loin en utilisant des instruments de musique anciens reconstitués et des langues anciennes aujourd’hui disparues. On trouve de telles références dans tous les styles de metal même si, évidemment, certains styles comme le Pagan / Folk s’y prêtent plus que d’autres. Si le sujet vous intéresse, je vous conseille le très complet reportage de Nota Bene sur Histoire et Metal, agrémenté d’interviews des groupes les plus représentatifs. 

L'édito d'Orion du 19 NOVEMBRE 2017

Moins d’un mois après la disparition du grand frère, George Young, le producteur historique du groupe, voilà que survient le décès du légendaire co-fondateur et guitariste rythmique d’AC/DC, Malcolm Young, à l’âge de 64 ans. Nous savions qu’il se battait contre la maladie depuis un moment, au point de n’avoir pu participer à l’enregistrement du dernier album du groupe. Malcolm, moins sous les feux des projecteurs que son frère cadet Angus, était l’architecte du son du groupe, ce son si identifiable qui a fait le bonheur des millions de fans d’AC/DC dans le monde. Avec sa disparition, c’est encore une des plus belles pages du Hard Rock qui se tourne.
Les canons et les cloches de l’enfer résonneront encore longtemps en ta mémoire. RIP, Malcolm.

L'édito d'Orion du 8 NOVEMBRE 2017

Vous n’avez pas trouvé les chroniques des derniers albums de Samael, Moonspell, Delain et Serenity sur notre site. Et vous ne les trouverez pas. Leur label, Napalm Records, a décidé de ne plus envoyer de fichiers téléchargeables de ses promos aux webzines, comme cela se fait depuis des années, mais des liens pour écoute en streaming (écoute des titres en ligne, pour ceux qui ont du mal avec les nouvelles formulations). Ceci rend évidemment la tache du chroniqueur moins simple car il nous semble que les écoutes doivent se faire dans de bonnes conditions pour pouvoir vous informer au mieux de la qualité d’un album. C’est pourquoi nous avons décidé, tant que la politique du label ne changera pas, de ne plus chroniquer les sorties Napalm (et de tout autre label ayant la même politique). Nous en sommes les premiers désolés, soyez-en sûrs, mais on ne peut pas accepter que notre travail, qui est bénévole, devienne plus une complication qu’un plaisir.

L'édito d'Orion du 29 OCTOBRE 2017

Encore un musicien parti bien trop tôt...
Cette semaine, nous avons appris le décès de Martin Stricker, plus connu sous le pseudonyme de Martin Eric Ain, bassiste du légendaire Celtic Frost (et avant ça, du tout aussi culte Hellhammer), terrassé par une crise cardiaque à seulement 50 ans.
Je ne vais pas faire de long discours, le meilleur hommage qu'on puisse lui rendre a été fait par son ami et partenaire au sein de Celtic Frost, Tom Gabriel Warrior (à lire ici).
Notre hommage, bien plus modeste, est de vous inviter à (re)découvrir deux albums du grand Celtic Frost par le biais de notre rubrique "Back To The Past", réédités justement cette année.

L'édito de Didier du 17 OCTOBRE 2017

On connaissait les musiciens qui avaient leur "signature instrument", à savoir une guitare/basse/batterie à leur nom. Souvent, le musicien en question était sponsorisé par la marque (on dit "endorsed") et du coup participait au design du modèle à son nom (enfin au moins la signature). Mais Nikki Sixx (Mötley Crüe) a fait encore plus fort. Il avait déjà une basse signature chez Schecter, mais comme depuis une bonne dizaine d'années, il a aussi entamé une carrière de photographe, le voilà aujourd'hui avec un boitier signature Nikki Sixx, chez... Leica, s'il vous plaît ! Bon c'est quand même pas pour tout le monde, car il faudra débourser plus de 5000 dollars et surtout il n'y en aura que 28 exemplaires dans un premier temps. Belle reconversion tout de même ! 

L'édito de Didier du 6 OCTOBRE 2017

Connaissez-vous la série Youtube "Kids React" ? Elle me fait trop rigoler à chaque fois. Le but est simple : on filme des enfants entre 8 et 12 ans en leur faisant découvrir un artiste ou un groupe. Et on écoute leurs commentaires. Il y de tous les styles, mais souvent ce sont des groupes de metal. Et certaines réactions sont absolument géniales. Certains décrivent la voix, d’autres le rythme, d’autres attachent de l’importance aux paroles. Bon, par contre, il n’y a pas de sous-titres. Mais ça vaut quand même le coup. Regardez par exemple celle sur Mötley Crüe ou celle sur Led Zeppelin. Le plus marrant c’est qu’ils ont aussi fait l’inverse et filmé la réaction de l’artiste aux commentaires des enfants, et là c’est aussi énorme. Regardez par exemple la réaction de Tommy Lee. La vérité ne sort-elle pas toujours de la bouche des enfants ?

L'édito de Didier du 26 SEPTEMBRE 2017

Flâner dans Londres est toujours un réel plaisir pour les fans de Rock ‘n’ Roll que nous sommes. J’ai encore pu tester ça la semaine dernière et déambuler dans les quartiers branchés de la capitale anglaise. Si Camden est devenu trop touristique, l’ancien quartier de Jack l’Eventreur, Shoreditch, dans l’East End est devenu le coin des disquaires, des vintages markets, du street art, des cafés branchés où il fait bon s’asseoir, et des petits resto hipster-à-tendance-vegan où l'on peut s’entasser pour se laisser surprendre par la cuisine internationale de Londres (pas donné quand même). Brick Lane est l’une de ces rues magiques où le charme opère instantanément. Des fripes, des vinyles, du curry, de la bière : la vie quoi !

L'édito de Didier du 16 SEPTEMBRE 2017

Décidément, on s’amuse bien dans les universités australiennes. Voilà une étude qui révèle qu’aller danser ou assister à des concerts rend plus heureux, ou du moins améliore le bien-être. L’aspect social, la communion entre participants, semblent jouer un rôle essentiel, ça n’est pas uniquement la musique. Le plus fou c’est que ceux qui font la musique que nous écoutons, par contre, vivent 25 ans de moins que les autres ! C’est une autre étude australienne qui le dit, et qui a été réalisée sur 13000 musiciens morts entre 1950 et 2014.

L'édito de Didier du 6 SEPTEMBRE 2017

Qui l’eut cru ?? Co-inventeur avec Philips du CD, Sony arrête en 1989 sa dernière usine de production de vinyles. La messe est dite, le CD rafle tout. Les stocks de vinyles finissent dans nos caves (dans le meilleur des cas), et les platines sont mises au rebut. Aujourd’hui qui a encore une entrée Phono sur sa chaine HiFi (non pas ton iPhone banane cosmique !!) ? Mais voilà, tel le phœnix qui renaît de ses cendres, le vinyle est bel et bien de retour, c’est même devenu l’objet "Premium" par excellence, et donc l’objet préféré des collectionneurs et fans vintage de musique. Résultat des courses, les ventes explosent (estimées à 1 milliard d’euros cette année) alors que celles des CD n’en finissent plus de s’écrouler, les grandes enseignes rouvrent des rayons vinyles (plus chers que les CD - pas fous) et des petites boutiques de vinyles refleurissent dans nos villes. Le vent a tourné et Sony, tout géant qu’il est, « se trouva fort dépourvu » et contraint d'annoncer la réouverture, début 2018, d'unités de production de vinyles au Japon.

L'édito de Jean-Mich'Hell du 27 AOUT 2017

Au mois de mars dernier, l’ami Orion vous avait touché deux mots sur le "Sciophila Holopaineni", une nouvelle espèce d'insecte qui avait été baptisé ainsi en référence à Tuomas Holopainen, le claviériste et compositeur principal de Nightwish
Et bien aujourd’hui, nous vous présentons le "Lemmysuchus", redoutable crocodile primitif préhistorique qui vivait à l’époque du Jurassique, mesurait environ 5,8 mètres de long et était l'un des plus grands prédateurs côtiers de l'époque. Alors pour ceux qui n’auraient pas compris, ce fossile a été baptisé ainsi en hommage au regretté Lemmy Killmister, lui aussi grand prédateur, qui ne sévissait pas que sur les côtes, et primitif. Bref un bon choix !

L'édito de Jean-Mich'Hell du 16 AOUT 2017

AAAhhhh l’été c’est tellement agréable, le farniente, les doigts de pieds en éventail, la chaleur (ou presque), la bière que l’on boit parce qu’on a vraiment soif... et surtout l’époque des festivals !
Après un magnifique coup d’envoi Download / Hellfest en juin, les mois de juillet et août enchaînent avec des festivals de plus petite envergure, à taille plus « humaine » mais avec des grands noms du metal, il suffit de regarder les affiches de l’Xtreme Fest (quel site !!), du Motocultor (18, 19 et 20 août), pour finir en « douceur » avec le Fall Of Summer (8 et 9 septembre) ou encore le Raismes Fest (9 et 10 septembre), pour accompagner notre rentrée. 
Un grand merci aux personnes majoritairement bénévoles qui se bougent pour nous proposer des affiches alléchantes et faire bouger notre été !

L'édito de Didier du 6 AOUT 2017

Hier soir a eu lieu à l’Altherax le point d’orgue de la rébellion sudiste contre un organisateur de concerts disons peu scrupuleux. Pour ceux qui n’auraient pas suivi le feuilleton depuis le départ, on parle de la tournée "Legends Of Rock", tournée de groupes tribute qui jouent du AC/DC, Guns 'n' Roses et Aerosmith. Jusque-là, ok, sauf que l’affiche est trompeuse car au départ, nulle mention de tribute, des logos proches de ceux des vrais groupes, et des teasers qui carrément utilisent des extraits des vrais groupes. Un petit groupe de personnes s’est insurgé sur Facebook de la méthode et a fait modifier l’affiche du concert qui avait lieu avant-hier soir. Mais le plus amusant c’est que la communauté musicale niçoise s’est mobilisée et a organisé un contre-concert, surnommé l’EscroFest dont l’affiche vaut le détour (ici). Des tributes aussi à l’Althérax, mais gratuits (contre 45€ le concert du Théatre de Verdure – quand même !?), bref une super ambiance à laquelle, bien entendu, nous nous devions d’être associés !

L'édito d'Orion du 28 JUILLET 2017

Avec la nouvelle malheureuse du décès du chanteur de Linkin Park, Chester Bennington, on a pu voir sur les réseaux sociaux que la haine de certains dépasse largement le cadre musical. Que l'on n'aime pas un groupe, un style musical, ça se conçoit tout à fait. Que l'on se réjouisse de la mort d'un chanteur, là, on passe à autre chose que je qualifierai, pour rester poli, de bêtise congénitale ! Cet homme était-il un assassin ? Un dictateur ? Etait-il responsable de la crise économique ? Je ne crois pas ou alors quelque chose m'a échappé. Il faisait juste la musique qui lui plaisait. Est-ce que ça méritait une telle haine ?

L'édito d'Orion du 12 JUILLET 2017

Parce que vous n’avez pas toujours le temps de lire de longues chroniques mais que vous voulez avoir des infos sur un maximum d’albums, parce qu'on n'a pas toujours des tonnes de choses à dire sur un album et que, du coup, on a tendance à passer pas mal de sorties sous silence, la rédaction du site a décidé de mettre en place des chroniques très courtes, les "chronissimos". En quelques lignes, on va essayer de vous donner une idée du contenu d'un disque et de son intérêt, ce qui est toujours mieux que de ne pas en parler du tout. N'hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez sur notre page facebook.

L'édito de Didier du 2 JUILLET 2017

On nous reproche assez souvent de ne pas maintenir une page sur les concerts à venir, comme nous le faisons ici pour les sorties à venir. L’information est certes bien utile mais pas facile à consolider et surtout très difficile à tenir à jour, si on veut faire les choses correctement. Et puis il y aussi le fait que d’autres confrères le font déjà, et certains le font même très bien, ce qui est le cas du site spécialisé, Sueur de Metal. Je vous en parle car leur site vient justement de faire peau neuve pour être encore plus attractif. Je vous le recommande, que vous soyez côté public ou bien côté artiste/label puisqu’il est aussi possible d’annoncer des dates de concert.

L'édito d'Orion du 22 JUIN 2017

Gene Simmons aurait-il pété un boulon ? En homme d'affaire pour une fois très peu avisé, celui-ci a voulu déposer le fameux signe des metalleux, le "devil horns". Il a tout simplement décrété qu'il en était l'instigateur, et ce dès 1974 (pour couper l'herbe sous le pied du regretté Dio qui n'a jamais entrepris une telle démarche, lui). Comme s'il était possible de déposer un tel signe, qui est aussi bien utilisé dans le langage des signes que dans la religion bouddhiste et même par Spiderman. Autant essayer de déposer les applaudissements... Franchement, il manque à ce point d'argent, le Gene ? Mais bon, il semble revenu à la raison puisqu'il vient de déclarer qu'il abandonnait ce projet. Tout ce buzz pour quoi ? Passer pour l'imbécile de service ou juste pour faire parler de lui ?

L'édito d'Orion du 11 JUIN 2017

Le week end prochain, c’est le Hellfest. Eh oui, déjà !
Et comme chaque année, pour ceux qui ne peuvent pas s’y rendre, Arte Concert nous offre un week end sous le signe de la fête de l’enfer en retransmettant en direct ou en différé une trentaine de concert, comme si on y était ! La liste des retransmissions prévues est consultable sur le site de la chaîne.
Le Hellfest dans son salon, c’est possible ! Merci Arte !

L'édito de Didier du 31 MAI 2017

On entend de tout sur les USA, surtout en ce moment, mais il faut quand même reconnaitre qu’en matière de musique ce sont des boss. Me voilà une fois de plus en vadrouille professionnelle à Memphis, Tennessee : The "Music City", me dit-on ? Vérifions ! A l’arrivée à l’aéroport, premier choc, je croise au moins 25 personnes avec des guitares en bandoulière. Je récupère ma valise. Au-dessus du tapis, une affiche géante : "Martin Guitars". Je sors prendre la navette et je tombe devant une autre affiche : "Nashville, the city of Gibson Guitars". Je n’ai qu’un soir de libre dans la semaine, alors petite recherche sur google : En concert ce mercredi, j’ai le choix entre Korn, Mastodon et … New Kids On The Block ! Je choisis Mastodon, dans l’auditorium Ryman, un monument historique de 1892, qui servait pour des usages religieux, des gospels notamment. Tout en bois, 2362 places, quand même : blindé ! Premières parties classieuses avant le quatuor d’Atlanta (ville voisine) : Russian Circles et Eagles of Death Metal. J’ai payé mon ticket 60 Euros, mais dans ce prix, j’ai droit au dernier album de Mastodon (pas con l’idée !) envoyé par la poste. Le concert terminé, je vais traîner sur Broadway, la rue vivante de Nashville : des bars, encore des bars, tous avec de la musique live, de la country bien sûr, mais aussi du rock, du blues, et de la folk. Quel plaisir de se boire une bière à un comptoir en écoutant de la bonne zic ! Jeudi soir, soirée de gala de mon séminaire avec Music Festival privé (et openbar). Quatre pointures de country/pop défilent pendant deux heures, gros son, gros niveau des musiciens. Pas ma came, mais super soirée. Je confirme : Nashville USA - The Music City Country !

L'édito d'Orion du 22 MAI 2017

Jeudi 18 mai, nous avons appris la terrible nouvelle du décès de Chris Cornell, survenue la veille, alors qu’il était seulement âgé de 52 ans. Dans la foulée, nous avons vu fleurir sur le net des informations contradictoires. Des individus, que je qualifierai, pour rester poli, de crétins notoires, n'ont rien trouvé de plus amusant que de faire courir des rumeurs de "fake news" à propos de cette annonce. Or, hélas, elle était vraie et les proches du musicien, dont on imagine la tristesse, ont été obligés de confirmer de nombreuses fois son décès pour faire taire ces rumeurs de "fausse mort annoncée". On en est là. Le respect des personnes, des familles, des proches et des fans dans ces moments-là n'existe pas pour ces crétins de la pire espèce. Mais bon, une chose est déjà sûre, c'est qu'au moment de leur mort à eux, personne ne cherchera à savoir si c'est vrai ou faux puisqu'elle ne suscitera l'intérêt de personne...
De notre côté, en hommage à Chris Cornell, nous vous proposons les chroniques des albums les plus marquants auxquels cet artiste talentueux a participé. RIP, Chris...

L'édito de Didier du 11 MAI 2017

En voilà une qui voit vraiment le diable partout. Après avoir combattu frénétiquement le Hellfest pendant plusieurs années, sans résultat probant, voilà que la Boutin 2.0 démontre une totale maitrise des réseaux sociaux en twittant le petit bijou suivant :

Et oui, son œil averti, toujours aux aguets, l’a de suite repéré : le chiffre du diable s’est immiscé dans l’élection présidentielle 2017. Pas besoin de commentaire, nous précise-t-elle : le nouveau président est bien un envoyé du Malin (et à la pyramide du Louvre en plus !?) Quelle poilade ! J’espère que quelqu’un lui a dit que le chiffre définitif est de 66.1% et que… zut, on ne peut pas effacer un tweet, c’est ballot.

L'édito d'Orion du 4 MAI 2017

Sur internet, l'actualité va vite, très vite... trop vite. Certains journalistes ne prennent plus le temps de vérifier leurs sources, ce qui nous donne des informations totalement erronées qui circulent sur le net, relayées évidemment par tout le monde. Ainsi, très récemment, nous avons appris que Ivan Moody quittait Five Finger Death Punch et que Mötley Crüe, malgré ce qui avait été annoncé par le groupe, travaillait sur un nouvel album. Deux infos démenties par les intéressés très rapidement. Mais voilà, nous vivons une drôle d'époque où il convient de nous méfier de toutes les annonces un peu rapides que l'on voit fleurir sur le net. Et du coup, quand on entend la rumeur selon laquelle Led Zep se reformerait pour une série de concert en Europe et au Desert Fest, on ne sait plus très bien s'il faut vraiment y croire...

L'édito de Didier du 26 AVRIL 2017

Existe-t-il un gène du metal qui se transmet à sa descendance ? On peut se poser la question quand on voit le jeune Tye Trujillo, fils de Robert Trujillo, le bassiste de Metallica. Il n’a que douze ans, il joue déjà de la basse, comme papa et compose des morceaux (pas comme papa). A tel point que le groupe Korn, en rade de bassiste pour quelques dates de sa tournée des stades sud-américains, vient de l’embaucher ! Douze ans le gamin, sa basse est plus grande que lui et il joue sur des scènes de malade avec un groupe comme Korn. On croit rêver, pourtant c’est la réalité, et si vous regardez les vidéos vous verrez qu’il ne fait pas juste du remplissage sonore. Le papa est évidemment très fier…

L'édito de Jean-Mich'Hell du 17 AVRIL 2017

Le business ne fait souvent pas bon ménage avec des mots comme humanité, respect ou encore décence … On souffle régulièrement sur le corps de nos chers disparus pour qu’ils refroidissent plus vite et sortir dans la foulée des titres cachés ou inédits que l’artiste avait certainement jugé assez mauvais pour ne pas les sortir…
Les exemples affluents régulièrement, des nouveaux titres de Chuck Berry une semaine après sa mort, un calendrier 2017 de Motörhead, une tournée de l’hologramme de Dio aux USA, sans parler du traitement à venir de la princesse Leïa…
On peut au moins espérer que les artistes ou du moins leurs familles en profitent ? Mais difficile à croire quand on apprend que pour une vie passée sur scène et vingt-trois albums au compteur, Lemmy a cumulé un patrimoine de 610 000 €, ça laisse songeur…
Alors ami citoyen, en cette période d’élucubration présidentielle, n’oublie jamais que ton premier bulletin de vote, c’est ta carte bleue…

L'édito de Jean-Mich'Hell du 9 AVRIL 2017

Hé Kevin, mon jeune ami métalleux préféré, ne sens-tu rien venir ? Non, pas la peine de regarder avec un air suspicieux ton pauvre voisin de droite, il n’y est pour rien… Toi qui joues le rebelle et qui écoutes du metal pour faire chier ta mère, ne vois-tu pas que le metal est "tendance" ? Voire même à la mode ? Je vous avais déjà parlé des T-shirts qui mariaient imagerie metal et icône du pop, même Kanye West en portait un de Cradle Of Filth récemment, et Didier avait parlé de la petite Annabelle qui hurle pour une pub… Mais d’autres signes ne trompent pas : du Metallica sur un résumé de foot, du Lofofora dans une émission immobilière ("La tête contre les murs" ah ah), et pourquoi pas du Rage Against The Machine en ouverture d’une émission économique… Et puis cette tendance à ouvrir les scènes plutôt axées metal à des Dj’s ou des groupes comme Carpenter Brut, Igorrr, ou encore Perturbator, n'est-ce pas un signe de plus ? Kevin, je crois que la révolution est en marche, mais pas celle que tu croyais… 

L'édito d'Orion du 29 MARS 2017

Entre 90 et 300 euros (voire plus) pour aller voir son groupe préféré (suivant son placement dans la salle et le site de réservation), ça fait beaucoup, non ? C'est ce qu'il fallait débourser pour obtenir un sésame pour l'une des deux dates de Metallica à Bercy les 8 et 10 septembre. Alors oui, il parait que "quand on aime, on ne compte pas"... sauf que si, on compte. Si on habite en province (genre 400 ou 500 km de Paris) et qu'on veut y aller avec sa compagne / son ami / son fils / sa fille (au choix ou tout ce monde à la fois), et bien ça finit par faire vraiment beaucoup. Ce qui est triste, c’est que comme toutes les places sont parties en moins d’une journée, rien ne les empêchera de nous les proposer encore plus cher la prochaine fois. 
A-t-on totalement perdu le sens des réalités pour accepter de payer une place de concert à des prix aussi prohibitifs ? Est-ce qu'aller voir certains groupes en concert va devenir un privilège réservé aux plus aisés ? On peut tout de même se poser ce genre de questions quand on voit ça...

L'édito d'Orion du 17 MARS 2017

Savez-vous ce qu'est un "Sciophila Holopaineni" ? C'est une nouvelle espèce d'insecte découverte il y a peu en Finlande par le biologiste finlandais Jukka Salmela. Celui-ci a baptisé sa découverte ainsi en l'honneur de Tuomas Holopainen, le claviériste et compositeur principal de Nightwish. Ce dernier avait en effet montré son intérêt pour l'évolution et la diversité des espèces avec son dernier album, "Endless Forms Most Beautiful", ce qui a apparemment plu au biologiste (qui doit aussi être fan du groupe mais l'histoire ne le dit pas). Interrogé à ce sujet, Tuomas a déclaré qu'il avait été extrêmement honoré par cette démarche.
Une espèce animale qui porte le nom d’un musicien de metal. C’est pas un peu la classe, ça ? 
Prochaine étape : une nouvelle planète portant le nom d’un musicien d'Obscura, d’Atheist ou de Nocturnus ?

L'édito de Didier du 3 MARS 2017

On vous a parlé régulièrement de l'utilisation de morceaux metal dans la pub, souvent pour des parfums curieusement (j'ai pourtant mis du déo ce matin...). On a eu du Led Zep, du Deep Purple, mais la dernière pub Citroën C4 Cactus est assez intéressante car non seulement elle est rigolote, mais en plus, il apparaît, après recherche, que c'est un morceau original créé par le publiciste. Pas mal ! Et puis le slogan va forcément vous rappeler quelque chose : "Elle plaît à ceux qui n'aiment pas plaire à tout le monde". Jetez un coup d’œil à la petite Annabelle ici !

L'édito de Didier du 20 FEVRIER 2017

La belle idée ! Nos amis strasbourgeois vont pouvoir se faire une belle soirée metal au sein de l’Opéra de Strasbourg. Oui, vous lisez bien ! Ca s’appelle le Metal Opér’Art, ça aura lieu le 29 avril à 18 h et, jusqu’à minuit, défileront sur la scène : Dust In Mind, Grorr, Psygnosis, Igorrr et enfin Empyrium en tête d’affiche. Ah oui, quand même !? C’est une première en France et, espérons-le, pas une dernière. Amis metalleux, faites-vous beaux, cachez donc vos t-shirts sous vos smoking, coiffez vos longs cheveux et hop, une soirée à l’opéra dans des fauteuils confortables. Ca ne se refuse pas une expérience pareille, si ? Alors vous trouverez plus de détail ici !

L'édito d'Orion du 9 FEVRIER 2017

Et voici le moment tant attendu des "Victoires de la Musique" française... avec, comme chaque année, notre musique préférée sur le banc de touche. Pourquoi ? Difficile à dire, surtout l'année où notre Gojira national est nominé dans deux catégories différentes (best rock album et best metal performance) aux prestigieux Grammy Awards américain...
Décidément, il n'y a qu'en France qu'on refuse de reconnaître le talent de nos groupes de Metal !

L'édito d'Orion du 29 JANVIER 2017

Ca y est, on nous annonce la fin du CD pour 2025, supplanté par le MP3 et le streaming. Ca ne serait plus assez rentable, paraît-il…
Si toute une génération ne jure effectivement aujourd'hui que par le streaming (j’écoute, je jette), il existe encore pas mal de personnes qui sont attachées à l’objet physique, des gens pour qui la musique, ce n’est pas juste un fichier son mais aussi des paroles, un livret, une pochette… bref, un tout qui forme un album. Sans parler du son et du plaisir de l’écoute évidemment, car c’est tout de même autre chose d’écouter de la musique sur une chaîne hi-fi plutôt que sur son téléphone. Veut-on vraiment mettre fin à tout ça ?
Il ne reste plus qu’à espérer que ceux qui prédisent aujourd'hui la fin du CD sont les mêmes qui avaient prédit la mort du vinyle à l’arrivée du CD…

L'édito d'Orion du 18 JANVIER 2017

omme l'a dit l'ami Jean-Mich'Hell la semaine dernière, l'année 2016 fut assez riche musicalement. Retrouvez donc cette semaine les tops de la rédaction : nos albums préférés, nos découvertes et les concerts qui nous ont marqués en 2016. Il vous suffit de suivre ce lien.

L'édito de Jean-Mich'Hell du 6 JANVIER 2017

Happy New Year, feliz año nuevo, ene boune anéye, unyaka omusha omuhle, bref une bonne année 2017 à toutes et à tous !

2016 est dernière nous, avec son lot de bonnes surprises musicales, les grosses pointures du genre comme Metallica, Korn, Megadeth et Meshuggah, entre autres, ont assuré de bons albums. Du côté français, nous ne sommes pas en reste avec là aussi de belles réussites, avec à titre d’exemple Mass Hysteria, Hypno5e ou encore Sidilarsen… Vous pourrez d’ailleurs découvrir le top 2016 de la rédaction dès la semaine prochaine. On espère une année 2017 aussi bonne musicalement !

Comme le précisait notre cher Didier l’année dernière, "nous surveillons les statistiques mensuelles, mais sans gros stress car nous ne sommes pas un site poids-lourd". Toutefois, c'est avec un grand plaisir que nous avons constaté que la fréquentation du site a augmenté de manière conséquente en 2016. Un seul mot s’impose : MERCI !

Les éditos de l'année
Les éditos de 2016
Les éditos de 2015
Les éditos de 2014
Les anciens éditos