Les éditos de l'année


L'édito d'Orion du 22 JUIN 2017

Gene Simmons aurait-il pété un boulon ? En homme d'affaire pour une fois très peu avisé, celui-ci a voulu déposer le fameux signe des metalleux, le "devil horns". Il a tout simplement décrété qu'il en était l'instigateur, et ce dès 1974 (pour couper l'herbe sous le pied du regretté Dio qui n'a jamais entrepris une telle démarche, lui). Comme s'il était possible de déposer un tel signe, qui est aussi bien utilisé dans le langage des signes que dans la religion bouddhiste et même par Spiderman. Autant essayer de déposer les applaudissements... Franchement, il manque à ce point d'argent, le Gene ? Mais bon, il semble revenu à la raison puisqu'il vient de déclarer qu'il abandonnait ce projet. Tout ce buzz pour quoi ? Passer pour l'imbécile de service ou juste pour faire parler de lui ?

L'édito d'Orion du 11 JUIN 2017

Le week end prochain, c’est le Hellfest. Eh oui, déjà !
Et comme chaque année, pour ceux qui ne peuvent pas s’y rendre, Arte Concert nous offre un week end sous le signe de la fête de l’enfer en retransmettant en direct ou en différé une trentaine de concert, comme si on y était ! La liste des retransmissions prévues est consultable sur le site de la chaîne.
Le Hellfest dans son salon, c’est possible ! Merci Arte !

L'édito de Didier du 31 MAI 2017

On entend de tout sur les USA, surtout en ce moment, mais il faut quand même reconnaitre qu’en matière de musique ce sont des boss. Me voilà une fois de plus en vadrouille professionnelle à Memphis, Tennessee : The "Music City", me dit-on ? Vérifions ! A l’arrivée à l’aéroport, premier choc, je croise au moins 25 personnes avec des guitares en bandoulière. Je récupère ma valise. Au-dessus du tapis, une affiche géante : "Martin Guitars". Je sors prendre la navette et je tombe devant une autre affiche : "Nashville, the city of Gibson Guitars". Je n’ai qu’un soir de libre dans la semaine, alors petite recherche sur google : En concert ce mercredi, j’ai le choix entre Korn, Mastodon et … New Kids On The Block ! Je choisis Mastodon, dans l’auditorium Ryman, un monument historique de 1892, qui servait pour des usages religieux, des gospels notamment. Tout en bois, 2362 places, quand même : blindé ! Premières parties classieuses avant le quatuor d’Atlanta (ville voisine) : Russian Circles et Eagles of Death Metal. J’ai payé mon ticket 60 Euros, mais dans ce prix, j’ai droit au dernier album de Mastodon (pas con l’idée !) envoyé par la poste. Le concert terminé, je vais traîner sur Broadway, la rue vivante de Nashville : des bars, encore des bars, tous avec de la musique live, de la country bien sûr, mais aussi du rock, du blues, et de la folk. Quel plaisir de se boire une bière à un comptoir en écoutant de la bonne zic ! Jeudi soir, soirée de gala de mon séminaire avec Music Festival privé (et openbar). Quatre pointures de country/pop défilent pendant deux heures, gros son, gros niveau des musiciens. Pas ma came, mais super soirée. Je confirme : Nashville USA - The Music City Country !

L'édito d'Orion du 22 MAI 2017

Jeudi 18 mai, nous avons appris la terrible nouvelle du décès de Chris Cornell, survenue la veille, alors qu’il était seulement âgé de 52 ans. Dans la foulée, nous avons vu fleurir sur le net des informations contradictoires. Des individus, que je qualifierai, pour rester poli, de crétins notoires, n'ont rien trouvé de plus amusant que de faire courir des rumeurs de "fake news" à propos de cette annonce. Or, hélas, elle était vraie et les proches du musicien, dont on imagine la tristesse, ont été obligés de confirmer de nombreuses fois son décès pour faire taire ces rumeurs de "fausse mort annoncée". On en est là. Le respect des personnes, des familles, des proches et des fans dans ces moments-là n'existe pas pour ces crétins de la pire espèce. Mais bon, une chose est déjà sûre, c'est qu'au moment de leur mort à eux, personne ne cherchera à savoir si c'est vrai ou faux puisqu'elle ne suscitera l'intérêt de personne...
De notre côté, en hommage à Chris Cornell, nous vous proposons les chroniques des albums les plus marquants auxquels cet artiste talentueux a participé. RIP, Chris...

L'édito de Didier du 11 MAI 2017

En voilà une qui voit vraiment le diable partout. Après avoir combattu frénétiquement le Hellfest pendant plusieurs années, sans résultat probant, voilà que la Boutin 2.0 démontre une totale maitrise des réseaux sociaux en twittant le petit bijou suivant :

Et oui, son œil averti, toujours aux aguets, l’a de suite repéré : le chiffre du diable s’est immiscé dans l’élection présidentielle 2017. Pas besoin de commentaire, nous précise-t-elle : le nouveau président est bien un envoyé du Malin (et à la pyramide du Louvre en plus !?) Quelle poilade ! J’espère que quelqu’un lui a dit que le chiffre définitif est de 66.1% et que… zut, on ne peut pas effacer un tweet, c’est ballot.

L'édito d'Orion du 4 MAI 2017

Sur internet, l'actualité va vite, très vite... trop vite. Certains journalistes ne prennent plus le temps de vérifier leurs sources, ce qui nous donne des informations totalement erronées qui circulent sur le net, relayées évidemment par tout le monde. Ainsi, très récemment, nous avons appris que Ivan Moody quittait Five Finger Death Punch et que Mötley Crüe, malgré ce qui avait été annoncé par le groupe, travaillait sur un nouvel album. Deux infos démenties par les intéressés très rapidement. Mais voilà, nous vivons une drôle d'époque où il convient de nous méfier de toutes les annonces un peu rapides que l'on voit fleurir sur le net. Et du coup, quand on entend la rumeur selon laquelle Led Zep se reformerait pour une série de concert en Europe et au Desert Fest, on ne sait plus très bien s'il faut vraiment y croire...

L'édito de Didier du 26 AVRIL 2017

Existe-t-il un gène du metal qui se transmet à sa descendance ? On peut se poser la question quand on voit le jeune Tye Trujillo, fils de Robert Trujillo, le bassiste de Metallica. Il n’a que douze ans, il joue déjà de la basse, comme papa et compose des morceaux (pas comme papa). A tel point que le groupe Korn, en rade de bassiste pour quelques dates de sa tournée des stades sud-américains, vient de l’embaucher ! Douze ans le gamin, sa basse est plus grande que lui et il joue sur des scènes de malade avec un groupe comme Korn. On croit rêver, pourtant c’est la réalité, et si vous regardez les vidéos vous verrez qu’il ne fait pas juste du remplissage sonore. Le papa est évidemment très fier…

L'édito de Jean-Mich'Hell du 17 AVRIL 2017

Le business ne fait souvent pas bon ménage avec des mots comme humanité, respect ou encore décence … On souffle régulièrement sur le corps de nos chers disparus pour qu’ils refroidissent plus vite et sortir dans la foulée des titres cachés ou inédits que l’artiste avait certainement jugé assez mauvais pour ne pas les sortir…
Les exemples affluents régulièrement, des nouveaux titres de Chuck Berry une semaine après sa mort, un calendrier 2017 de Motörhead, une tournée de l’hologramme de Dio aux USA, sans parler du traitement à venir de la princesse Leïa…
On peut au moins espérer que les artistes ou du moins leurs familles en profitent ? Mais difficile à croire quand on apprend que pour une vie passée sur scène et vingt-trois albums au compteur, Lemmy a cumulé un patrimoine de 610 000 €, ça laisse songeur…
Alors ami citoyen, en cette période d’élucubration présidentielle, n’oublie jamais que ton premier bulletin de vote, c’est ta carte bleue…

L'édito de Jean-Mich'Hell du 9 AVRIL 2017

Hé Kevin, mon jeune ami métalleux préféré, ne sens-tu rien venir ? Non, pas la peine de regarder avec un air suspicieux ton pauvre voisin de droite, il n’y est pour rien… Toi qui joues le rebelle et qui écoutes du metal pour faire chier ta mère, ne vois-tu pas que le metal est "tendance" ? Voire même à la mode ? Je vous avais déjà parlé des T-shirts qui mariaient imagerie metal et icône du pop, même Kanye West en portait un de Cradle Of Filth récemment, et Didier avait parlé de la petite Annabelle qui hurle pour une pub… Mais d’autres signes ne trompent pas : du Metallica sur un résumé de foot, du Lofofora dans une émission immobilière ("La tête contre les murs" ah ah), et pourquoi pas du Rage Against The Machine en ouverture d’une émission économique… Et puis cette tendance à ouvrir les scènes plutôt axées metal à des Dj’s ou des groupes comme Carpenter Brut, Igorrr, ou encore Perturbator, n'est-ce pas un signe de plus ? Kevin, je crois que la révolution est en marche, mais pas celle que tu croyais… 

L'édito d'Orion du 29 MARS 2017

Entre 90 et 300 euros (voire plus) pour aller voir son groupe préféré (suivant son placement dans la salle et le site de réservation), ça fait beaucoup, non ? C'est ce qu'il fallait débourser pour obtenir un sésame pour l'une des deux dates de Metallica à Bercy les 8 et 10 septembre. Alors oui, il parait que "quand on aime, on ne compte pas"... sauf que si, on compte. Si on habite en province (genre 400 ou 500 km de Paris) et qu'on veut y aller avec sa compagne / son ami / son fils / sa fille (au choix ou tout ce monde à la fois), et bien ça finit par faire vraiment beaucoup. Ce qui est triste, c’est que comme toutes les places sont parties en moins d’une journée, rien ne les empêchera de nous les proposer encore plus cher la prochaine fois. 
A-t-on totalement perdu le sens des réalités pour accepter de payer une place de concert à des prix aussi prohibitifs ? Est-ce qu'aller voir certains groupes en concert va devenir un privilège réservé aux plus aisés ? On peut tout de même se poser ce genre de questions quand on voit ça...

L'édito d'Orion du 17 MARS 2017

Savez-vous ce qu'est un "Sciophila Holopaineni" ? C'est une nouvelle espèce d'insecte découverte il y a peu en Finlande par le biologiste finlandais Jukka Salmela. Celui-ci a baptisé sa découverte ainsi en l'honneur de Tuomas Holopainen, le claviériste et compositeur principal de Nightwish. Ce dernier avait en effet montré son intérêt pour l'évolution et la diversité des espèces avec son dernier album, "Endless Forms Most Beautiful", ce qui a apparemment plu au biologiste (qui doit aussi être fan du groupe mais l'histoire ne le dit pas). Interrogé à ce sujet, Tuomas a déclaré qu'il avait été extrêmement honoré par cette démarche.
Une espèce animale qui porte le nom d’un musicien de metal. C’est pas un peu la classe, ça ? 
Prochaine étape : une nouvelle planète portant le nom d’un musicien d'Obscura, d’Atheist ou de Nocturnus ?

L'édito de Didier du 3 MARS 2017

On vous a parlé régulièrement de l'utilisation de morceaux metal dans la pub, souvent pour des parfums curieusement (j'ai pourtant mis du déo ce matin...). On a eu du Led Zep, du Deep Purple, mais la dernière pub Citroën C4 Cactus est assez intéressante car non seulement elle est rigolote, mais en plus, il apparaît, après recherche, que c'est un morceau original créé par le publiciste. Pas mal ! Et puis le slogan va forcément vous rappeler quelque chose : "Elle plaît à ceux qui n'aiment pas plaire à tout le monde". Jetez un coup d’œil à la petite Annabelle ici !

L'édito de Didier du 20 FEVRIER 2017

La belle idée ! Nos amis strasbourgeois vont pouvoir se faire une belle soirée metal au sein de l’Opéra de Strasbourg. Oui, vous lisez bien ! Ca s’appelle le Metal Opér’Art, ça aura lieu le 29 avril à 18 h et, jusqu’à minuit, défileront sur la scène : Dust In Mind, Grorr, Psygnosis, Igorrr et enfin Empyrium en tête d’affiche. Ah oui, quand même !? C’est une première en France et, espérons-le, pas une dernière. Amis metalleux, faites-vous beaux, cachez donc vos t-shirts sous vos smoking, coiffez vos longs cheveux et hop, une soirée à l’opéra dans des fauteuils confortables. Ca ne se refuse pas une expérience pareille, si ? Alors vous trouverez plus de détail ici !

L'édito d'Orion du 9 FEVRIER 2017

Et voici le moment tant attendu des "Victoires de la Musique" française... avec, comme chaque année, notre musique préférée sur le banc de touche. Pourquoi ? Difficile à dire, surtout l'année où notre Gojira national est nominé dans deux catégories différentes (best rock album et best metal performance) aux prestigieux Grammy Awards américain...
Décidément, il n'y a qu'en France qu'on refuse de reconnaître le talent de nos groupes de Metal !

L'édito d'Orion du 29 JANVIER 2017

Ca y est, on nous annonce la fin du CD pour 2025, supplanté par le MP3 et le streaming. Ca ne serait plus assez rentable, paraît-il…
Si toute une génération ne jure effectivement aujourd'hui que par le streaming (j’écoute, je jette), il existe encore pas mal de personnes qui sont attachées à l’objet physique, des gens pour qui la musique, ce n’est pas juste un fichier son mais aussi des paroles, un livret, une pochette… bref, un tout qui forme un album. Sans parler du son et du plaisir de l’écoute évidemment, car c’est tout de même autre chose d’écouter de la musique sur une chaîne hi-fi plutôt que sur son téléphone. Veut-on vraiment mettre fin à tout ça ?
Il ne reste plus qu’à espérer que ceux qui prédisent aujourd'hui la fin du CD sont les mêmes qui avaient prédit la mort du vinyle à l’arrivée du CD…

L'édito d'Orion du 18 JANVIER 2017

omme l'a dit l'ami Jean-Mich'Hell la semaine dernière, l'année 2016 fut assez riche musicalement. Retrouvez donc cette semaine les tops de la rédaction : nos albums préférés, nos découvertes et les concerts qui nous ont marqués en 2016. Il vous suffit de suivre ce lien.

L'édito de Jean-Mich'Hell du 6 JANVIER 2017

Happy New Year, feliz año nuevo, ene boune anéye, unyaka omusha omuhle, bref une bonne année 2017 à toutes et à tous !

2016 est dernière nous, avec son lot de bonnes surprises musicales, les grosses pointures du genre comme Metallica, Korn, Megadeth et Meshuggah, entre autres, ont assuré de bons albums. Du côté français, nous ne sommes pas en reste avec là aussi de belles réussites, avec à titre d’exemple Mass Hysteria, Hypno5e ou encore Sidilarsen… Vous pourrez d’ailleurs découvrir le top 2016 de la rédaction dès la semaine prochaine. On espère une année 2017 aussi bonne musicalement !

Comme le précisait notre cher Didier l’année dernière, "nous surveillons les statistiques mensuelles, mais sans gros stress car nous ne sommes pas un site poids-lourd". Toutefois, c'est avec un grand plaisir que nous avons constaté que la fréquentation du site a augmenté de manière conséquente en 2016. Un seul mot s’impose : MERCI !

Les éditos de l'année
Les éditos de 2016
Les éditos de 2015
Les éditos de 2014
Les anciens éditos